Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



SCPI et OPCI : une collecte conforme aux attentes au premier trimestre 2018

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Après une collecte exceptionnelle au premier semestre 2017, le retour à la normale initié au second semestre 2017 se confirme au premier trimestre 2018. Celui-ci traduit la volonté des gestionnaires de conserver le contrôle sur le rythme des acquisitions pour préserver la performance de leurs portefeuilles. L’ASPIM et l’IEIF publient pour la première fois leurs statistiques sur un exercice trimestriel.

Des niveaux de collecte similaires à 2016

« Après un premier semestre 2017 exceptionnel, notamment portée par les besoins de quelques sociétés ayant réalisé des acquisitions record, nous retrouvons des niveaux de collecte similaires à ceux observés au premier trimestre 2016. Cette tendance représente un sain retour à la normale pour des sociétés de gestion soucieuses de préserver des rendements attractifs en se prémunissant de toute tentation d’acquisitions précipitées » commente le Président de l’ASPIM, Frédéric Bôl. « Ce retour à la modération devrait être de nature à consolider la performance des véhicules et permet d’envisager sereinement les perspectives du marché. »

En dépit d’un environnement réglementaire peu favorable

De mauvais signaux règlementaires ont également contribué, de façon plus marginale, à inciter les gestionnaires à la retenue. Les annonces sur l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI) et l’anticipation – qui s’est avérée fondée – de complexités administratives liées à la déclaration en font partie. Par ailleurs, les nouvelles contraintes relatives aux directives MIF2 et PRIPs imposent une présentation moins intuitive des produits sur les documents commerciaux.

« Outre la stratégie commerciale des gestionnaires, l’impact de nouvelles contraintes règlementaires a contribué à cette accalmie. La confusion entourant la première déclaration IFI a notamment suscité de l’appréhension de la part de l’ensemble des acteurs. » précise également Frédéric Bôl qui rappelle que l’ASPIM continue de dénoncer le fondement de la prise en compte des SCPI et OPCI dans l’assiette de cet impôt. « Qui, en effet, pourrait prétendre que l’investissement dans les bureaux, les commerces, l’hôtellerie les résidences gérées pour étudiants ou les EHPAD relèverait d’autre chose que de l’économie productive ? » s’interroge-t-il.

Si certains facteurs règlementaires ont contribué à confirmer le ralentissement initié au second semestre 2017, le risque de surcollecte est aujourd’hui écarté, ce qui offre des perspectives de croissance pérenne à un secteur dont la bonne santé des fondamentaux permet d’entrevoir sereinement l’avenir.

Collecte nette

SCPI Immobilier d’entreprise

Au cours du premier trimestre 2018, plus des deux tiers des SCPI Immobilier d’entreprise ont augmenté leur capital pour une collecte nette globale de 1,141 milliards €. Sur les douze derniers mois, les SCPI Immobilier d’entreprise ont collecté 4,488 milliards €.

OPCI « Grand Public »

La collecte nette des 14 OPCI « Grand Public » a atteint 438 millions € au cours des trois premiers mois de l’exercice 2018.

Sur les douze derniers mois, le OPCI « Grand public » ont collecté 2,995 milliards €. Au total, la collecte nette cumulée des SCPI d’entreprises et OPCI « Grand Public » a atteint 1,579 milliards € au cours du 1er trimestre 2018.

Actif global

SCPI Immobilier d’entreprise

La capitalisation des SCPI Immobilier d’entreprise atteignait le niveau record de 47,282 milliards € au 31 mars 2018.

OPCI « Grand Public »

La capitalisation des OPCI « Grand Public » se montait à 13,469 milliards € au 31 mars 2018.

Au 31 mars 2018, la capitalisation cumulée de ces deux grandes catégories de fonds immobiliers non cotés destinés aux particuliers s’élevait à 60,751 milliards €, en progression de +2,5 % sur trois mois.

Marché secondaire

228,2 millions d’euros ont été échangées au premier trimestre 2018 sur le marché secondaire des parts de SCPI Immobilier d’entreprise, ce qui corresponds à un taux de rotation des parts de 0,49%. Le cumul des parts en attente de cessions et des retraits non compensés se limite à 0,30% de la capitalisation, une très légère augmentation par rapport au trimestre précédent (0,22% au quatrième trimestre 2017).

Les SCPI Immobilier d’entreprise représentaient 92% de la capitalisation et 97% de la collecte nette 2017 de l’ensemble des SCPI.

A PROPOS DE L’ASPIM


L’Association française des Sociétés de Placement Immobilier (ASPIM) promeut, représente et défend les intérêts de ses adhérents, les gestionnaires de fonds d’investissement alternatif (FIA) en immobilier (SCPI, OPCI et autres FIA « par objet »). Créée en 1975, L’ASPIM est une association à but non lucratif, qui réunit tous les acteurs du métier de la gestion des fonds immobiliers non cotés.

Ses adhérents sont les Sociétés de Gestion de Portefeuille (SGP) de SCPI, OPPCI, OPCI et autres FIA en immobilier agréées par l’AMF, qu’elles soient filiales de groupes bancaires, d’assurance, de gestion immobilière étrangère ou entrepreneuriales.

Dans ses relations avec les autorités françaises et internationales en charge des sujets intéressant ses adhérents, sociétés de gestion agréées par l’AMF, l’ASPIM défend et promeut les intérêts des investisseurs de ces fonds et s’attache à démontrer les apports à l’économie nationale de ce secteur professionnel. L’ASPIM est en particulier à l’origine de la création en 2006 de l’OPCI, nouvelle formule d’investissement destinée aux particuliers et aux investisseurs institutionnels, et de la récente réforme du cadre juridique des SCPI, à l’occasion de la transposition en droit français de la directive AIFM.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 4 juin 2018

Publié le lundi 4 juin 2018

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Mise en ligne du projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE)
BEPS : La Commission des Finances de l’Assemblée Nationale a adopté le projet de loi autorisant la ratification de la convention multilatérale
Les mesures du projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE)
Plus-value de revente de lots dans un immeuble acquis en bloc : utilisation de la méthode des millièmes de copropriété
Plafond des prélèvements réalisés au titre d’une même souscription ouvrait droit à la réduction d’impôt IR-PME
Succession : champ d’application de la déductibilité des indemnités versées au défunt en réparation de dommages corporels
Le Conseil d’Etat affine les critères permettant de qualifier la Holding animatrice de groupe
L’OCDE et l’ATAF continuent de renforcer leur coopération fiscale en Afrique
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018