Fiscalonline.com
http://www.fiscalonline.com/Jow-levee-de-fonds-de-1-5-million.html
Jow : levée de fonds de 1,5 million d’euros
Communiqué du 23 octobre 2018
mardi, 23 octobre 2018
/ Administrateur

UGGC Avocats a conseillé les fondateurs de la start-up Jow dans le cadre de leur première levée de fonds, emmenée par plusieurs investisseurs dont le fonds de capital-risque E.Ventures.

Jeune pousse tricolore de la retail tech, créée en 2017, Jow a développé une application de courses en ligne qui utilise l’intelligence artificielle pour définir les besoins nutritionnels des membres de la famille. La technologie qu’elle a développée propose une liste d’ingrédients utiles et se charge de les commander et de les faire livrer. Jow produit également des recettes en vidéo, que les utilisateurs peuvent consulter. S’ils les sélectionnent, l’application est capable d’acheter automatiquement les produits correspondants.

L’équipe d’UGGC Avocats qui a accompagné Jow dans le cadre de cette levée de fonds était composée de Charles-Emmanuel Prieur (associé corporate) et Alix Amaury (collaboratrice).

Le cabinet Jones Day, Charles Gavoty (associé corporate) et Alexandre Wibaux (collaborateur), était le conseil des investisseurs.

À propos d’UGGC Avocats


Fondé en 1993, UGGC Avocats est l’un des tout premiers cabinets d’avocats d’affaires indépendants en France. Actif aux côtés des entreprises privées, des entités publiques comme des personnes physiques, il dispose d’une gamme riche de prestations juridiques et fiscales et d’une très grande capacité d’intervention à l’international, que ce soit grâce à ses bureaux en Europe, en Afrique et en Asie, ou à son réseau de correspondants de premier rang. Se positionnant comme un « cabinet de Client », il fonde notamment son approche sur la capacité de ses départements à intervenir de façon transversale et à déployer, selon les besoins, une palette complète d’expertises. UGGC Avocats est composé de plus de 120 avocats et juristes, dont 35 associés ; il a affiché un chiffre d’affaires d’environ 30 millions d’euros, en 2017.