Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Transmisssion d’entreprise aux salariés et apprentis : précisions concernant le délai de 2 ans

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Question :

Mme Marie-Hélène Des Esgaulx attire l’attention de Mme la ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi sur l’application de l’article 732 ter du code général des impôts créé par l’article 65 de la loi de modernisation de l’économie n° 2008-776 du 4 août 2008.

Ce nouveau dispositif encourage la transmission à titre onéreux d’entreprises au profit notamment des apprentis et des salariés titulaires d’un contrat de travail à durée indéterminée depuis au moins deux ans.

Compte tenu de l’objectif de ce dispositif, elle la remercie de bien vouloir lui confirmer que dans l’hypothèse où, préalablement à son embauche à temps complet et à durée indéterminée, le salarié a été titulaire d’un contrat d’apprentissage dans l’entreprise cédée, le délai de deux ans prévu par le texte peut être rempli en cumulant la période d’apprentissage et celle du contrat de travail, que les deux contrats se soient ou non succédé immédiatement.


Réponse du Ministre

L’article 65 de la loi n° 2008-776 de modernisation de l’économie du 4 août 2008 allège les droits de mutation à titre onéreux exigibles en cas de reprise d’entreprises en instituant un abattement de 300 000 euros pour la liquidation des droits applicables aux rachats d’entreprises par les salariés et les membres du cercle familial proche du cédant qui s’engagent à poursuivre leur activité professionnelle dans l’entreprise pendant cinq ans (art. 732 ter du code général des impôts).

Outre le conjoint du cédant ou son partenaire lié par un pacte civil de solidarité, ses ascendants ou descendants en ligne directe, ou encore ses frères et soeurs, ce dispositif vise les salariés titulaires d’un contrat à durée indéterminée (CDI) exerçant leur activité à temps plein dans l’entreprise depuis au moins deux ans ainsi que les apprentis.

Concernant les salariés, l’instruction publiée au Bulletin officiel des impôts 7 D. -1-09 du 2 avril 2009, commentant ce dispositif, précise dans son paragraphe n° 21 que, dès lors qu’ils disposent d’un CDI en cours au jour de la cession, il est admis que le délai de deux ans soit décompté à la date de la signature du premier contrat de travail dans l’entreprise, quelle que soit sa nature.

Concernant les apprentis, le paragraphe n° 22 de cette même instruction précise qu’ils doivent être titulaires d’un contrat d’apprentissage en cours au jour de la cession. Dans ce cas, la condition de durée de deux ans n’est pas exigée.

Dans le cas soulevé par l’auteur de la question, il est confirmé que le délai de deux ans sera calculé en tenant compte des périodes cumulées du CDI et du contrat d’apprentissage qui l’a précédé.

newsletter de Fiscalonline

Réponse ministérielle Des Esgaulx du 25 juin 2009

Question n°08192


Publié le mercredi 1er juillet 2009

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Transmission


 



Les articles les plus lus !
Vente d’un bien immobilier par les héritiers du défunt : il n’est pas possible de porter en actif de succession le prix hors commission d’agence
Régime de taxation de l’IFI quand l’usufruit ne résulte pas d’une application de la loi mais d’une convention entre particuliers
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Déductibilité des cadeaux d’affaires de faible montant : le Gouvernement refuse de revaloriser le seuil à 100€TTC
Quid du régime de TVA des stages de sensibilisation à la sécurité routière organisés par les exploitants de centres spécialisés ?
Compte courant : taux maximum des intérêts déductibles au 2ème trimestre 2019
Calendriers fiscaux pour la déclaration des revenus et les avis d’impôt 2019
Bercy précise l’entrée en vigueur de la réduction à trois ans de l’option pour la détermination triennale du bénéfice agricole
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>