Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Précisions concernant les obligations déclaratives en matière de CVAE

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Précisions concernant les obligations déclaratives en matière de CVAE

Pour toutes les périodes de référence dont la date d’échéance intervient à compter du 2ème jour ouvré qui suit le 1er mai, les entreprises disposant d’un seul établissement au sens de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises sont dispensées du dépôt de déclaration n° 1330-CVAE-SD (CERFA n° 14030). Cette disposition s’applique aux périodes de référence clôturées à compter du 1er janvier 2014.

Dès lors, toutes les entreprises respectant ces critères doivent cocher la case "Mono établissement" et faire figurer le chiffre d’affaires de référence sur les imprimés n° 2059-E (CERFA n° 11484), n° 2033-E (CERFA n° 11483), n° 2035-E (CERFA n° 11700) ou n° 2072-E (CERFA n° 14027), lesquels sont disponibles en ligne sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires"

L’article 101 de l’ordonnance n° 2014-326 du 12 mars 2014 portant réforme de la prévention des difficultés des entreprises et des procédures collectives codifié au 2 du II de l’article 1586 octies du code général des impôts (CGI) précise les obligations déclaratives mises à la charge des redevables de la CVAE en procédure collective. Cet article, en vigueur depuis le 1er juillet 2014, distingue deux situations selon que l’ouverture de la procédure collective se traduit ou non par la fin de l’activité de l’entreprise :

  • Si l’ouverture de la procédure collective met fin à l’activité de l’entreprise : le redevable doit déposer, dans les soixante jours du jugement d’ouverture, les déclarations n° 1330-CVAE-SD (CERFA n° 14030) précisant le montant de la valeur ajoutée et des effectifs salariés et n° 1329-DEF (CERFA n° 14 357) mentionnant le montant de la CVAE. Ces imprimés sont accessibles sur le site www.impots.gouv.fr à la rubrique "Recherche de formulaires".
  • Si l’ouverture de la procédure collective ne met pas fin à l’activité de l’entreprise : le redevable doit déposer, dans les soixante jours du jugement d’ouverture, une déclaration n° 1329-DEF (CERFA n° 14 357) estimative du montant de la CVAE. Cette obligation déclarative anticipée ne se substitue pas aux obligations déclaratives devant être effectuées lors de la date d’exigibilité de la CVAE.

    _

Ces précision sont issues d’une nouvelle mise à jour la base BOFIP en date du 21 novembre 2014

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 23 novembre 2014

Publié le lundi 24 novembre 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  BCRSS15 | CETCFECVAE | CVAE | Fiscalité des entreprises


 



Les articles les plus lus !
Les députés adoptent l’abus de droit fiscal à deux étages
L’Assemblée Nationale fixe le régime fiscal des plus-values réalisées sur les actifs numériques
Réduction d’impôt « Pinel » : la Commission des Finances rétablit l’interdiction de mise en location à un ascendant ou à un descendant
Les députés prorogent le dispositif "Censi-Bouvard" jusqu’en 2021
La réduction d’impôt pour mise à disposition d’une flotte de vélos est étendue aux locations
Cession de crypto-actifs : le Gouvernement ne suit pas le Conseil d’Etat et propose une imposition au PFU à 30%
Déductibilité des charges afférentes à un logement resté vacant : il faut justifier de la volonté réelle de le louer
La Commission des Finances institue un abus de droit fiscal « à deux étages »
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018