Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Régime de la taxe professionnelle appliquée aux entreprises de location de films

partager cet article

Question

M. Louis Le Pensec avait, par une question en date du 23 janvier 2003, attiré l’attention du ministre de l’économie, des finances et de l’industrie sur labase de calcul de la taxe professionnelle appliquée aux professionnels de la location de films.

Actuellement, les vidéocassettes acquises par des entreprises constituent des éléments destinés à servir de façon durable à leur activité.

Ces cassettes doivent être comprises parmi les immobilisations et leur valeur locative est imposable à la taxe professionnelle dans les conditions de droit commun.

Ces biens étant le coeur de l’activité de ces professionnels, ces derniers devant faire face au renouvellement intense du marché du film, il devient impossible de définir ces biens commedes éléments destinés à servir de façon durable à leur activité.

C’est pourquoi il lui demande si le Gouvernement envisage d’étudier des mesures fiscales adaptées à ce secteur d’activité.


Réponse du ministre

Les cassettes vidéo ou autres supports audiovisuels (DVD) acquis par une entreprise pour être revendus en l’état constituent des stocks conformément à l’article 38 ter de l’annexe III au code général des impôts.

En revanche, ceux acquis pour être donnés en location constituent des éléments destinés à servir de façon durable à l’activité de l’entreprise. Dès lors, en l’état actuel du droit comptable et du droit fiscal, ces biens doivent être compris parmi les immobilisations des loueurs quels que soient leur valeur unitaire et le rythme de leur renouvellement.

Lorsqu’ils sont inscrits au bilan de clôture d’un exercice, ils sont réputés avoir été à la disposition de l’entreprise pour un usage professionnel et sont par conséquent imposables à la taxe professionnelle dans les conditions de droit commun, même s’ils sont totalement amortis ou obsolètes.

Toutefois, cette présomption n’est pas irréfragable : il appartient au redevable d’apporter la preuve qu’au cours de la période de référence, ces biens ont été détruits ou cédés ou ont, pour une autre cause, définitivement cessé d’être utilisables et ne sont pas seulement inutilisés.

Il ne peut être envisagé de modifier ces modalités d’imposition, sauf à introduire une distorsion de traitement au détriment d’autres professionnels de la location.

Réponse ministérielle Le Pensec du 15 mai 2003

Question n°05234



Publié le lundi 9 juin 2003

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Cinéma





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Les députés adoptent l’abus de droit fiscal à deux étages
Les députés prorogent le dispositif "Censi-Bouvard" jusqu’en 2021
Réduction d’impôt « Pinel » : la Commission des Finances rétablit l’interdiction de mise en location à un ascendant ou à un descendant
L’Assemblée Nationale fixe le régime fiscal des plus-values réalisées sur les actifs numériques
La réduction d’impôt pour mise à disposition d’une flotte de vélos est étendue aux locations
Cession de crypto-actifs : le Gouvernement ne suit pas le Conseil d’Etat et propose une imposition au PFU à 30%
Déductibilité des charges afférentes à un logement resté vacant : il faut justifier de la volonté réelle de le louer
La Commission des Finances institue un abus de droit fiscal « à deux étages »
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018