Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Placer ses avoirs au Luxembourg : un choix judicieux pour les français résidents hors Union Européenne !

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Placer ses avoirs au Luxembourg : un choix judicieux pour les français résidents hors Union Européenne !




Placer ses avoirs au Luxembourg est un choix possible, et parfois avantageux, pour les résidents français. Mais c’est surtout un choix judicieux pour les non-résidents, particulièrement ceux qui ont choisi comme terre d’expatriation un pays en dehors de l’Union Européenne. Entre neutralité fiscale, triangle de sécurité et placements innovants, les avantages qu’offre le Duché sont multiples.

Par Olivier Grenon-Andrieu, Président d’Equance.

Quel est l’intérêt d’investir au Luxembourg ?

Si la neutralité fiscale est régulièrement mise en avant, elle n’est pas le seul atout du Luxembourg pour les non-résidents français. On peut, en effet, citer cinq avantages :

La neutralité fiscale du Luxembourg : les plus-values réalisées sur un contrat luxembourgeois sont imposées dans le pays de résidence du détenteur du contrat, conformément aux obligations d’échanges d’informations convenues entre le Luxembourg et ce pays. Dans certains pays, il s’agit par exemple de réaliser une déclaration spontanée auprès de l’administration fiscale. Quand le non-résident rentrera vivre en France, il devra procéder à un mandat fiscal, conformément aux dispositifs validés au niveau du G20 en début d’année.

Une plateforme internationale proposant des contrats multidevises : les contrats luxembourgeois sont libellés en plusieurs devises, et, notamment, en dollars. Les expatriés dont les salaires sont versés dans une devise autre que l’euro sont ainsi couverts contre le risque de change.

L’effet du triangle de sécurité : les capitaux investis au Luxembourg sont garantis et sécurisés, et ne subissent ainsi pas de préjudice. Ils peuvent être donnés en garantie à la banque.

Le triangle de sécurité


Le triangle de sécurité prévoit la séparation juridique des actifs des clients, des fonds propres de la compagnie, et met en relation le CAA (Commissariat aux Assurances) avec chaque banque dépositaire, afin de protéger les actifs pour le compte des souscripteurs.

La non-taxation des plus-values en cas de dénouement du contrat avant le retour en France : pour les résidents hors UE, il n’y a aucune taxation, sauf pour les résidents aux USA, soumis au nouvel accord FATCA, dont l’application a été reportée à 2014.

L’exonération des prélèvements sociaux, dont les non-résidents bénéficient également en cas d’investissement comme sur un contrat d’assurance-vie français.

L’avantage principal pour les Français résidents hors UE est de ne pas être soumis aux contraintes des conventions bilatérales signées par l’Etat français, pour les placements français, et qui, en général, instituent de lourdes formalités.

En effet, ces conventions prévoient souvent une retenue à la source redistribuée au détenteur du contrat sous forme de crédit d’impôt dans l’état de déclaration. Dans ces pays, l’épargnant français doit alors visiter l’administration fiscale de son pays de résidence, afin de lui faire signer les formulaires indispensables pour obtenir ce crédit d’impôt dédié aux intérêts de créances non négociables. Si certaines administrations fiscales refusent de suivre ce formalisme, dans certains pays, procéder à de telles formalités peut aboutir à mettre en danger l’intégrité physique de sa propre famille. Dans ces cas-là, le crédit d’impôt ne peut pas être redistribué, et c’est donc le droit commun français de taxation de l’assurance vie qui, de facto, s’applique.

De par sa neutralité fiscale, le Luxembourg n’impose a contrario pas ce type de formalisme.

Favoriser l’assurance vie et les Fonds Internes Dédiés

« L’enveloppe fiscale la plus attractive demeure l’assurance vie » : cet adage est aussi vrai pour l’assurance vie française que pour l’assurance vie luxembourgeoise !

Néanmoins, d’autres enveloppes techniques existent, comme le Fonds Interne Dédié (FID), contrat d’assurance créé pour une personne dans lequel il est possible d’intégrer, en dehors des supports traditionnels, des comptes-titres et des actions de sociétés non cotées. Il existe quatre types de FID (cf-tableau ci-dessous).

Fortune en valeurs mobilières supérieure ou égale à

Un seul et même contrat peut comprendre plusieurs fonds internes

Type de fonds interne Catégorie Investissement minimum dans le fonds Investissement minimum dans le contratFortune en valeurs mobilières supérieure ou égale à
Collectifs N Accessible à tous les investisseurs Accessible à tous les investisseurs Accessible à tous les investisseurs
Collectifs ou dédiés A 125 000 € 250 000 € -
Collectifs ou dédiés B 250 000 € 250 000 € 500 000 €
Collectifs ou dédiés C 250 000 € 250 000 € 2 500 000 €
Collectifs ou dédiés D 2 500 000 € 2 500 000 € 2 500 000 €

newsletter de Fiscalonline

Par Olivier Grenon-Andrieu, Président d’Equance

Publié le mercredi 6 novembre 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Création d’une amende fiscale à l’encontre des intermédiaires complices d’un contribuable sanctionné pour fraude fiscale grave
Les députés votent la fin du « verrou de bercy » pour les plus gros fraudeurs
Extension de la procédure de taxation d’office aux œuvres d’art et objets de collection
Imposition à l’IFI des personnes victimes d’un accident et handicapées
Le Gouvernement propose de pérenniser le principe d’indemnisation des « indics » fiscaux
Extension de la convention judiciaire d’intérêt public (CJIP) aux délits de fraude fiscal
Les députés dispensent les opérateurs de plateforme de déclarer au Fisc les sommes perçues par certains utilisateurs
Pas d’exonération de taxe d’habitation au bénéfice des français établis hors de France
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018