Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Quand la décision d’appliquer les pénalités fiscales ne sont pas visées par le bon agent…elles tombent

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Quand la décision d’appliquer les pénalités fiscales ne sont pas visées par le bon agent…elles tombent

Il ressort des dispositions de l’article L. 80 E du LPF que la décision d’appliquer les majorations prévues à l’article 1729 du CGI (majoration pour manquement délibéré, manœuvres frauduleuses, abus de droit ou dissimulation de prix), à l’article 1732 du CGI (opposition à contrôle) et à l’article 1735 ter du CGI (mise en œuvre de l’article L. 13 AA, III du LPF et de l’article L. 13 AB, II du LPF) est prise par un agent de catégorie A détenant au moins un grade fixé par décret, qui vise à cet effet le document comportant la motivation des pénalités.

Ce document s’entend du document que l’administration a l’obligation de faire parvenir au contribuable en application du second alinéa de l’article L. 80 D du livre des procédures fiscales. Il est constitué, selon les cas, par la proposition de rectification , la réponse aux observations du contribuable ou par une lettre spéciale.

En vertu de l’article R. 80 E-1 du LPF, ce grade est, à ce jour, celui d’inspecteur divisionnaire.

Sont ainsi visées les pénalités de 40 % pour manquement délibéré, de 80 % pour manœuvres frauduleuses et abus de droit et de 100 % en cas de mise en œuvre de la procédure d’évaluation d’office pour opposition à contrôle fiscal qui sont applicables en sus de l’intérêt de retard.

En revanche et comme le souligne l’administration fiscale dans sa base fiscale « Les documents portant exclusivement motivation des pénalités non visées à l’article L. 80 E du LPF ne sont pas soumis au visa d’un agent ayant au moins le grade d’inspecteur divisionnaire. Il s’agit notamment des pénalités applicables en cas de bonne foi, des majorations pour retard ou défaut de déclaration (CGI, art.1728), de la pénalité visée à l’article 1759 du CGI ».


La Cour Administrative d’Appel de Douai vient, dans une affaire récente de rappeler que le visa de l’agent visé par la loi était d’application stricte.

Aux termes de l’article L. 80 E du LPF et R. 80 E-1, dans leur rédaction applicable à l’espèce dont est saisie la Cour de Douai, la décision d’appliquer les majorations était prise par un agent ayant au moins le grade d’inspecteur départemental.

La Cour précise qu’il appartient à l’administration d’apporter par tous moyens la preuve que les prescriptions de l’article L. 80 E et de l’article R. 80 E-1 relatives au grade de l’agent ayant pris la décision d’appliquer les majorations pour manoeuvres frauduleuses ou manquement délibéré ont été respectées.

Elle souligne « que la circonstance qu’aucun texte n’obligerait le service à conserver une copie de la proposition de rectification sur laquelle figure la signature de cet agent ne saurait dispenser l’administration de fournir cette justification, laquelle ne peut être exigée du contribuable, alors même qu’il aurait reçu l’exemplaire original régulièrement signé ».

Au cas particulier, le ministre n’ayant pu établir que la décision d’appliquer les pénalités pour manoeuvres frauduleuses ou manquement délibéré a été prise, comme il le soutient, par un inspecteur principal, la Cour a confirmé la décharge des pénalités, prononcée par les juges du fonds, correspondantes aux cotisations supplémentaires d’impôts auxquelles ont été assujettis les requérants.

Cour administrative d’appel de Douai N° 14DA00307 du 21 juillet 2015

Crédit photo : © Coloures-pic

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 28 juillet 2015

Publié le mercredi 29 juillet 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | Contrôle fiscal | Fiscalité des particuliers


 



Les articles les plus lus !
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Prélèvements sociaux sur les locations de biens meubles et immeubles : l’assemblée nationale restaure en commission le texte adopté en première lecture
Vers une obligation des plateformes en ligne à déclarer au fisc des revenus de leurs utilisateurs ?
Bruxelles propose l’application du taux réduit de TVA sur le livre numérique et la presse en ligne
PLFR2016 : Taxe « YouTube » : nouvelle offensive des députés en commission
La Cour des Comptes révèle que les aides de l’État à l’accession à la propriété sont de moins en moins efficaces
« De Ruyter » : pas de remboursement des sommes indument versées au titre de la CSG-CRDS aux résidents hors EEE
Conditions dans lesquelles certains fonds d’investissement peuvent octroyer des prêts aux entreprises
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016