Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Réforme de la TVA immobilière : la notion d’assujetti se précise

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Dans un article publié le 28 juin dernier nous vous indiquions que l’administration venait de proposer à la consultation publique un projet d’instruction ayant pour notamment objet de présenter le régime général de la TVA applicable aux opérations locatives sociales.


Petit retour en arrière

Depuis le 11 mars dernier, la « TVA immobilière » est, , devenue une TVA de droit commun appliquée aux immeubles.

Cependant, seules les opérations immobilières réalisées dans le cadre d’une activité économique ont vocation à entrer dans le champ d’application de la TVA.

Autrement dit, seules les opérations réalisées par des assujettis agissant en tant que tel sont soumis à TVA, laquelle est désormais acquittée par la personne qui réalise l’opération imposable (soit, en cas de vente, le vendeur).

Sont non seulement visés, les professionnels de l’immobilier, mais également tous les autres assujettis, qui sans être des professionnels du secteur, peuvent être amenés a réaliser des opérations portant sur des immeubles.

Tout le problème consiste aujourd’hui à déterminer si le vendeur en question est ou non un assujetti.

Si certaines situations ne posent, à ce jour, pas de problème, d’autres en revanche suscitent aujourd’hui de vives discussions :

- il en est ainsi de l’agriculteur qui revend un terrain qu’il a acquis par succession il y a de nombreuses années

- ou du particulier qui réalise une opération de lotissement occasionnel sur un terrain reçu par donation.

Certes, il est possible de se référer à la définition fonctionnelle de l’article 256 A du CGI, mais elle ne permet pas de clarifier l’ensemble des situations.


Dans le cadre de ce projet d’instruction relatif au régime de TVA applicable aux opérations immobilières réalisées dans le logement social (évoqué ci-avant), l’administration apporte de précieuses informations concernant cette notion d’assujetti.

L’administration précise en effet : « il résulte de la jurisprudence communautaire qu’un assujetti n’agit pas en tant que tel lorsqu’il réalise la cession d’un élément de son patrimoine en dehors d’un objectif d’entreprise ou d’un but commercial. Ce principe vaut pour la simple cession d’immeubles qui, de manière générale, ne constitue pas une opération économique au sens de la directive dès lors qu’elle résulte de la seule propriété et ne constitue pas l’exploitation de ces biens visant à produire des recettes ayant un caractère de permanence. »

  • Autrement dit, dès lors que le bien est cédé dans le cadre de la simple gestion patrimoniale (immeuble ou TAB non affecté à une activité commercial), l’opération ne sera pas assujettie à la TVA. Ainsi l’agriculteur qui vend un immeuble d’habitation (non affecté à son exploitation) qu’il a reçu par succession ne devrait pas être imposable à la TVA au titre de cette mutation.

On peut regretter que l’administration ne se prononce pas sur les opérations de lotissement réalisées par de simples particuliers et sur l’incidence (ou non) du nombre de cessions opérées, sur la qualification d’assujetti.


L’administration précise également :« S’agissant des personnes morales de droit public visées à l’article 256 B, et notamment les collectivités territoriales, il convient de préciser qu’elles n’agissent pas en tant qu’autorité publique quand elles cèdent un terrain ou plus généralement un immeuble qui n’est pas (ou plus) affecté au domaine public, d’autant qu’elles entrent nécessairement en concurrence avec l’activité des opérateurs privés.

Sont ainsi normalement imposables les cessions de TAB réalisées par les collectivités qui les ont acquis en vue de leur aménagement et de la revente (par exemple dans le cadre d’une ancienne zone d’intervention foncière), ou même lorsque la cession s’inscrit dans le cadre d’une opération d’aménagement public sans qu’il y ait lieu de déterminer dans quelles circonstances le terrain est entré dans leur domaine. »

Même si ces précisions permettront, sans nul doute, d’éclaircir un certain nombre de situations, il conviendra d’attendre la publication de l’instruction qui devrait, selon nos sources, intervenir, non à la fin de l’année mais à la rentrée.

Informations de dernière minute

- Réponse ministérielle Jean-Marc Juilhard du 4 novembre 2010 : Réforme de la TVA immobilière : Quid de l’agriculteur ?

- Réponse ministérielle Ferrand Jean-Michel du 12 octobre 2010 : Réforme de la TVA immobilière : Le particulier retraité ayant acquis à titre gratuit un terrain est-il un assujetti ?

Sur le même sujet

- Réforme de la TVA immobilière : la délibération d’une commune peut être assimilée à un avant contrat

- Réforme de la TVA immobilière : quid du lotissement communal en cours de commercialisation ?


- Les nouvelles règles : le tableau récapitulatif

newsletter de Fiscalonline

Projet d’instruction soumis à consultation publique le 28 juin 2010

Publié le mardi 6 juillet 2010

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Assujetti | TVA immobilière | TVA sur marge


 



Les articles les plus lus !
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Plus-value et résidence principale : l’occupation de la maison à titre habituel et effectif doit être justifiée
Vente en bloc d’un immeuble acquis par fractions successives : condition d’imputation de la moins-value
La procédure d’adoption de la loi de finances rectificative pour 2018 est conforme à la Constitution
Régime fiscal des impatriés : précision sur les salariés appelés pour occuper un emploi en France
Plan d’action TVA : le Conseil adopte quatre ajustements à court terme
Articulation entre crédit d’impôt recherche et jeune entreprise innovante
Les solutions du Gouvernement face à la fraude à la TVA sur les plateformes en ligne
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018