Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Professions réglementées : morceaux choisis dudit « projet de Loi » Macron

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

« Les tarifs mentionnés à l’article L. 444-1 constituent des maxima fixés en fonction des coûts du service rendu et d’une rémunération raisonnable définie sur la base de critères objectifs, qui sont précisés par décret en Conseil d’État, sur le rapport du ministre chargé de la justice et du ministre chargé de l’économie, après avis de l’Autorité de la Concurrence. « Le décret en Conseil d’État prévu à l’alinéa précédent précise les modalités d’application du présent article, notamment les conditions et la fréquence de révision des tarifs maxima. Ce décret précise, en tant que de besoin, des mesures de nature à permettre aux professionnels mentionnés à l’article L. 444-1 d’assurer leur mission régalienne ou d’intérêt général au titre du service public de la justice. »

S’agissant de la postulation et du tarifs des avocat, le document modifie la loi du 31 décembre 1971 (Loi n°71-1130) portant réforme de certaines professions judiciaires et juridiques.

Le document précise :

« Les III, IV, V et VI de l’article I sont abrogés ;

Les trois derniers alinéas de l’article 5 sont remplacés par un alinéa ainsi rédigé

« Ils peuvent postuler devant le tribunal de grande instance et devant la cour d’appel sans limitation territoriale, y compris pour les instances dans lesquelles ils ne sont pas chargés d’assurer la plaidoirie. »

Le document élargi les modalités de fixation des honoraires de consultation, d’assistance, de conseil, de rédaction d’actes juridiques sous seing privé et de plaidoirie (C’est à dire en accord avec le client) aux honoraires de postulation.

Il modifie l’article 10 de la Loi en intégrant un nouvel alinéa qui prévoit notamment que « l’avocat est tenu de conclure avec son client une convention d’honoraires qui précise notamment les modalités de détermination des honoraires et l’évolution prévisible de leur montant. L’honoraire est fixé selon les usages, en fonction de la situation de fortune du client, de la difficulté de l’affaire, des frais exposés par l’avocat, de sa notoriété et des diligences de celui-ci. »

Tout un article est consacré à l’avocat en entreprise.

S’agissant de la liberté d’installation des notaires, la loi du 25 ventôse an XI contenant organisation du notariat serait modifiée.

L’article 4 de la Loi dispose aujourd’hui que « chaque notaire devra résider dans le lieu qui lui sera fixé par le Gouvernement. En cas de contravention, le notaire sera considéré comme démissionnaire ; en conséquence, le grand-juge, ministre de la justice, après avoir pris l’avis du tribunal, pourra proposer au Gouvernement le remplacement ».

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 22 octobre 2014

Publié le mercredi 22 octobre 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
La baisse du taux du droit de partage à 1,1% aura bien lieu
Les députés légalisent l’indemnisation des aviseurs fiscaux et étendent leur champ d’intervention
Le droit de partage en cas de divorce serait ramené à 1,8% en 2020 puis à 1,1% en 2021
Collecte par Bercy des données rendues publiques par les utilisateurs de plateformes en ligne : les députés restreignent le champ de l’expérimentation
Mention expresse et dispense des intérêts de retard : il faut des éléments précis et circonstanciés
CFE 2019 : entrée en vigueur de l’exonération de cotisation minimum des contribuables à faible chiffre d’affaires
Bercy précise le régime de TVA des prestations de services afférentes à des opérations d’assurance effectuées par un intermédiaire
L’espérance légitime de bénéficier de l’abattement pour durée de détention des plus-values sur titres n’emporte pas la conviction des Sages
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>