Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Prud’hommes : montants minimum et maximum des indemnités de licenciement

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Prud’hommes : montants minimum et maximum des indemnités de licenciement

Manuel Valls a présenté aujourd’hui un ensemble de mesures conçues pour répondre aux préoccupations quotidiennes et aux besoins concrets des TPE et des PME afin de notamment de lever les freins à l’emploi.

La mesure n°7 vise à ainsi réduire l’insécurité juridique liée aux contentieux sur les licenciements.

Le premier ministre constate que « l’absence de plafonds pour les indemnités prononcées par les conseils des prud’hommes pour réparation de l’absence de cause réelle et sérieuse du licenciement est préjudiciable :

  • à l’emploi, car face à l’incertitude financière attachée au risque de rupture du contrat de travail, certains employeurs hésitent à recruter ;
  • à l’employeur, qui peut se voir infliger des paiements dépassant sa capacité financière et le déséquilibrer globalement à l’occasion d’une affaire individuelle ;
  • au salarié, qui dans le cadre d’une procédure parfois longue, a besoin de savoir à l’avance quelles sont ses perspectives à terme, compte tenu des montants concernés. »

Partant, la mesure proposée d’encadrer le montant des indemnités prononcées pour les licenciements dénués de cause réelle et sérieuse.

Ce montant s’ajoute aux indemnités légales ou conventionnelles de licenciement qui demeureront inchangées.

Les atteintes graves au droit du travail ne seront pas soumises à plafonnement : discrimination, non-respect de l’égalité professionnelle, harcèlement, harcèlement sexuel, témoignage de corruption, femme enceinte, accident du travail ou maladie professionnelle, aptitude/inaptitude, salarié protégé et droit de grève.

En cas de défaut de cause réelle et sérieuse, les indemnités accordées par le juge en complément des indemnités de licenciement qui demeurent identiques, seront encadrés dans les conditions suivantes :

Indemnité (en mois de salaire) pour un salarié d’une entreprise d’au moins 30 salariés Indemnité (en mois de salaire) pour un salarié d’une entreprise de moins de 20 salariés
Le salarié a moins de deux ans d’ancienneté dans l’entreprise Indemnité maximale égale à 1/6 de mois par mois d’ancienneté (Soit 2 mois de salaire pour 1 an d’ancienneté, 4 mois pour 2 ans) Indemnité maximale égale à 1/12 de mois par mois d’ancienneté (Soit 1 mois de salaire pour 1 an d’ancienneté, 2 mois pour 2 ans)
Le salarié a entre deux ans et quatorze ans d’ancienneté dans l’entreprise Minimum : 4 mois et Maximum : 10 mois Minimum : 2 mois et Maximum : 6 mois
A partir de 15 ans d’ancienneté dans l’entreprise Minimum : 4 mois et Maximum : 20 mois Minimum : 2 mois et Maximum : 12 mois

Exemple :

  • Dans une entreprise de 150 salariés, un salarié ayant 10 ans d’ancienneté conteste son licenciement aux prud’hommes. Si son licenciement est jugé dépourvu de cause réelle et sérieuse, le juge pourra lui accorder une indemnité comprise entre 4 et 10 mois de salaire.
  • une entreprise de 7 salariés, et selon les mêmes critères d’ancienneté, ces montants seront fixés respectivement à un plancher de 2 mois et un plafond de 6 mois.

S’agissant du vice de forme, il ne remettra plus en cause le caractère réel et sérieux du licenciement et fera l’objet d’une indemnisation du salarié forfaitaire d’un mois de salaire.

Calendrier de mise en œuvre

Ces nouvelles mesures s’appliqueront aux ruptures de contrat de travail survenues postérieurement à l’entrée en vigueur de la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques.

Nature du texte

Cette mesure est d’ordre législatif. Elle fera l’objet d’un amendement dans le cadre du projet de loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques.

source : Gouvernement.fr

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 9 juin 2015

Publié le mardi 9 juin 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | Fiscalité des entreprises


 



Les articles les plus lus !
Le Gouvernement propose de légaliser en droit fiscal le caractère commercial de l’activité de location meublée
Un nouveau dispositif fiscal incitatif viendra se substituer aux régimes « Besson ancien » et « Borloo ancien »
Divorce par consentement mutuel sans juge : le gouvernement tire les conséquences fiscales
Plateformes collaboratives : seuils d’affiliation au RSI des personnes exerçant une activité locative
Modalités de déclaration des transferts de sommes d’un montant supérieur à 50.000 €
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Les plateformes en ligne du type Airbnb devront déclarer au Fisc les revenus perçus par leurs utilisateurs
Le gouvernement précise les critères d’éligibilités au PEA-PME
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016