Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



OCDE : accélération des réformes fiscales sur fond de baisse des taux d’imposition des sociétés

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Les pays ont mis à profit les récentes réformes fiscales pour alléger les impôts prélevés sur les sociétés et les personnes physiques, en vue de renforcer l’investissement, la consommation et l’emploi, prolongeant une tendance amorcée il y a quelques années, selon un nouveau rapport de l’OCDE.

Le rapport Tax Policy Reforms 2018 décrit les dernières réformes fiscales mises en œuvre dans 35 pays membres de l’OCDE ainsi qu’en Afrique du Sud, en Argentine et en Indonésie. Il met en évidence les principales tendances observées en matière de politique fiscale et souligne que la relance budgétaire, imputable dans une large mesure à la politique fiscale, s’est renforcée.

En Argentine, aux États-Unis, en France et en Lettonie, des réformes fiscales importantes ont été engagées, mettant fortement l’accent sur le soutien de l’investissement et comportant des mesures destinées à rendre le système fiscal plus équitable. Les autres pays ont adopté des mesures fiscales de manière plus disparate.

À travers l’ensemble des pays, le rapport met en exergue la poursuite d’une tendance à la diminution des taux des impôts sur les sociétés, alimentée dans une large mesure par des réformes importantes engagées dans un certain nombre de grands pays caractérisés de longue date par des taux élevés d’imposition sur les entreprises.

Le taux moyen de l’impôt sur les sociétés dans la zone OCDE a reculé de 32.5 % en 2000 à 23.9 % en 2018. Bien que cette tendance à la baisse du taux moyen de l’impôt sur les sociétés dans la zone OCDE se soit accélérée de nouveau ces dernières années, la baisse des taux d’imposition sur les entreprises est moins prononcée qu’avant la crise.

« Parmi les pays ayant adopté des réformes importantes de la fiscalité des entreprises figuraient un certain nombre d’économies caractérisées par des taux élevés d’imposition sur les sociétés, où ces réformes n’avaient que trop tardé  », a déclaré Pascal Saint-Amans, Directeur du Centre de politique et d’administration fiscales de l’OCDE. « Ces baisses d’impôt sur les sociétés ont suscités des craintes de "course au moins-disant", mais la plupart de ces pays semblent engagés en fait dans une "course à la moyenne", sachant que leurs récentes baisses de taux de l’impôt sur les sociétés les placent aujourd’hui en milieu de tableau. Nous examinerons de près la façon dont les autres pays réagissent à cette tendance dans l’avenir. »

Au-delà des réformes de l’imposition des sociétés, l’OCDE met en évidence un certain nombre d’évolutions communes en matière fiscale dans le rapport de cette année. Des mesures de réduction de l’impôt sur le revenu des personnes physiques ont été adoptées dans de nombreux pays, essentiellement dans le but d’alléger la charge fiscale des personnes ayant des revenus d’activité faibles ou moyens. Une stratégie courante a consisté à accroître les crédits d’impôt sur les revenus du travail, ce qui peut permettre à la fois de rehausser le taux d’activité et d’améliorer la progressivité du système fiscal.

Les réformes relatives aux cotisations de sécurité sociale ont été généralement limitées, et ces prélèvements continueront de peser lourdement sur les revenus du travail dans de nombreux pays.

Les taux de taxe sur la valeur ajoutée (TVA) se sont stabilisés, l’Afrique du Sud étant le seul pays où le taux normal de TVA a été revu à la hausse en 2018. Le niveau élevé des taux de TVA a conduit de nombreux pays à chercher d’autres leviers à actionner pour accroître leurs recettes de TVA, notamment en introduisant de nouvelles mesures administratives et de lutte contre la fraude.

De nouveaux droits d’accise destinés à dissuader la consommation de produits nocifs sont en train d’être instaurés, parallèlement à la poursuite des augmentations des droits d’accise sur le tabac et l’alcool. Parmi les réformes les plus notables figurent l’introduction de nouvelles taxes sur les boissons sucrées en Afrique du Sud, en Irlande et au Royaume-Uni, ainsi que l’instauration d’une taxe sur le cannabis au Canada.

Les réformes des taxes liées à l’environnement sont restées axées sur le domaine des taxes énergétiques, dans lequel les pouvoirs publics se sont efforcés de ne pas se cantonner au seul secteur du transport routier. Bien qu’elles offrent des possibilités considérables d’amélioration de l’environnement, les réformes fiscales engagées en dehors des secteurs de l’énergie et des véhicules, concernant par exemple les taxes sur les déchets, les sacs en plastique ou les produits chimiques, ont été nettement moins fréquentes, selon le rapport.

« Parallèlement à l’amélioration de la conjoncture économique, les pouvoirs publics devraient se garder de prendre le risque de mener une politique budgétaire excessivement procyclique, et s’attacher à renforcer les déterminants à long terme de la croissance et de l’équité », a déclaré M. Saint-Amans.

Source : OCDE

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 4 septembre 2018

Publié le mercredi 5 septembre 2018

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Assurance vie : Fin de non recevoir pour la transférabilité des contrats
Emmanuel Macron exclut toute refonte de la fiscalité sur les succession
Vers un allègement des obligations déclaratives des plateformes collaboratives
Extension de l’application de l’article 209 B du CGI à tous les ETNC : le Gouvernement met son véto
Pas d’élargissement de l’assiette de la redevance TV aux tablettes selon Gérald Darmanin
« Salariés impatriés » : précisions sur la future dispense temporaire d’affiliation régime d’assurance vieillesse
Le Gouvernement propose de pérenniser le principe d’indemnisation des « indics » fiscaux
Bruxelles envisagerait de passer au vote à la majorité qualifiée dans le domaine de la fiscalité
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018