Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Rentables et liquides… les SCPI doivent faire attention à ne pas être victimes de leur succès !

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Rentables et liquides… les SCPI doivent faire attention à ne pas être victimes de leur succès !




Par Olivier Grenon-Andrieu, Président d’Equance.

La pierre papier séduit de plus en plus d’épargnants. A juste titre. Les SCPI sont aujourd’hui des produits très rentables (5 % servis !) et liquides…

Revers de la médaille : l’accroissement conséquent de la collecte pose question quant aux investissements à venir. Bonne nouvelle : les gérants s’organisent pour maintenir les bons rendements.

L’engouement pour la pierre papier est logique. Les instruments financiers traditionnels constitués par les marchés monétaire et obligataire ont vu leur rendement chuter à 0,7 %... Des taux très en deçà du rendement des SCPI de bureaux qui offrent à leurs souscripteurs environ 5 % !

Le rendement n’est toutefois pas le seul intérêt de la pierre papier. Celle-ci libère de tous soucis de gestion, et mise sur le revenu, dans un contexte où celui-ci est plus recherché que la plus-value (exonérée désormais à partir de 22 ans de détention au lieu de 15 ans et 30 ans auparavant). Les revalorisations du prix des parts régulières sont aussi des atouts pour ce support.

Enfin, il s’agit d’un produit pour lequel un passage chez le notaire n’est pas obligatoire et qui, globalement, reste liquide. Les rapports trimestriels des gérants notent 0 part en attente de cession...

Une collecte qui explose…

Pour toutes ces raisons, la collecte annuelle des SCPI explose. Celle-ci tournait autour de 600 à 700 millions d’euros, il y a quelques années ; elle est aujourd’hui de 3 milliards d’euros... Espérons que les SCPI ne seront pas victimes de leur succès ! Car une telle collecte peut constituer un problème sur un marché de l’immobilier d’entreprises français non extensible, oscillant entre 25 et 30 milliards d’euros/an. Ce n’est donc pas un marché très important comparé au marché anglais qui équivalait à 70 milliards d’euros en 2014, ou à l’Allemagne qui représentait, elle, 40 milliards d’euros.

… et qui oblige les gérants de SCPI à s’organiser pour continuer d’assurer les bons rendements

newsletter de Fiscalonline

Par Olivier Grenon-Andrieu, Président d’Equance

Publié le mardi 9 juin 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | Fiscalité des particuliers | Impôt sur le revenu


 



Les articles les plus lus !
Le Gouvernement propose de légaliser en droit fiscal le caractère commercial de l’activité de location meublée
Divorce par consentement mutuel sans juge : le gouvernement tire les conséquences fiscales
Plateformes collaboratives : seuils d’affiliation au RSI des personnes exerçant une activité locative
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Les députés aménagent les dispositifs ISF-PME et Madelin pour faciliter la sortie fiscale des investisseurs historiques
Plus-value immobilière : les régimes d’exonération en faveur de la construction de logements sociaux sont prorogés de 3 ans
Le gouvernement précise les critères d’éligibilités au PEA-PME
Modalités de déclaration des transferts de sommes d’un montant supérieur à 50.000 €
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016