Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Suppression du commissariat aux comptes dans les SAS

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Question

M. Alain Marty attire l’attention de Mme la ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi sur l’article 14 du projet de loi de modernisation de l’économie visant à supprimer le commissariat aux comptes dans les sociétés par actions simplifiées (SAS).

Cette mesure suscite de fortes craintes parmi les experts-comptables et les commissaires aux comptes.

En effet, les SAS, plus que toutes les autres formes de sociétés ont besoin de recourir à un audit légal. Au regard du développement de l’épargne salariale, des mesures d’intéressement liées aux résultats et la nécessité de permettre aux entreprises d’accéder aux exportations, la présentation de comptes fiables, sécurisés et audités, apparaît indispensable.

Une telle mesure aurait des conséquences néfastes pour la profession elle-même, car elle pourrait créer une insécurité financière (prévention des défaillances et révélation des faits délictueux), mais également dans le cadre de la collecte fiscale qui se révèlera plus onéreuse pour la collectivité.

Une telle disposition affaiblirait donc la fiabilité des comptes présentés par les PME-PMI, ainsi que leur place dans l’économie locale et nationale. C’est pourquoi, il lui demande de bien vouloir reconsidérer cet article qui pourrait être préjudiciable à l’avenir économique de ces sociétés.

Réponse

L’article 59 de la loi de modernisation de l’économie du 4 août 2008 prévoit que la désignation d’un commissaire aux comptes sera facultative pour les sociétés par actions simplifiées (SAS) ne dépassant pas certains seuils fixés en considération du chiffre d’affaires, du total du bilan et du nombre de salariés de ces sociétés.

L’objectif de la loi est que les contraintes pesant sur le fonctionnement des sociétés par actions simplifiées soient ainsi allégées.

La souplesse et l’attractivité de cette forme sociétaire en seront renforcées. Un régime souple de cette nature existait déjà pour les sociétés à responsabilité limitée, les sociétés en nom collectif et les sociétés en commandite simple : les plus petites d’entre elles sont dispensées de cette obligation, qui n’a de justification qu’à partir d’un certain niveau de développement économique. Elle étend cette souplesse aux SAS.

Cependant, cet allégement ne s’appliquera pas aux SAS qui justifient une transparence particulière, qui contrôlent une autre société ou qui sont contrôlées par une autre société.

De plus, la nomination d’un commissaire aux comptes pourra toujours être demandée par les associés.

Au-delà de la réforme du commissariat aux comptes des sociétés par actions simplifiées, la loi procède à un second allégement : pour les sociétés les plus petites une norme d’exercice professionnel adaptera les diligences, que les commissaires aux comptes devront mettre en oeuvre dans l’exercice de leur mission. Ces sociétés seront ainsi incitées à recourir aux services des professionnels. La loi de modernisation de l’économie veille donc à assurer un équilibre entre le souci de simplification et la sécurité financière. Les modalités d’application de ces mesures, qui doivent être fixées par décret, viennent de faire l’objet d’un accord entre le Gouvernement et la compagnie nationale des commissaires aux comptes. Ce décret devrait être publié avant la fin de l’année.

newsletter de Fiscalonline

Réponse ministérielle Marty du 2 décembre 2008

Question n°25465


Publié le dimanche 7 décembre 2008

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
PLF2019 : nouveaux assouplissements apportés au Dutreil-transmission en Commission des Finances
Plus-value immobilière et travaux réalisés après l’achèvement : exclusion des dépenses de matériaux
PLF2019 : Le Gouvernement propose un régime d’exonération « résidence principale » pour les non-résidents
Création un crédit d’impôt solidarité pour les contribuables hébergeant gratuitement un réfugié
PLF2019 : La réduction d’impôt Pinel sera désormais appliquée aux Français de l’étranger
Revenus de source française : vers un rapprochement du régime de taxation des résidents et non-résidents
La réduction d’impôt au titre des dons aux associations est étendue au prêt à usage d’un immeuble
Prélèvement à la source : le TESE ne peut pas être LA réponse aux maux des entreprises
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018