Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Step-In lève 600 000 € pour son application mobile

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Step-In lève 600 000 € pour son application mobile

STEP-IN a conclu un tour de table de 600 000 euros pour son application mobile qui permet de gagner des cadeaux juste en entrant dans un magasin. Grâce à cette levée de fonds, STEPIN a pour objectif le déploiement rapide de sa technologie auprès des grandes enseignes françaises et européennes de la distribution.

La solution proposée par Olivier Serfaty, CEO de la société Step-In fondée en 2012, est simple : tout client muni d’un smartphone avec l’application Stepin activée est automatiquement crédité de "Steps", des points de fidélité qui peuvent être échangés contre des remises ou des cadeaux, dès qu’il passe devant une borne de détection localisée soit à l’entrée, soit dans un rayon d’un magasin équipé. Et ce, sans avoir besoin de passer par la caisse.

L’avantage pour les grandes enseignes est de fidéliser leur clientèle et d’augmenter leur fréquentation, tout en orientant stratégiquement le client vers des rayons à forte marge.

Ce principe a su séduire des investisseurs de renom dans le monde du Web, du mobile et de la grande distribution. La startup a en effet réussi à rassembler autour de la table Xavier Niel, fondateur de Free, à travers son fonds Kima Ventures ; Jacques-Antoine Granjon, fondateur de Vente-Privée ; les frères Rosenblum, fondateurs de Pixmania ; Justin Ziegler, fondateur de PriceMinister ; les Business Angels d’INSEAD Alumni, ainsi que 7 investisseurs du réseau Paris Business Angels.

A propos de Step-In

Step-In est une société créée en 2012 par Olivier Serfaty. Step-In a développé une technologie originale basée sur des ultrasons et permettant de géolocaliser au mètre près les utilisateurs de son application mobile à l’intérieur des points de vente, sans nécessiter de connexion réseau. La valeur ajoutée essentielle de cette technologie tient dans la possibilité pour l’enseigne d’interagir avec le consommateur grâce à des offres marketing très ciblées.

A propos de Paris Business Angels

Paris Business Angels est une association loi 1901 créée en 2004 réunissant plus de 150 investisseurs. Paris Business Angels intervient dans les entreprises au stade de l’amorçage, en recherche de fonds compris entre 100 et 1000 K€. Depuis sa création le réseau d’investisseurs a investi plus de 23 millions d’euros dans 159 start-ups à fort potentiel de croissance, représentant plus de 2000 emplois en 2013. Trophée du meilleur réseau de Business Angels en France en 2011 et Prix d’honneur en Europe en 2012.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 21 février 2014

Publié le vendredi 21 février 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Plus-value immobilière et seuil de 15.000 € : le Conseil d’Etat durcit le ton
La baisse du taux du droit de partage à 1,1% aura bien lieu
PLF2020 : Les aménagements affectant le crédit d’impôt recherche
Le Sénat a adopté le projet de loi de finances rectificative pour 2019
Le droit de partage en cas de divorce serait ramené à 1,8% en 2020 puis à 1,1% en 2021
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
L’espérance légitime de bénéficier de l’abattement pour durée de détention des plus-values sur titres n’emporte pas la conviction des Sages
L’Inspection Générale des Finances recommande une évolution du dispositif « Pinel »
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>