Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Nouveaux délais d’achèvement des investissements immobiliers éligibles au Scellier

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Nouveaux délais d’achèvement des investissements immobiliers éligibles au Scellier

Impôt sur le revenu


L’article 75 de la loi de finances pour 2012 (LF pour 2012), a, s’agissant du dispositif Scellier, modifié le délai d’achèvement des logements que le contribuable fait construire et son mode de computation.

JPEG - 18 ko

Fixé initialement au 31 décembre de la deuxième année suivant celle du dépôt de la demande de permis de construire, ce délai est désormais fixé à trente mois à compter de la date d’obtention du permis de construire.

Par ailleurs, l’article 199 septvicies du CGI dans sa rédaction issue de la LF pour 2012 prévoit désormais un délai d’achèvement, fixé à trente mois à compter de la déclaration d’ouverture de chantier, pour les logements acquis en VEFA. (Rappelons que contrairement à la légende ce délai n’existait pas au préalable)


Le tableau qui suit fait la synthèse des délais d’achèvement par type d’opération éligibles au dispositif Scellier en 2012.

Nature de l’investissement

Délai d’achèvement

Acquisition d’un logement neuf Aucun délai
Acquisition d’un logement en l’état futur d’achèvement (VEFA) L’achèvement du logement doit intervenir dans les trente mois qui suivent la date de déclaration d’ouverture de chantier (*)
Acquisition d’un logement en vue de sa réhabilitation L’achèvement des travaux de réhabilitation doit intervenir au plus tard au 31 décembre 2012
Acquisition d’un local que le contribuable transforme à usage d’habitation L’achèvement des travaux de transformation doit intervenir au plus tard au 31 décembre de la deuxième année qui suit celle de l’acquisition du local destiné à être transformé. Ainsi, un local acquis en 2012 en vue d’être transformé en logement doit être achevé au plus tard le 31 décembre 2014.
Logements que le contribuable fait construire L’achèvement de la construction doit intervenir dans les trente mois qui suivent la date d’obtention du permis de construire (*)
Acquisition d’un local inachevé L’achèvement du logement doit intervenir au plus tard au 31 décembre de la deuxième année qui suit celle de l’acquisition du local inachevé

(*) Entrée en vigueur : Demande de permis de construire déposée à compter du 1er janvier 2012

Selon une jurisprudence constante du Conseil d’État, un logement est considéré comme achevé lorsque l’état d’avancement des travaux en permet une utilisation effective, c’est-à-dire lorsque les locaux sont habitables.

Tel est le cas, notamment, lorsque le gros œuvre, la maçonnerie, la couverture, les sols et les plâtres intérieurs sont terminés et les portes extérieures et fenêtres posées, alors même que certains aménagements d’importance secondaire et ne faisant pas obstacle à l’installation de l’occupant resteraient à effectuer (exemple : pose de papiers peints ou de moquette).


- Réforme du dispositif Scellier : pour aller plus loin :

Les plafonds par mètre carré de surface habitable pris en compte pour le calcul de la réduction Scellier

Niveau de performance énergétique globale exigé pour le bénéfice du dispositif Scellier

Scellier : le coup de rabot 15% ne s’applique pas pendant le régime transitoire

Taux de la réduction Scellier en 2012


Dossier « Scellier » : Les textes clés pour comprendre le régime d’investissement locatif

newsletter de Fiscalonline

Fiche technique du 16 mars 2012

Publié le lundi 19 mars 2012

1 Message

  • ’ai signé avec le concours , le 30 03 2012, un acte d’achat pour un T2 SCELLIER en VEFA :

    Pouvez-vous me confirmer que la règle fiscale des 30 mois maximum entre l’ouverture du chantier ( 15 02 2012) et l’Achèvement ( 12 03 2014), soit le : 15 08 2014, s’applique bien à mon investissement Scellier intermédiaire car il semblerait que cette règle s’applique aux investissements Scellier avec une date de dépôt de demande de PC postérieure au 1 01 2012 ( or ce n’est pas mon cas car la date de dépôt de demande de PC du promoteur est le 30 07 2010, complétée le 15 11 2010) ; dans ce cas ce serait l’ancienne règle fiscale qui s’appliquerait c’est à dire respecter un délai commençant à courir à partir de la date de dépôt du PC (30 07 2010, complétée le 15 11 2010 ) et expirant à la fin de la 2ème suivant celle du dépôt du PC , cad : le 31 12 2012 , or l’achèvement de l’immeuble est le 12 03 2014 ....

    ps : Je rappelle les grandes dates de notre Loi Scellier "intermédiaire" :

    · Date dépôt PC : 30 07 2010, complétée le 15 11 2010

    · Réservation le 27 10 2011

    · PC du 14 11 2011

    · Dépôt de la réservation au rang des minutes du notaire, le 30 12 2011 pour bénéficier du scellier

    · Ouverture de chantier 15 02 2012

    · Acte de vente signé le 30 03 2012

    · Achèvement travaux Promogim 12 03 2014

    · Réception de l’appartement le 26 03 2014

    · Début location le 21 03 2015

    Répondre à ce message


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Défiscalisation | Investissement locatif | Scellier


 



Les articles les plus lus !
Cession de crypto-actifs : le Gouvernement ne suit pas le Conseil d’Etat et propose une imposition au PFU à 30%
Déductibilité des charges afférentes à un logement resté vacant : il faut justifier de la volonté réelle de le louer
Réduction d’impôt « Pinel » : la Commission des Finances rétablit l’interdiction de mise en location à un ascendant ou à un descendant
PLF 2019 (partie II) : Florilège d’amendements adoptés en Commission des Finances
La Commission des Finances institue un abus de droit fiscal « à deux étages »
La Commission des Finances est favorable à l’imposition des gains de cession de « bitcoin » au PFU à 30%
Comité de l’abus de droit fiscal : quel que soit le sens de l’avis la charge de la preuve pèsera uniquement sur l’administration
Modalités de calcul d’une plus-value d’un bien acquis en nue-propriété moyennant rente viagère
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018