Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Refinancement de la Tour First à la Défense par Aareal Bank AG et PBB Deutsche PfanddBriefBank

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Refinancement de la Tour First à la Défense par Aareal Bank AG et PBB Deutsche PfanddBriefBank

De Pardieu Brocas Maffei


De Pardieu Brocas Maffei a conseillé Aareal Bank AG et PBB Deutsche PfandBriefBank dans le cadre du refinancement senior de la Tour First, sise à Paris la Défense, détenue par un fonds de Beacon Capital Partners pour un montant de 515 millions d’euros et de la négociation d’une dette mezzanine complémentaire avec Blackstone pour un montant de 85 millions d’euros.

Le fonds dette Senior European Loan Fund 1, géré par AEW Europe et M&G Investments, sont les autres partenaires financiers de cette opération.

La tour First, située à l’entrée de La Défense, s’étend sur 50 étages, pour une hauteur de 231 mètres, elle est louée à 83% auprès de EY et Euler Hermes.

Aareal Bank AG et PBB Deutsche PfandBriefBank étaient conseillées par De Pardieu Brocas Maffei dont l’équipe était composée de Pierre Gebarowski, associé, Katia Belhiteche et Anne-Laure Eymeri, collaboratrices, pour les aspects de financement immobilier, Emmanuel Chauve, associé, et François Perthuison, collaborateur, pour les aspects fiscaux et par l’étude Attal.

Beacon Capital Partners était conseillé par Linklaters dont l’équipe était composée de Françoise Maigrot et Cyril Abtan, associés, et Maxime Le Bivic, collaborateur, ainsi que par Barry D. Green du cabinet Goulston & Storrs pour les aspects de financement immobilier, par le cabinet Debevoise pour les aspects corporate et par le cabinet Taj pour les aspects fiscaux et par l’étude Wargny Katz. Blackstone était conseillé par Allen & Overy dont l’équipe était composée de Arthur Dyson et Adrian Mellor, associés, et Caroline Delavet, collaboratrice et par l’étude Lasaygues.

A propos de De Pardieu Brocas Maffei


Fondé en 1993, De Pardieu Brocas Maffei figure parmi les cabinets français indépendants de référence en droit des affaires et compte aujourd’hui 110 avocats dont 32 associés, intervenant plus particulièrement dans les domaines suivants : banque, finance & marchés de capitaux, fusions-acquisitions & private equity, restructurations & entreprises en difficulté, immobilier & opérations immobilières, droit de la concurrence, droit fiscal, droit public, droit social et contentieux.

Cabinet français à caractère international, tant par la formation de ses équipes que par leur expérience des opérations transnationales, De Pardieu Brocas Maffei est le conseil de grands groupes français et étrangers.

www.de-pardieu.com

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 17 octobre 2014

Publié le dimanche 19 octobre 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
La qualification de holding animatrice ne saurait être subordonnée à une prise de participation majoritaire
Retenue à la source applicable à certaines sociétés étrangères : le Conseil d’Etat censure le mode de calcul désavantageux de l’article 115 quinquies du CGI
La mise en demeure de déposer la déclaration des revenus du défunt doit être adressée à tous les héritiers
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Les titulaires de pensions de vieillesse ou de la carte d’invalidité ne peuvent bénéficier de l’exonération de plus-value en cas de cession de parts de SCI
Taxe GAFA : une approche imparfaite et nécessairement transitoire selon Syntec Numérique
Retraites à prestations définies : quand la France transpose une directive européenne…
Bercy commente la renonciation à l’option à l’impôt sur les sociétés des sociétés de personnes
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>