Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Propositions fiscales du rapport « Sécurité juridique et initiative économique »

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Rapport « Sécurité juridique et initiative économique »

Depuis une vingtaine d’années, de très nombreux rapports publics, thèses, articles et travaux en tous genres dénoncent le climat d’insécurité juridique qui règne en France. Toutes les sources du droit sont concernées par ces maux qui semblent caractériser notre droit contemporain : inintelligibilité, frénésie normative, instabilité et imprévisibilité des solutions. Le diagnostic délivre l’image d’un système juridique qui ne maîtriserait plus le flot des règles qui le composent : c’est l’emballement normatif généralisé.

En dépit d’initiatives nombreuses des pouvoirs publics, constitutionnelles, législatives et règlementaires, les causes comme les manifestations de l’insécurité perdurent.

Doit-on alors se résigner ? La période récente marque pourtant une nette prise de conscience des enjeux extra-juridiques de la question. La sécurité juridique, classiquement envisagée comme une exigence démocratique, est devenue une exigence de bonne politique économique.

Obstacle majeur à toute forme d’initiative, l’imprévisibilité du droit entrave la compétitivité de notre économie. Dans une période de forte concurrence entre les systèmes juridiques, il est désormais indispensable d’apporter des solutions efficaces, pour promouvoir une culture de la sécurité juridique.

C’est dans cette perspective que le Club des juristes a réuni pendant plus de dix-huit mois des personnalités d’horizons différents, praticiens comme universitaires, sous la présidence d’Henri de Castries et de Nicolas Molfessis.

Fruit des travaux de cette Commission, le rapport « Sécurité juridique et initiative économique » présente des mesures destinées à renouer avec la sécurité juridique et, par conséquent, l’initiative économique. Ses propositions s’articulent autour de quatre grands chapitres : la législation, la Cour de cassation, le droit fiscal et le droit du travail.

Sa sortie officielle est prévue pour le jeudi 11 juin 2015


S’agissant du droit fiscal la Commission propose :

I. De concentrer les règles à portée fiscale au sein des seules Lois de Finances

La commission estime en effet qu’il convient de procéder à une réforme constitutionnelle afin que les règles fiscales soient l’apanage des lois de Finances.

II. Abroger l’article 40 de la Constitution

L’article 40 de la Constitution, dispose que « les propositions et amendements formulés par les membres du Parlement ne sont pas recevables lorsque leur adoption aurait pour conséquence soit une diminution des ressources publiques, soit la création ou l’aggravation d’une charge publique ».

La Commission propose notamment d’abroger l’article 40 de la Constitution afin de sauvegarder l’initiative parlementaire en matière budgétaire.

III. Systématiser le recours à la concertation publique lors de l’élaboration des dispositifs fiscaux

Le rapport préconise :

  • de soumettre à la consultation publique les projets de Lois de finances ;
  • d’ouvrir à la consultation publique les projets d’instructions relatives à une loi fiscale au même moment où cette loi est soumise à la consultation publique et en confier l’organisation à la « cellule concertation publique »

IV. Réguler la rétroactivité des règles fiscales

Le rapport préconise :

  • d’introduire systématiquement des mécanismes d’entrée en vigueur spécifiques pour chaque nouvelle mesure fiscale avec pour objectif de préserver la stabilité des situations en cours
  • de subordonner la recevabilité des amendements en matière fiscale à la condition qu’ile s ne s’appliquent qu’aux opérations réalisées à compter du vote définitif du texte
  • de reprendre et étendre dans une loi organique les engagements énoncés dans la charte de non-rétroactivité

V. Développer le mécanisme du rescrit en matière fiscale

La Commission propose notamment de réduire de moitié les délais de réponse de l’administration fiscale en matière de rescrit et d’instituer un recours contre les rescrits sur le modèle du référé contractuel

VI. Réduire les délais du contentieux en matière fiscale

La commission propose entre autre de limiter la durée des contrôles fiscaux et de sanctionner plus strictement l’inertie de l’administration fiscale lors de la procédure contentieuse.

VII. Encadrer toute nouvelle interprétation administrative de la norme fiscale

Il s’agit de réguler les modifications injustifiées de BOFIP par l’administration fiscale.


Retrouver les 63 propositions (dont 19 concernant la seule fiscalité).




Le Club des Juristes

newsletter de Fiscalonline


Publié le mercredi 3 juin 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | Fiscalité des entreprises | Fiscalité des particuliers


 



Les articles les plus lus !
Immixtion d’une holding dans la gestion de ses filiales et modalités de déduction de la TVA : Bercy met à jour sa doctrine
Un nouveau dispositif fiscal incitatif viendra se substituer aux régimes « Besson ancien » et « Borloo ancien »
Le Gouvernement propose de légaliser en droit fiscal le caractère commercial de l’activité de location meublée
Modalités de déclaration des transferts de sommes d’un montant supérieur à 50.000 €
Les députés instituent une nouvelle dépense de recherche externalisée ouvrant droit au CIR
Divorce par consentement mutuel sans juge : le gouvernement tire les conséquences fiscales
Etat comparatif des impôts prélevés sur la commune de Paris et le 16ème arrondissement
PLFSS 2017 : les spécificités des gîtes ruraux relatives aux cotisations sociales mieux prises en compte
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016