Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Résultats des premières ventes Impressionist and Modern Art Evening Sale et The Art of the Surreal

partager cet article

artprice

Résultats des premières ventes Impressionist and Modern Art Evening Sale et The Art of the Surreal

Les premières grandes ventes Impressionist and Modern Art Evening Sale et The Art of the Surreal se sont tenues a Londres les 3 et 4 février entre Sotheby’s et Christie’s.

Ces premières ventes de prestige sont toujours très attendues car elles donnent le pouls des vacations à venir, notamment celles d’art contemporain qui les suivent de près. Apres les sommets atteints en février 2014, Christie’s révise son résultat à la baisse de... 70 m$ cette année. La vénérable société de ventes généraient en effet 222 m$ (frais inclus) le 4 février 2015 contre 292 m$ l’année dernière. Elle affiche néanmoins un parfait optimiste, annonçant des enchérisseurs issus de 34 pays et 45 oeuvres achetées au-delà du million de dollars (frais inclus). Sotheby’s fait mieux que sa concurrente avec 285,6 m$, soit la meilleure vente de son histoire à Londres. Les deux leaders de l’art moderne ont généré 507 m$ (frais inclus) en deux soirées. L’année commence fort.

Il faut dire que parmi les œuvres signées Picasso, Chagall, Derain, Klee, Morandi, Magritte, Ernst, Dominguez, Signac, Pissarro, Joan Miro ou Matisse, plusieurs n’étaient pas apparues sur le marché depuis plusieurs générations et beaucoup d’entre elles étaient de qualité (sujet, époque) irréprochable. Les œuvres les plus disputées sont celles de l’avant-garde française, celles des artistes phares de la modernité, dont certains tableaux cotent plusieurs dizaines de millions de dollars. Christie’s présentait notamment deux vues de l’Estaque. Des sujets importants car le petit port marsellais de l’Estaque a vu naître la modernité à travers Braque, Cézanne et Picasso, entre autres. Deux œuvres historiques de l’Estaque se sont bien vendues : le paysage pré-cubiste aux couleurs vives de Georges BRAQUE est parti pour 5,1 m$ (Paysage a l’Estaque, 1907, soit 5,8 m$ frais inclus), et la Vue sur L’Estaque et le Château d’If de Paul CÉZANNE pour 18 m$ (20,3 m$ frais inclus). Cette dernière œuvre, issue de la collection Samuel Courtauld, intègre le Top 10 des meilleures adjudications cézaniennes.

Christie’s avait Cézanne et Sotheby’s misait sur Monet, en offrant cinq œuvres du maître impressionniste. Elles se sont toutes vendues, entre 2,8 m$ et 31,6 m$. Sotheby’s et Claude MONET emportent même la meilleure enchère de ces deux jours de ventes avec Le Grand Canal, un chef d’oeuvre de 1908 dont le prix a grimpé de... 20 m$ en 10 ans ! Sotheby’s adjugeait en effet cette toile pour 11,5 m$ en 2005 pour la revendre 31,6 m$ cette année.

Puis, ces ventes de prestige ne sauraient compter sans Alberto GIACOMETTI, à qui l’on doit le meilleur coup de marteau de l’année 2014. Les deux maisons de ventes font leur possible pour alimenter au mieux leurs catalogues en œuvres. Elles en ont proposé neuf (4 et 5 février), depuis des dessins vendus entre 22 000 et 50 000 $ lors des ventes de jour, jusqu’à d’importantes sculptures, dont Femme de Venise V (4/6, 110 cm). Ce bronze est issu d’une série de femmes debout réalisée par Giacometti spécialement pour le pavillon français de la Biennale de Venise de 1956. Femme de Venise V s’est vendue 9 m$ (10,2 m$ frais inclus). Par ailleurs, deux importants bronzes représentant le frère de l’artiste ont passé les 3 m$ (Tête de Diego sur socle, 2/6, 37 cm, adjugé 3,9 m$, soit 4,49 m$ frais inclus, et Diego au chandail, 4/6, adjugé pour 3,2 m$, soit 3,7 m$ frais inclus).

Les ventes surréalistes comptaient quant à elles avec Max Ernst, Dali, Redon, Picabia, avec un nombre exceptionnel d’oeuvres de Magritte, et avec un superbe Joan MIRO, qui emporte la meilleure enchère chez Christie’s. Intitulée Painting (Women, Moon, Birds) s’est vendue au double de son estimation haute. Résultat final : 20,7 m$ (soit 23,5 m$ frais inclus). Ce chef-d’oeuvre était resté dans la même collection privée européenne depuis 1963. La partie la plus stimulante de ces vacations tenait dans la quantité et la qualité d’oeuvres de René MAGRITTE : neuf chef-d’oeuvres offerts chez Christies, dont Les compagnons de la peur, une huile sur toile de 1942 qui a changé de mains pour 5,4 m$ (6,1 m$ frais inclus) et Quand l’heure sonnera (1964), partie pour 5,7 m$ (6,5 m$ frais inclus). Sotheby’s tenait pour sa part trois bons Magritte, dont L’Explication, vendue 4,8 m$ (5,6 m$ frais inclus).

Par ailleurs, les œuvres sur papier de l’artiste surréaliste ont explosé leurs estimations. Elles présentaient des images particulièrement célèbres, comme la pomme masquée de Souvenir de voyage (que l’on retrouve dans la fameuse huile sur toile Le Prêtre marié). Cette petite gouache de 35,9 x 27 cm, a grassement triplé son estimation haute pour un coup de marteau a 3,4 m$ (3,9 m$ frais inclus). Elle talonne de près le record de Magritte sur papier (avec Le Maître d’école vendu 3,5 m$, soit 4 m$ frais inclus, 8 février 2011, Sotheby’s Londres). D’autres dessins de Magritte sont partis bien au-dessus des estimations hautes : La Clairvoyance a emporté 500 000 $ de plus que prévu (vendu 1,2 m$ chez Christie’s), La Recherche de l’absolu 700 000 $ de plus (vendu 1,6 m$ chez Christie’s) et Le thérapeute est parti 1,2 m$ au-dessus de l’estimation optimiste (vendu 2,5 m$). Le fait n’est pas anodin : Magritte vient d’enregistrer cinq nouvelles enchères millionnaires pour des œuvres sur papier en deux jours de ventes, contre trois sur l’ensemble de l’année 2014.

Source : Artprice





www.artprice.com

Article de la rédaction du 12 février 2015

Publié le vendredi 13 février 2015

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter | Art contemporain





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
La règle du rappel fiscal des donations antérieures est conforme à la Constitution
Immixtion d’une holding dans la gestion de ses filiales et modalités de déduction de la TVA : Bercy met à jour sa doctrine
Etat comparatif des impôts prélevés sur la commune de Paris et le 16ème arrondissement
PLFSS 2017 : les spécificités des gîtes ruraux relatives aux cotisations sociales mieux prises en compte
Le Gouvernement propose de légaliser en droit fiscal le caractère commercial de l’activité de location meublée
Remboursement du précompte mobilier et affaire ACCOR : Bruxelles saisit la CJUE contre la France
Les députés instituent une nouvelle dépense de recherche externalisée ouvrant droit au CIR
Un nouveau dispositif fiscal incitatif viendra se substituer aux régimes « Besson ancien » et « Borloo ancien »
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016