Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Selon l’OCDE, les pays doivent intensifier leurs efforts de R&D dans les technologies de pointe

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Selon l’OCDE, les pays doivent intensifier leurs efforts de R&D dans les technologies de pointe

Les pays doivent investir davantage dans la R‑D à long terme, afin de développer les technologies de pointe qui façonneront l’industrie, la santé et les communications de demain, et fournir d’urgence les solutions nécessaires pour affronter les défis mondiaux tels que le changement climatique, selon une nouvelle étude de l’OCDE.

Les données relatives aux brevets, exposées dans le Tableau de bord 2015 de l’OCDE sur la science, la technologie et l’industrie, font apparaître les États-Unis, le Japon et la Corée comme les chefs de file incontestés d’une nouvelle génération de technologies « de rupture » dans les domaines des matériaux de pointe, de la santé, et des technologies de l’information et des communications, susceptibles de bouleverser les processus existants. La Corée, en particulier, a enregistré des avancées remarquables.

Si, en Corée, les dépenses publiques de R-D ont quadruplé en termes réels depuis 2000, pour atteindre 1.2 % du PIB en 2014, elles ont stagné ou fortement fluctué dans de nombreuses économies avancées. En 2014, elles représentaient en moyenne moins de 0.7 % du PIB dans la zone OCDE.

« De nombreuses technologies qui tirent aujourd’hui la croissance – du numérique à la génomique – ont été financées sur fonds publics. Nous devons continuer d’établir les fondements technologiques qui feront le terreau de nouvelles inventions et solutions face aux défis mondiaux que sont le changement climatique et le vieillissement, et veiller à maintenir le niveau d’investissement dans la recherche à long terme », a déclaré Angel Gurría, Secrétaire général de l’OCDE, lors de la présentation de l’étude à Daejeon, en Corée.

« La Corée est un acteur clé du développement des technologies de pointe. Fort de son engagement en faveur de la R-D, le pays est en bonne place pour prendre le train de la prochaine révolution de la production », a-t-il indiqué lors d’une réunion internationale de ministres, d’universitaires et de dirigeants d’entreprises.

Principaux acteurs en technologies de pointe, variation entre 2005-07 et 2010-12 (Part des familles de brevets IP5 déposés aux Etats-Unis et en Europe)

Accès aux données Excel

L’étude montre par ailleurs que les États-Unis, le Japon et la Corée détiennent à eux trois plus de 65 % des familles de brevets dans les domaines des matériaux de pointe, de la santé et des nouvelles TIC, déposés en Europe et aux États-Unis au cours de la période 2010-12. La Corée affiche la plus forte progression depuis 2005-07 des dépôts de familles brevets dans ces trois domaines ; les BRIICS, en particulier la Chine, ne sont pas en reste. Dans le secteur des TIC, la Corée s’illustre dans les technologies liées à l’internet des objets, l’UE dans l’informatique quantique, et la Chine dans les données massives.

Dans les pays de l’OCDE, les dépenses totales de R-D ont augmenté de 2.7 % en termes réels en 2013, pour atteindre 1 100 milliards USD – une hausse tirée par la R-D des entreprises. Les pays ont accru leurs dépenses de R-D pendant la crise économique, afin de soutenir les entreprises ; en revanche, on note, depuis 2010, une stabilisation, voire un déclin des activités financées par les gouvernements ou menées par les organismes publics.

La baisse des dépenses de R-D menace de déstabiliser les systèmes scientifiques et de recherche dans de nombreuses économies avancées, met en garde l’OCDE.

Étant donné que 70 % de la R-D de la zone OCDE sont menés par le secteur des entreprises et que les activités tendent à être centrées sur le développement d’applications spécifiques apportant des améliorations à des versions antérieures, l’étude souligne la nécessité, pour les gouvernements, de maintenir le niveau des dépenses en faveur de la recherche fondamentale, plus ouverte, et susceptible de déboucher sur des découvertes et des inventions utiles à un éventail d’utilisateurs potentiels.

Source : OCDE

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 19 octobre 2015

Publié le mardi 20 octobre 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | CIR | Fiscalité des entreprises | Innovation


 



Les articles les plus lus !
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Prélèvements sociaux sur les locations de biens meubles et immeubles : l’assemblée nationale restaure en commission le texte adopté en première lecture
PLFR2016 : Taxe « YouTube » : nouvelle offensive des députés en commission
Bruxelles propose l’application du taux réduit de TVA sur le livre numérique et la presse en ligne
Vers une obligation des plateformes en ligne à déclarer au fisc des revenus de leurs utilisateurs ?
La Cour des Comptes révèle que les aides de l’État à l’accession à la propriété sont de moins en moins efficaces
« De Ruyter » : pas de remboursement des sommes indument versées au titre de la CSG-CRDS aux résidents hors EEE
Conditions dans lesquelles certains fonds d’investissement peuvent octroyer des prêts aux entreprises
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016