Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Pas de réduction d’ISF en cas de souscription des titres d’une « holding de holdings »

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Question :

M. Jacques Remiller appelle l’attention de Mme la ministre de l’économie, de l’industrie et de l’emploi sur l’article 885-0 V bis du code général des impôts, issu de la loi TEPA.

Cet article a mis en place un mécanisme incitatif d’investissement dans le capital des PME communautaires, sous forme d’une réduction d’ISF.

Pour être éligible à cette réduction d’impôt, l’investissement doit être réalisé sous forme d’une souscription au capital dans des sociétés ayant une activité industrielle, commerciale, artisanale, agricole ou libérale. Toutefois, l’instruction fiscale assimile, pour l’application du dispositif, les sociétés holdings animatrices de leur groupe à des sociétés opérationnelles (BOI 7 S-3-08 n° 70).

Par ailleurs, l’article 885-0 V bis prévoit dans son alinéa I-3 la possibilité de réaliser cet investissement par l’intermédiaire d’une holding constituée entre plusieurs investisseurs assujettis à l’ISF.

Il souhaite savoir si l’investissement dans une holding animatrice de son groupe, par l’intermédiaire d’une holding répondant aux critères de l’article 885-0 V bis I-3 du code général des impôts, permet aux associés de cette dernière de bénéficier de la réduction d’ISF prévue par ledit article.


Réponse du ministre :

Les redevables de l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF) qui souscrivent au capital de petites et moyennes entreprises (PME) communautaires exerçant une activité opérationnelle peuvent bénéficier à ce titre, sous certaines conditions, d’une réduction de leur cotisation d’ISF dans la limite annuelle de 50 000 euros, égale à 75 % du montant des versements effectués.

Le bénéfice de cette réduction est accordé, par transparence, aux souscriptions indirectes, via une société holding spécifiquement dédiée à ce type d’investissements, la réduction d’ISF étant alors calculée à proportion des versements effectués au titre de la souscription au capital de PME opérationnelles éligibles.

Les redevables de l’ISF peuvent également imputer, sous certaines conditions et dans la limite annuelle de 20 000 euros, 50 % du montant des versements effectués au titre de la souscription de parts de certains fonds d’investissement de proximité (FIP), fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) et fonds communs de placement à risques (FCPR), les versements des souscripteurs n’ouvrant droit au bénéfice de la réduction d’ISF que dans la limite du pourcentage de l’actif du fonds investi en titres reçus en contrepartie de souscriptions au capital de PME opérationnelles éligibles.

Un même redevable ne peut bénéficier, au titre de l’ensemble de ces dispositions, d’une réduction globale supérieure à 50 000 euros au titre d’une même année d’imposition à l’ISF. Ce dispositif, codifié à l’article 885-0 V bis du code général des impôts (CGI), a pour but de financer durablement les PME opérationnelles en contribuant à l’augmentation de leurs fonds propres.

A cet égard, l’activité financière des sociétés holding les exclut normalement du champ d’application de l’avantage fiscal. Cela étant, il est admis d’assimiler les sociétés holding animatrices de leur groupe à des sociétés ayant une activité opérationnelle, sous réserve que toutes les autres conditions prévues pour l’octroi de ce régime de faveur soient, par ailleurs, satisfaites (instruction administrative publiée au Bulletin officiel des impôts le 11 avril 2008 sous la référence 7 S-3-08, paragraphes n° 26 et 70).

Cet assouplissement, admis au titre de l’investissement direct, ne s’applique pas aux investissements effectués via une société holding ni d’ailleurs aux souscriptions de parts de FIP, FCPI ou FCPR.

Il n’est pas envisagé d’élargir sur ce point la tolérance applicable, qui conduirait à étendre l’avantage fiscal à la souscription des titres d’une « holding de holdings », alors même que le Parlement a entendu réagir, par l’article 106 de la loi de finances pour 2009 (n° 2008-1425 du 27 décembre 2008), contre les abus auxquels pouvait parfois donner lieu le recours aux holdings dans le cadre du dispositif « ISF PME ». La question posée appelle donc une réponse négative.

newsletter de Fiscalonline

Réponse ministérielle Remiller du 15 septembre 2009

Question n°44971


Publié le jeudi 17 septembre 2009

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Fonds d’investissement | Holding | Investissement


 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source, crédits d’impôts et réductions d’impôt : en pratique ?
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Scandale des « CumEx Files » et arbitrage de dividendes : les députés amendent le dispositif adopté au Sénat
Les députés de la majorité proposent de maintenir le taux actuel de la quote-part de la « niche Copé » à 12 %
Plus-value de cession d’un fonds donné en location-gérance : conditions de l’exonération liée à la valeur du fonds
Prise en compte des parts louées dans la détermination du caractère majoritaire de la gérance d’une SARL
Plus-value et résidence principale : l’occupation de la maison à titre habituel et effectif doit être justifiée
Régime fiscal des impatriés : précision sur les salariés appelés pour occuper un emploi en France
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018