Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Profitez de la réduction ISF avant le 6 mai 2012

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Profitez de la réduction ISF avant le 6 mai 2012

PNG - 3.9 ko

La réduction ISF a été pour une fois très peu modifiée par la nouvelle loi de finances. En effet, le barème de l’ISF dû au titre de 2012 et les conditions d’application du régime de réduction ISF restent conformes à ceux fixés par la loi de finances rectificative pour 2011 du 29 juillet dernier.

Se dirige-t-on vers davantage de stabilité législative ?

Rien n’est moins sûr. Le calendrier électoral empêche-t-il de nouvelles réformes en la matière ? C’est fort probable, du moins jusqu’au 6 mai 2012, date du 2e tour des élections présidentielles.

En effet, le cadre est aujourd’hui clair : le barème ISF a été réduit et simplifié. Pour un patrimoine situé entre 1,3m€ et 3m€, le montant de l’ISF dû au titre de 2012 est égal à 0,25% du montant de ce patrimoine (à compter du premier euro et hors décote). Pour tout patrimoine supérieur à 3m€, le taux d’ISF est de 0,5% (hors décote).

Le régime de réduction ISF semble aujourd’hui figé. Ainsi, dans le cadre d’un investissement dans le capital d’une PME, la réduction d’ISF est égale à 50% du montant investi, avec un plafond de réduction de 45.000€.

En d’autres termes, tout patrimoine d’une valeur pouvant aller jusqu’à 9m€ peut être intégralement exonéré d’ISF grâce à ce mécanisme.

Les conditions d’éligibilité n’ont pas été modifiées (sauf à quelques aménagements près, plus favorables à la réduction d’impôt). Ainsi, l’investissement doit être réalisé dans une PME ayant une activité « industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale ». Les activités de production d’énergies renouvelables bénéficiant de tarifs de rachat garantis ou les activités de gestion mobilières et immobilières (sauf hôtellerie ou immobilier solidaire) restent proscrites.

Toute PME ou coopérative bénéficiant de ce régime devra également compter au moins deux salariés à la clôture de l’exercice qui suit la souscription ayant donné lieu à réduction, mais les conditions d’emploi sont très ouvertes (CDD ou travail temporaire vs. CDI, temps partiel vs. temps plein, aucune précision sur la date de la signature du contrat, aucune interdiction concernant les conditions de résiliation, etc.).

Le bénéfice de la réduction ISF reste enfin subordonnée à la règle des plafonds d’aides d’Etat, lesquels ont été fixés par la Commission Européenne jusqu’au 31 déc. 2013 à 2,5m€ de versements par an et par société bénéficiaire. Cette condition a néanmoins été abrogée pour les souscriptions effectuées à compter du 1er janvier 2013 dans des entreprises solidaires immobilières à vocation sociale.

Les conditions semblent donc aujourd’hui réunies pour que les PME, les coopératives ou les entreprises solidaires ouvrent leur capital aux redevables de l’ISF 2012.


Pour plus d’informations les avocats de Taylor Wessing sont à votre écoute :

- Nicolas de Witt, associé, département capital investissement
- Christophe Flaicher, associé, département fiscal
- Bertrand Hermant, collaborateur, département fiscal



www.taylorwessing.com

newsletter de Fiscalonline

Alerte du Cabinet Taylor Wessing du 17 janvier 2011

Publié le mardi 17 janvier 2012

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  ISF


 



Les articles les plus lus !
Vente en bloc d’un immeuble acquis par fractions successives : condition d’imputation de la moins-value
La procédure d’adoption de la loi de finances rectificative pour 2018 est conforme à la Constitution
Plan d’action TVA : le Conseil adopte quatre ajustements à court terme
Les solutions du Gouvernement face à la fraude à la TVA sur les plateformes en ligne
Articulation entre crédit d’impôt recherche et jeune entreprise innovante
Taxation de l’économie numérique : déclaration commune franco-allemande
CIR et dépenses de personnel : rescrit relatif à la notion de premier recrutement d’un jeune docteur
Taux de l’impôt sur les sociétés de 2018 à 2022
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018