Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



TVA sociale : L’EDHEC lui préfère une « TVA emploi »

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Face aux problèmes posés par la TVA sociale, L’EDHEC recommande une « TVA emploi »

PNG - 2.4 ko

Le débat lancé par Monsieur Copé sur une hausse possible du taux de TVA laisse ouverte la question de savoir si la baisse de cotisations sociales envisagée doit plutôt porter sur les cotisations « employé » ou les cotisations « employeur ».

Les effets économiques à en attendre sont sensiblement différents.

Pour sa part, l’EDHEC recommandait dès 2007 la mise en place d’une « TVA emploi ».

La « TVA emploi » correspond à une baisse des cotisations « employé » accompagnée d’une hausse de la TVA. Elle est favorable à la consommation en dégageant un gain de pouvoir d’achat et rend la prise d’emploi plus profitable. Dans un exercice de macrosimulation (cf. [1] et [3]), l’EDHEC montrait qu’un basculement de 25 milliards depuis les cotisations sociales vers la TVA était susceptible d’augmenter le PIB de 0,4% et de créer 114 000 emplois. Ce volume de nouveaux emplois est supérieur à celui induit par une « TVA sociale » qui correspond à une baisse des cotisations « employeurs » et pour laquelle l’effet positif lié à la hausse des exportations est amputé par son impact négatif sur la consommation.

Pour l’EDHEC, dans la situation économique actuelle qui se caractérise par des anticipations d’une reprise de l’inflation, une « TVA emploi » reste préférable à une « TVA sociale ». En effet, la « TVA sociale » porte en germe un risque inflationniste. L’ajustement des prix est lent et les entreprises peuvent ne reporter qu’une part de la baisse des coûts du travail sur leurs prix. Il se crée une pression à la hausse des salaires, et donc au final une croissance plus faible que dans le cas d’une « TVA emploi ».

Les travaux de l’EDHEC montrent également que la TVA n’est pas un impôt équitable (cf. [2] et [4]). Si pour environ 80% des ménages français l’effort pour acquitter la TVA est équitablement réparti (il correspond à environ 8% du revenu), pour les ménages les plus pauvres, l’effort consenti est plus important (de l’ordre de 11% du revenu). Une augmentation de la TVA suppose donc que soit mis en place des dispositifs correcteurs pour ne pas induire des hausses relatives trop importantes des taux d’effort des plus modestes.

Travaux de l’EDHEC sur la TVA
[1] Noël Amenc, Pierre Courtioux, Gérard Maarek , Anne-France Malvache (2007), La TVA emploi. Une TVA pour créer des emplois et améliorer le pouvoir d’achat des salariés, mars, EDHEC, 82 p.

[2] Pierre Courtioux (2007), Les effets redistributifs de la TVA sociale. Un exercice de microsimulation, EDHEC position paper, juillet, 16 p.

[3] Gérard Maarek (2007), « La réforme du financement de la protection sociale. Essais comparatifs entre TVA sociale et TVA Emploi », EDHEC position paper juillet, 19 p.

[4] Pierre Courtioux (2007), « La TVA acquittée par les ménages : une évaluation de sa charge tout au long de la vie », EDHEC position paper juillet, 20 p.

Publications Académiques

Pierre Courtioux, Lucie Gadenne (2010), « Inégalités et prélèvements obligatoires en France : l’apport d’une méthode de microsimulation avec bootstrap », Economie Appliquée, Tome LXIII, n°2, juin, p. 5-22.

Contact presse

- EDHEC
- Marie-Josée Tronchet
- Tél. : +33 (0)4 93 18 32 53
- E-mail : marie-josee.tronchet@edhec.edu

A propos de l’EDHEC
Créée en 1906 et appartenant au club fermé des institutions reconnues internationalement à travers la « triple couronne » des accréditations EQUIS, AACSB et Association of MBAs, le Groupe EDHEC offre un éventail de formations au management destinées à couvrir l’ensemble des besoins des entreprises. Sa large gamme de programmes diplômants internationaux attire des étudiants du monde entier. Avec 4 700 étudiants, dont plus de 25% sont étrangers, et plus de 100 professeurs permanents, répartis sur ses trois campus à Lille, à Nice et à Paris, le Groupe EDHEC est classé parmi les meilleures écoles de gestion européennes depuis plusieurs années.

Dans le cadre de sa stratégie d’excellence internationale, le Groupe EDHEC a développé depuis 4 ans une politique innovante de la recherche, orientée vers les entreprises et le marché. Elle est organisée autour de pôles de recherche fondés sur l’expertise de son corps professoral.

Depuis février 2006, l’EDHEC dispose d’une équipe de recherche en économie sur l’évaluation des politiques publiques et la réforme de l’Etat. Les objectifs du pôle en économie de l’EDHEC sont de réaliser une recherche innovante et appliquée d’une part à des problématiques à l’intersection des questions économiques et financières et d’autre part au marché du travail et à l’éducation. Trois grands programmes de recherche sont conduits au sein du pôle :

- Economie et gestion des risques, avec une attention particulière portée aux risques immobiliers et d’inflation ;
- Evaluation et réforme des politiques publiques, un programme qui couvre le financement et la réforme de la protection sociale, les politiques de l’emploi et la compétitivité et le financement de l’enseignement supérieur ;
- Gestion optimale de la dette de l’Etat.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué de l’EDHEC du 8 février 2011

Publié le mardi 8 février 2011

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Plus-value des non résidents : modèle d’attestation à produire pour bénéficier de la dispense de CSG et de CRDS
Plus-value mobilière : l’abattement renforcé s’applique aux titres d’une société issue d’une activité exercée antérieurement à titre individuel
Pénalisation fiscale des paiements d’impôts et taxes aux moyens de chèques : le Gouvernement précise les règles pour 2020
Vente d’immeubles par une SCI et appréciation de l’activité de marchand de biens de nature commerciale
L’administration qui reconnait la qualité d’assujetti d’un contribuable ne peut remettre en cause son droit à déduction qu’en cas de fraude
Seuls les actes de chirurgie esthétique à finalité thérapeutique sont exonérés de TVA
Régime fiscal d’une donation-partage à des enfants adoptés sous la forme simple après divorce
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>