Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Renégocation de son prêt immobilier : les avantages de l’option « transfert de prêt »

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

L’option « transfert de prêt », un gain d’argent ? Quand, comment, pourquoi ?

Ulrich Maurel, fondateur d’Immoprêt, courtier en prêt immobilier qui a accompagné près de 19 000 familles en 2013, explique ce qu’est le transfert de prêt...

En cette période de taux bas, la tentation de demander une renégociation de son prêt immobilier est forte...

A cette occasion, demandez l’option « transfert de prêt ». Elle vous permettra, pour votre prochain achat, de garder les conditions exceptionnelles que vous obtiendrez aujourd’hui sur le futur prêt.

Plusieurs avantages :

  • Vous transférez votre capital restant dû aux conditions acquises aujourd’hui. Si les conditions se sont fortement « détériorées », c’est-à-dire que les taux ont augmenté, vous devrez emprunter aux conditions de demain le montant différentiel entre le capital restant dû de votre 1er bien et le prix de votre nouvelle acquisition.
  • Vous ne devrez pas rembourser votre 1er prêt par anticipation et vous ne devrez donc pas vous acquitter des pénalités de remboursement anticipé. Ceux-ci représentent 3% du capital restant dû, ou 6 mois d’intérêts (l’option retenue est celle qui sera la plus avantageuse pour l’emprunteur). Ce qui permet de réaliser plusieurs milliers d’euros d’économies !
  • Enfin, si votre 1er bien est garanti par une caution (qui garantit le prêt), et non pas par une hypothèque (qui garantit le bien), vous pourrez également la transférer vers votre nouveau bien. Ce qui vous évitera une nouvelle fois des frais liés au traitement de cette fin de garantie par anticipation.

Exemple de transfert de prêt :

  • Le 18-07-2014, Monsieur et Madame ont 30 ans.
  • Ils achètent un bien à 150 000€.
  • Ils contractent un prêt sur 25 ans, taux fixe 3.30% + assurance 0.28% pour le couple, assurés chacun à 50-50.
  • Ils payent donc pour ce prêt : 770€ de mensualité, assurance comprise.
  • Dans leur contrat de prêt, leur courtier a négocié la possibilité de transférer leur prêt en cas de changement de maison.
  • Le 01-08-2024, Monsieur et Madame ont 40 ans.
  • Ils décident de déménager et ont besoin d’un prêt de 150 000€
  • Ils contractent un nouveau prêt sur 15 ans, taux fixe 6% + assurance 0.38 pour le couple, assurés chacun à 50-50.

Option 1 : ils souscrivent un nouveau prêt car ils n’ont pas la possibilité de transférer leur ancien prêt.

  • Prêt de 150 000€ / 15 ans / taux fixe 6% + 0.38% d’assurance
  • Ils vont payer pour cette option : 1 313.29€ d’échéance, assurance comprise.
  • Le coût total de ce nouveau prêt est de 86 391€.
  • Ils devront s’acquitter des pénalités de remboursement anticipés qui s’élèvent à 1 702€.

Option 2 : ils font un transfert de prêt.

  • Capital restant dû du prêt précédent : 104 232€.
  • Sur les 15 ans restants, ils continuent de payer pour ce prêt : 770€, assurance comprise.
    • Coût de ce prêt : 34 356€.
  • Ils empruntent les 45 768€ manquants, aux conditions du 01-08-2024 : une échéance assurance comprise pour ce nouveau prêt de 400.70€.
    • Coût de ce prêt complémentaire : 26 359.15€.

Leur nouvelle échéance est de 1 170.64€ (contre 1 313.34€ pour l’option 1, sans transfert de prêt).

Le coût total du crédit pour leur nouvel achat est de 60 715.76€ (contre 86 391.34€ pour l’option 1, sans transfert de prêt).

A propos d’Immoprêt


Créé à Dunkerque en 2006, Immoprêt est un courtier en crédit immobilier, avec plus de 150 collaborateurs répartis dans 60 agences sur tout le territoire. L’activité de ce réseau d’agences de proximité consiste à accompagner gratuitement ses clients dans leur recherche de financement de leurs projets immobiliers. Immoprêt bénéficie de partenariats avec toutes les banques du marché, lui permettant d’être indépendant vis-à-vis des institutions financières, et de proposer aux clients les meilleures conditions pour leur projet, en toute transparence. Immoprêt est membre de l’Apic, l’Association Professionnelle des intermédiaires en crédits, le syndicat de la profession. En 2013, Immoprêt a accompagné 18 662 familles dans leur projet.

www.immopret.fr




newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 18 juillet 2014

Publié le vendredi 18 juillet 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Article 151 septies A : l’exonération de la plus-value placée en report d’imposition ne s’applique pas aux prélèvements sociaux
De la constitutionalité des modalités de calcul du plafonnement de l’IFI
Convention de « management fees » : nouveau cas de remise en cause de la déductibilité de factures intra-groupe
Délivrance irrégulière de documents permettant de bénéficier d’un avantage fiscal : l’amende de 25% est inconstitutionnelle
Plus-value immobilière et travaux réalisés après l’achèvement : exclusion des dépenses de matériaux
Le Forum mondial publie des notes de conformité sur la transparence fiscale pour sept autres juridictions
Appréciation de la période au titre de laquelle une JEI bénéficie des exonérations sociales
Suppression de l’ISF : Bercy précise les dispositifs continuant de produire des effets au-delà du 1er janvier 2018
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018