Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



SIOUZ s’attaque à l’hégémonie des pages jaunes

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

SIOUZ s’attaque à l’hégémonie des pages jaunes

SIOUZ lance une nouvelle plateforme interactive de mise en relation entre particuliers et prestataires de services locaux dont l’objectif est de faciliter la rencontre d’intérêts sur ce marché. A l’instar du Bon Coin avec les objets, elle regroupe tout type de services mais avec un système innovant de mise en relation. La startup a pour ambition de devenir la référence incontournable du secteur qui présente un fort potentiel de développement sur internet.

Le marché domestique compte 3 millions de professionnels auxquels s’ajoutent 12 millions de particuliers susceptibles de proposer leurs services. Et pourtant, il reste difficile d’avoir recours à des professionnels, notamment en situation d’urgence. C’est de ce constat qu’est née l’idée de concevoir cette nouvelle génération de moteur de recherche.

Lancé en 2014, le projet SIOUZ est porté par la société 24service.net qui est un acteur de la région Aquitaine spécialisé dans le développement de portails internet. Derrière cette initiative entrepreneuriale s’active une équipe composée de sept experts aux profils complémentaires parmi lesquels on retrouve William Longlade (PDG), ex-salarié de E-topia, Nathalie Hamza, dirigeante du site lesetrangers.com, ainsi que Gilles Raymond, le fondateur de News Republic.

Le site propose une démarche à double sens : les prestataires de services, majoritairement composés de professionnels, postent leurs créneaux disponibles pour faire bénéficier de leurs compétences, tandis que les particuliers transcrivent leurs besoins sous forme de demande en ligne.

Ce nouveau système permet aux artisans d’optimiser leur temps de travail en postant leurs créneaux disponibles. Au-delà de l’optimisation du temps, SIOUZ constitue un réel outil pour les professionnels qui sont notifiés en temps réel des requêtes par SMS.

Le concept se substituera aux intermédiaires obsolètes en répondant aux attentes des consommateurs par une offre ubiquitaire anywhere-anytime-anydevice.

L’interface a été conçue pour une navigation simple d’usage et une recherche pertinente, basée sur la disponibilité, le temps et l’avis des internautes. La rencontre entre particuliers et professionnels est d’autant plus facilitée grâce au système de géolocalisation intégré.

L’adoption du modèle Freemium, qui ne se rémunère que sur les options proposées aux professionnels, s’explique par le choix d’éviter des frais supplémentaires aux particuliers.

Certains acteurs du secteur d’activité ont repéré le potentiel et la startup a contractualisé des partenariats avec des organisations et institutions nationales. La base de données compte d’ores et déjà 20 000 professionnels actifs.

Pour accompagner son développement, la startup a choisi de faire appel au crowdfunding pour lever des fonds à hauteur de 400 000€ via la plateforme Happy Capital (découvrez le projet en ligne http://happy-capital.com/44_SIOUZ).

L’objectif à travers cette campagne est de financer l’amélioration de l’interface avec l’ajout des fonctionnalités ainsi que son développement commercial. Pour devenir le carrefour d’audience dans l’univers du service, l’entreprise devra également porter le concept au grand public pour fédérer une communauté importante.

www.siouz.com

A propos de Happy Capital :


Happy Capital est une plateforme de financement participatif sous forme d’actions. La société est une SAS domiciliée à Paris. Son fondateur, Philippe GABORIEAU, diplômé d’HEC Paris, démarre sa carrière dans la finance et les directions générales d’entreprises. Il fonde fin 2009 un cabinet de fusions-acquisitions qu’il dirige toujours et connaît parfaitement les problématiques liées à la levée de fonds.

Le crowdfunding ou financement participatif vient d’être légalisé par décret le 16 Septembre 2014.

La plateforme a réalisé l’une des plus importantes levées de fonds en Equity Crowdfunding d’un montant de plus de 800 000 € pour un vaccin thérapeutique contre le Sida pour la société Biosantech.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 30 mars 2015

Publié le mardi 31 mars 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Bruxelles propose l’application du taux réduit de TVA sur le livre numérique et la presse en ligne
Prélèvements sociaux sur les locations de biens meubles et immeubles : l’assemblée nationale restaure en commission le texte adopté en première lecture
Vers une obligation des plateformes en ligne à déclarer au fisc des revenus de leurs utilisateurs ?
PLFR2016 : Taxe « YouTube » : nouvelle offensive des députés en commission
La Cour des Comptes révèle que les aides de l’État à l’accession à la propriété sont de moins en moins efficaces
L’Assemblée Nationale a adopté en première lecture le projet de loi de finances pour 2017
Conditions dans lesquelles certains fonds d’investissement peuvent octroyer des prêts aux entreprises
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016