Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Partenaires Placements Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Nos publications interactives
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Déclaration de revenus 2010
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
L’EIRL
Le dispositif Scellier
Deuxième plan de rigueur
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Rénovation de la politique familiale
Réforme des retraites
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
Les levées de fonds Particeep
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Loi visant à reconquérir l’économie réelle
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
 
 



Réduction Scellier et période transitoire : des précisions s’imposent !

partager cet article

Dans le cadre du projet de loi de finances pour 2011, le gouvernement propose d’appliquer une réduction globale de 10 % aux réductions et crédits d’impôt compris dans le champ de l’actuel plafonnement global de certains avantages fiscaux à l’impôt sur le revenu.

En application de cette mesure de rabotage, les nouveaux taux de la réduction Scellier seraient fixés comme suit :

Logements BBC Taux actuels de la réduction SCELLIERNouveaux taux de la réduction SCELLIER
EN 2010 25% 25%
EN 2011 25% 22%
EN 2012 20% 18%
Logements non BBC Taux actuels de la réduction SCELLIERNouveaux taux de la réduction SCELLIER
EN 2010 25% 25%
EN 2011 15% 13%
EN 2012 10% 9%

En d’autres termes dès 2011, seuls les logements labellisés BBC permettraient aux investisseurs de bénéficier « quasi » à plein (22%) du dispositif Scellier. Sans cette certification, l’avantage fiscal sera limité à 13%.

Ce rabotage de 10% serait applicable à compter de l’imposition des revenus de l’année 2011 pour des dépenses payées à compter du 1er janvier 2011.

Seraient toutefois exclus du champ de la mesure, les avantages fiscaux acquis à compter de l’imposition des revenus de l’année 2011, mais qui trouvent leur fondement dans une décision d’investissement immobilier formalisée avant le 1er janvier 2011 (l’acquisition de la résidence principale pour les intérêts d’emprunt y afférents, les investissements immobiliers locatifs).

Dans le souci d’éviter un engorgement des études, les députés Gilles Carrez, François Scellier et Charles de Courson ont déposé un amendement (II-459) à l’article 58 du PLF 2011, visant à permettre un passage des actes authentiques jusqu’au 31 mars 2011.

L’amendement est rédigé comme suit : « À titre transitoire, l’engagement de réaliser un investissement immobilier pourra prendre la forme d’une réservation, à condition qu’elle soit enregistrée chez un notaire ou au service des impôts (enregistrement) avant le 31 décembre 2010, et que l’acte authentique soit passé avant le 31 mars 2011. ».

Cet amendement a été adopté par l’Assemblée Nationale le 18 novembre dernier en fin d’après-midi.

A l’occasion des débats qui ont précédé l’adoption de cet amendement, le rapporteur Gilles Carrez a insisté sur le fait qu’« il n’est en aucun cas question de remettre en cause la date retenue pour le passage de 25% à 15% du taux de la réduction pour le non-BBC et pour le dispositif de sortie en biseau du régime général Scellier. Il s’agit uniquement de prévoir une petite période de transition au titre de l’application du rabot. ».


Aussi claire que soit cette mise en garde, il semblerait que tout le monde n’en ait pas tiré les mêmes conclusions...preuve en est le nombre important de mails que nous avons reçus concernant l’interprétation de l’amendement II-459.

Or, comme nous l’ont confirmé le député de la Marne, M. Charles de Courson (et Mlle Virginie Guieau, assistante parlementaire de M. Charles de Courson) au cours d’un entretien téléphonique, en aucun cas, cette mesure ne permettra aux particuliers qui enregistrent une réservation avant le 31 décembre et qui passent l’acte authentique avant le 31 mars 2011 de bénéficier du taux de réduction applicable en 2010.

Si l’acte authentique est signé en 2011, ce sont les taux de 2011 qui s’appliqueront. En revanche si les conditions de réservation et de réitération de l’acte authentique sont respectées, le rabot de 10% ne devrait pouvoir s’appliquer pendant cette période de trois mois.

Cette mesure transitoire de bon sens doit seulement permettre aux professionnels de faire face à l’afflux de dossier.

Tableau récapitulatif
Taux de la réduction d’impôt en cas de signature de l’acte authentique avant le 31/12 Taux de la réduction d’impôt en cas de réservation avant le 31/12/2010 et signature de l’acte authentique avant le 31/03/2011 Taux de la réduction d’impôt en cas de signature de l’acte authentique avant le 31/03/2011 (sans réservation) Taux de la réduction d’impôt en cas de signature de l’acte authentique après le 31/03/2011
Logements BBC 25% 25% 22% 22%
Logements NON BBC 25% 15% 13% 13%

« Précision : Dans la mesure où l’article 58-I-2° du PLF 2011 dispose que « les résultats des opérations mentionnées au 1° sont arrondis à l’unité inférieure », les taux de la réduction Scellier sont fixés en 2011 à 22% (et non 22,5 %) pour le BBC et 13% (et non 13,5%) pour le non BBC. »

Attention...la situation a évolué depuis la publication de cet article
Réduction Scellier à 25% en 2011 : le « beau geste » de Gilles Carrez

© Fiscalonline

newsletter de Fiscalonline


Publié le mercredi 1er décembre 2010

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Scellier


 



Les articles les plus lus !
Les mesures fiscales du plan de relance du logement
Plus-values immobilières : taux et cadence de l’abattement pour durée de détention au 1er septembre 2014
Terrain à bâtir : le régime fiscal des plus-values immobilières est assoupli
Le gouvernement s’engage à mettre en oeuvre le principe de non-rétroactivité fiscale
Bercy commente la prorogation du régime fiscal JEI jusqu’au 31 décembre 2016
Jeune entreprise innovante : appréciation du seuil de 15% de dépenses de recherche
Le régime des plus-values de cession de valeurs mobilières en 2013 et en 2014
Plus-values immobilières et abattement de 25% : ce n’est qu’un au revoir ?
[+ ...]


  A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2014