Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Propositions du rapport « Terrasse » relatives à la fiscalité des plateformes internet et de leurs utilisateurs

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Propositions du rapport « Terrasse » relatives à la fiscalité des plateformes internet et de leurs utilisateurs

Hier, lundi 8 février 2016, Pascal Terrasse député de l’Ardèche a remis au Premier ministre Manuel Valls son rapport sur les enjeux de l’économie collaborative dans le cadre de la mission qui lui a été confiée en octobre dernier.

A l’issue de 74 auditions et d’une consultation inédite sur la plateforme Parlement et citoyens , le parlementaire a présenté des propositions visant à libérer tout le potentiel de ce secteur tout en essayant d’en limiter les comportements abusifs.

« L’économie collaborative pose des questions connues  : Dans quelles conditions mes revenus sont-ils imposables ? À partir de quel moment suis-je considéré comme un professionnel ? Quelles sont les démarches à suivre pour me mettre en règle vis‑à-vis des obligations de la profession ? Autant de questions pour lesquelles je demande aux pouvoirs publics d’apporter des réponses pragmatiques et justes, qui permettront de traiter différemment les pratiques occasionnelles et les démarches professionnelles.

Sur tous ces sujets (protection sociale, fiscalité, protection du consommateur), il existe des instances de dialogue entre les pouvoirs publics et les acteurs économiques. Ces instances doivent être ouvertes aux entreprises de l’économie collaborative, qui doivent trouver leur place dans les organisations professionnelles » a souligné M. terrasse lors de son discours accompagnant la remise de son rapport.

Parmi les propositions figurant dans le rapport, plusieurs et parmi les plus importantes sont en lien avec la fiscalité.

Ainsi, dans le souci de garantir une juste contribution des plateformes aux charges publiques et clarifier les obligations fiscales des particuliers et des professionnels, le rapport formule plusieurs propositions.

Proposition n° 11 : Assurer la contribution des plates-formes aux charges publiques en France

« Le gouvernement doit poursuivre son action déterminée aux côtés de ses partenaires internationaux, pour éliminer les montages fiscaux permettant à certaines plateformes d’échapper au paiement de l’impôt en France »

Le rapport insiste sur le fait que le gouvernement doit clarifier le cadre juridique de ces plateformes internet.

Revenant sur lerapport de la Commission des Finances du Sénat « L’économie collaborative : propositions pour une fiscalité simple, juste et efficace » présenté en septembre dernier, M. Terrasse précise que la proposition introduisant un abattement de 5000 € spécifique aux revenus générés « ne correspondait pas à l’ambition d’intégrer cette nouvelle forme d’échange au droit commun » .

Le rapport souligne « qu’une disposition fiscale spécifique risquerait d’introduire une rupture d’égalité dans le traitement fiscal des mêmes activités en fonction du fait qu’elles sont ou pas exercées via un intermédiaire numérique. »

Il conclut : « tracer la frontière entre revenu et partage de frais ou entre activité professionnelle et pratique amateur exigera des prises de position de l’administration, en fonction de la logique économique propre à chaque secteur d’activité ou encore de l’attitude individuelle de l’utilisateur vis-à-vis de sa pratique, qui ne devraient pas être spécifiques à l’économie collaborative ».

Proposition n° 12 : Clarifier la doctrine de l’administration fiscale sur la distinction entre revenu et partage de frais

L’article 87 de la LF pour 2016, adopté sur amendement lors des débats parlementaires, oblige les plateformes collaboratives, de type Airbnb, à envoyer à leurs usagers un relevé annuel de revenus pour mieux les informer sur leurs obligations fiscales. Cette obligation est codifié sous l’article 242 bis nouveau du CGI.

Le rapport propose que l’administration aménage sa doctrine fiscale en distinguant « la notion de revenu imposable de celle du partage de frais en matière fiscale et clarifiant les critères d’appréciation du caractère professionnel d’une activité pour l’assujettissement aux cotisations sociales »

Un rescrit de portée générale en la matière pourrait même être envisagé à l’instar de ce qui existe en matière de CIR.

Proposition n° 14 : s’engager avec les plateformes dans une démarche d’automatisation des procédures fiscales et sociales

Le rapport propose d’impliquer les plateformes dans le processus de recouvrement de l’impôt.

Mais cela induit de : clarifier le régime fiscal de de chaque activités, de s’assurer de la participation de l’ensemble des intermédiaires concernés au dispositif (et donc les plateformes étrangères)

Proposition n° 15 : Simplifier la démarche entrepreneuriale en permettant aux plates-formes d’agir comme tiers de confiance pour les entrepreneurs

Le rapport préconise que les plateformes devraient se mettre en capacité de proposer aux particuliers de réaliser, pour leur compte, les démarches liées à la création d’entreprise.

Crédit photo : © juliabatsheva

Consulter le rapport Terrasse

Consulter la synthèse du rapport




newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 9 février 2015

Publié le mardi 9 février 2016

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | Crowdfunding | Fiscalité des entreprises | Fiscalité des particuliers


 



Les articles les plus lus !
Le gouvernement précise "a minima" les conditions permettant de déterminer le caractère animateur d’une holding
Prélèvements sociaux sur les locations de biens meubles et immeubles : l’assemblée nationale restaure en commission le texte adopté en première lecture
Vers une obligation des plateformes en ligne à déclarer au fisc des revenus de leurs utilisateurs ?
Bruxelles propose l’application du taux réduit de TVA sur le livre numérique et la presse en ligne
PLFR2016 : Taxe « YouTube » : nouvelle offensive des députés en commission
La Cour des Comptes révèle que les aides de l’État à l’accession à la propriété sont de moins en moins efficaces
« De Ruyter » : pas de remboursement des sommes indument versées au titre de la CSG-CRDS aux résidents hors EEE
TVA à taux réduit sur les travaux : l’efficacité de cette dépense fiscale reste à démontrer
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016