Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/Reduction-d-impot-pour,1373.html
Réduction d’impôt pour souscription au capital de PME : précisions relatives à la condition tenant à la qualité de PME
Rescrit fiscal du 23 juin 2009
mercredi, 24 juin 2009
/ Administrateur

Question :

Pour l’application de la réduction d’impôt sur le revenu pour souscription en numéraire au capital de petites et moyennes entreprises (PME), prévue aux I à V de l’article 199 terdecies-0 A du code général des impôts (CGI), à quelle date doit-on apprécier la condition tenant à la qualité de PME, au sens de la réglementation communautaire, de la société bénéficiaire des souscriptions lorsque celle-ci est nouvellement créée et que ses comptes n’ont pas encore été clôturés ?


Réponse :

Pour l’application de la réduction d’impôt sur le revenu pour souscription en numéraire au capital de PME, prévue aux I à V de l’article 199 terdecies-0 A du CGI, la société au capital de laquelle le contribuable souscrit doit, entre autres conditions, répondre à la définition communautaire de la PME figurant à l’annexe I au règlement (CE) n°800/2008 de la Commission du 6 août 2008 déclarant certaines catégories d’aide compatibles avec le marché commun en application des articles 87 et 88 du traité (Règlement général d’exemption par catégorie).

Ainsi, en application des dispositions de l’article 4 de l’annexe I au règlement précité, les seuils d’effectif et de chiffre d’affaires ou de total de bilan, permettant d’apprécier si la société est une PME, sont ceux relatifs au dernier exercice comptable clôturé au jour de la souscription effectuée par le contribuable et sont calculés sur une base annuelle.

S’agissant d’une société nouvellement créée et dont les comptes n’ont pas encore été clôturés, le 3 de l’article 4 précité prévoit expressément que les seuils d’effectif et de chiffre d’affaires ou de total de bilan font l’objet d’une estimation en cours d’exercice. A cet égard, il est précisé que dans ce cas, et comme pour la réduction d’impôt de solidarité sur la fortune prévue à l’article885-0 V bis du CGI (BOI 7 S-3-08 du 11 avril 2008, n° 32), la réduction d’impôt sur le revenu n’est pas remise en cause si ces seuils sont effectivement respectés lors de la première clôture des comptes de la société.

N°2009/40