Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



(R)évolution fiscale au Luxembourg en matière de transactions de financement intra-groupe

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

(R)évolution fiscale au Luxembourg en matière de transactions de financement intra-groupe

PNG - 12 ko

Circulaires administratives LIR n° 164/2 du 28 Janvier 2011 et 164/2bis du 8 avril 2011


Dans une circulaire LIR n° 164/2 en date du 28 Janvier 2011, l’administration fiscale luxembourgeoise vise le traitement fiscal des sociétés exerçant des transactions de financement intra-groupe au Luxembourg.

Le Luxembourg est en effet un Etat attractif pour ce type de financement.

La circulaire traite des activités de prêts intra-groupe financés par des instruments financiers dans le cadre de placements ou de financements publics ou privés, ou dans le cadre de crédits bancaires.

La circulaire confirme que les sociétés de financement doivent être rémunérées par un prix de pleine concurrence, qui devrait correspondre à celui pratiqué à l’occasion de transactions avec des tiers par les établissements de crédit dans des situations comparables.

Toutes les demandes de rescrit devront être accompagnées d’une analyse détaillée et solide en matière de prix de transfert.

La circulaire précise par ailleurs qu’aucun rescrit ne sera émis si les contribuables ne répondent pas aux exigences de substance requises.

Au-delà de la classique majorité de directeurs (membres du conseil d’administration) luxembourgeois ayant les compétences professionnelles requises et le fait que les décisions de la société soient prises au Luxembourg, la circulaire exige du requérant la démonstration que son niveau de capitaux propres est suffisant eu égard aux fonctions exercées.

La circulaire précise que les sociétés de financement intra-groupe sont réputées avoir un niveau de capitaux propres approprié lorsque celui-ci représente au moins 1% de la valeur nominale des crédits accordés ou à 2.000.000 euros.

En formalisant et en renforçant l’exigence de substance au Luxembourg, et en exposant publiquement des conditions qui relevaient davantage, jusqu’à maintenant, d’une discussion avec l’inspecteur des impôts compétent, l’on pouvait craindre que la circulaire affecte les structures existantes.

La circulaire 164/2bis du 8 avril confirme ce point en indiquant que toute décision prise sous l’empire des règles applicables avant l’entrée en vigueur de la circulaire 164/2 ne liera plus l’administration à compter du 1er janvier 2012.

Après cette date, une nouvelle décision sera nécessaire.

Une analyse de vos structures existantes s’impose.

A propos de l’auteur

Laurent Borey avocat au cabinet Mayer Brown 20 Avenue Hoche 75008 Paris


- Laurent Borey
- Partner
- Tel : +33 1 53 53 43 43
- Mail : lborey@mayerbrown.com



www.mayerbrown.com

newsletter de Fiscalonline

Chronique rédigée par Laurent Borey du Cabinet Mayer Brown

Publié le lundi 2 mai 2011

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Luxembourg


 



Les articles les plus lus !
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Plus-value et résidence principale : l’occupation de la maison à titre habituel et effectif doit être justifiée
Régime fiscal des impatriés : précision sur les salariés appelés pour occuper un emploi en France
La procédure d’adoption de la loi de finances rectificative pour 2018 est conforme à la Constitution
Vente en bloc d’un immeuble acquis par fractions successives : condition d’imputation de la moins-value
Plan d’action TVA : le Conseil adopte quatre ajustements à court terme
Les solutions du Gouvernement face à la fraude à la TVA sur les plateformes en ligne
Articulation entre crédit d’impôt recherche et jeune entreprise innovante
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018