Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Réforme de la TVA immobilière : l’application de l’article 151 septies en cas de cession d’un terrain à bâtir

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Réforme de la TVA immobilière : l’application de l’article 151 septies en cas de cession d’un terrain à bâtir

Impôt sur le revenu


Du fait de la réforme de la TVA immobilière, la notion d’assujetti a été uniformisée : elle vise, sans distinction, les professionnels de l’immobilier (marchands de biens, lotisseurs, promoteurs, constructeurs...) et les autres assujettis qui peuvent être amenés a réaliser des opérations portant sur des immeubles alors même qu’ils exercent leur activité hors du secteur immobilier.

En revanche, les opérations réalisées par les personnes non assujetties ne peuvent pas être imposées à la TVA. Il en est ainsi du particulier, qui, n’exerçant pas d’activité économique, vend un terrain à bâtir, un immeuble ancien ou un immeuble détenu depuis moins de 5 ans qu’il n’a pas acquis en VEFA.

A ce jour l’administration n’a pas commenté le nouveau régime de TVA et n’a pas donné son point de vue sur la notion d’assujetti, laquelle peut être entendue soit largement, soit strictement.

Soulignons qu’une conception large nous semble hypothétique car cela reviendrait à considérer qu’il y aurait 60 millions d’assujettis !


Mais la réforme de la TVA immobilière suscite des interrogations concernant l’application d’autres régimes.

Situation : Un agriculteur au forfait cède un terrain et génère de ce fait une plus-value professionnelle. Mais peut-il se placer sous le régime d’exonération de l’article 151 septies du CGI (Exonération des plus-values des petites entreprises) ?

Il ressort de l’article 151 septies-II du CGI que les « plus-values de cession soumises au régime des articles 39 duodecies à 39 quindecies, à l’exception de celles afférentes aux biens entrant dans le champ d’application du A de l’article 1594-0 G, et réalisées dans le cadre d’une des activités mentionnées au I sont, à condition que l’activité ait été exercée pendant au moins cinq ans, exonérées » [...]

L’administration qui a commenté ce régime d’exonération dans une instruction du 2 juin 2009 (BOI 5 K-1-09, n°55) souligne que « les plus-values réalisées lors de la cession de terrains à bâtir ne peuvent bénéficier d’aucune exonération au regard des dispositions de l’article 151 septies. Toutefois, sont éligibles au dispositif d’exonération les plus-values réalisées lors de la cession de terrains à bâtir à des personnes physiques lorsque les terrains sont destinés à la construction d’immeubles que ces personnes affectent à un usage d’habitation et supportent, de ce fait, la taxe de publicité foncière ou le droit d’enregistrement ».

Autrement dit, les terrains à bâtir qui étaient exclus du régime d’exonération s’entendaient de ceux qui entraient dans le champ d’application du A de l’article 1594-0 G (ancienne rédaction), c’est-à-dire ceux dont la mutation était dans le champ d’application de la TVA et qui était exonérée de taxe de publicité foncière ou de droits d’enregistrement.

Du fait de la réforme de la « TVA immobilière », l’article 1594-0 G a été modifié.

Cet article dispose désormais : « Sous réserve de l’article 691 bis, sont exonérées de taxe de publicité foncière ou de droits d’enregistrement : A.I.-Les acquisitions d’immeubles réalisées par une personne assujettie au sens de l’article 256 A, lorsque l’acte d’acquisition contient l’engagement, pris par l’acquéreur, d’effectuer dans un délai de quatre ans les travaux conduisant à la production d’un immeuble neuf au sens du 2° du 2 du I de l’article 257, ou nécessaires pour terminer un immeuble inachevé. II. Cette exonération est subordonnée à la condition que l’acquéreur justifie à l’expiration du délai de quatre ans, sauf application du IV, de l’exécution des travaux prévus au I […] ».

Aujourd’hui, du fait de la réécriture de l’article 1594-0 G du CGI et conformément aux dispositions de l’article 151 septies du CGI, les plus-values de cession afférentes aux biens entrant dans le champ d’application de l’article 1594-0 G ne bénéficient pas de l’exonération.

Or, d’après cet article, sont visés les acquéreurs qui prennent l’engagement de construire, c’est-à-dire les acquéreurs assujettis à la TVA et exonérés de droits d’enregistrement (hors droit fixe de 125 €).

Autrement dit :

- soit l’acquéreur est un assujetti à la TVA : dans cette situation, l’exonération visée à l’article 151 septies du CGI ne peut s’appliquer.

- soit l’acquéreur est un particulier non assujetti à la TVA et soumis pour l’opération aux droits d’enregistrement à 5,09% : dans cette situation, l’exonération visée à l’article 151 septies du CGI peut s’appliquer.


Précision : l’ancienne définition du terrain à bâtir visait les terrains nus, c’est-à-dire ceux recouverts de bâtiments destinés à être démolis et les immeubles inachevés. Désormais, le terrain à bâtir se définit en considération de critères objectifs fondés sur la constructibilité au regard des règles de l’urbanisme.


Pour aller plus loin :

- Réforme de la TVA immobilière : la notion d’assujetti se précise

- Réforme de la TVA immobilière : la délibération d’une commune peut être assimilée à un avant contrat

newsletter de Fiscalonline

Fiche technique du 17 août 2010

© Fiscalonline


Publié le mardi 17 août 2010

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Plus-value professionnelle | TVA immobilière


 



Les articles les plus lus !
Article 151 septies A : l’exonération de la plus-value placée en report d’imposition ne s’applique pas aux prélèvements sociaux
De la constitutionalité des modalités de calcul du plafonnement de l’IFI
Convention de « management fees » : nouveau cas de remise en cause de la déductibilité de factures intra-groupe
Suppression de l’ISF : Bercy précise les dispositifs continuant de produire des effets au-delà du 1er janvier 2018
Délivrance irrégulière de documents permettant de bénéficier d’un avantage fiscal : l’amende de 25% est inconstitutionnelle
Un guichet de régularisation fiscale pour les entreprises pour la fin de l’année ?
Loi PACTE et propriété industrielle : comment rendre le brevet français plus attractif ?
Mise en œuvre du prélèvement à la source pour les Français travaillant dans des pays frontaliers
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018