Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Niches fiscales : un "coup de rabot" ne règlerait pas les problèmes (Snui)

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Niches fiscales : un "coup de rabot" ne règlerait pas les problèmes (Snui)

PARIS, 25 mai 2010 (AFP)

Un "coup de rabot" de 10% sur les niches fiscales, comme le gouvernement l’envisagerait pour faire 5 milliards d’euros d’économies d’ici 2012, ne les rendrait pas plus efficaces ou lisibles, avertit mardi le Syndicat national unifié des impôts (Snui).


Selon le quotidien Les Echos, "le gouvernement s’apprête à donner un coup de rabot de 10% à une large part des 500 niches existantes", une mesure qui "parce qu’elle touche tout le monde, donne une impression de justice" et qui pourrait permettre 2 milliards d’euros d’économies, sur un coût global d’environ 75 milliards par an.

Mais pour le Snui, ce "projet demeure simpliste et ponctuel" et "il y aurait autant de niches fiscales", avec un impôt toujours aussi compliqué et une prolifération de ces dispositifs dérogatoires.

Quant au coût de ces niches pour l’Etat, "le manque à gagner serait certes revu à la baisse le temps du +coup de rabot+ mais il demeurerait très élevé". Les nombreuses niches qui ne sont plus recensées dans les lois budgétaires, et qui représentent à elles seules un coût annuel évalué à 80 milliards d’euros environ, seraient en effet épargnées.

Enfin, cette mesure n’empêcherait pas des contribuables aisés de continuer à "mettre sur pied des schémas sophistiqués de défiscalisation", juge le syndicat dans un communiqué. Fin avril, le ministre du Budget, François Baroin, avait affirmé son intention "d’être pertinent et efficace", avec le maintien des niches "qui ont une réalité économique et un impact sur l’emploi". "On doit bien être capables d’utiliser quelques semaines de façon intelligente et pragmatique pour les identifier les unes après les autres", avait-il conclu.

Selon Les Echos, la réduction d’impôt pour l’emploi de salariés à domicile, très créatrice d’emplois, ou le crédit impôt recherche ne seraient pas concernés par la baisse du plafond de 10%. En revanche, le taux de TVA réduit pour les matériaux en cas de travaux de rénovation serait supprimé et rétabli à 19, 6%.

Le gouvernement envisage également d’intégrer les primes et les 13e mois dans le calcul des cotisations sociales pour générer 2 milliards d’euros de recettes supplémentaires, assure le quotidien.


Tous droits réservés : ©AFP Général

newsletter de Fiscalonline

Communiqué de l’AFP du 25 mai 2010

Publié le mardi 25 mai 2010

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Les principales mesures fiscales de la loi de finances pour 2019 intéressant les ménages
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Le calcul du plafonnement de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) est constitutionnel
Quand et comment pourra-t-on savoir qu’un acte est « principalement » motivé par des considérations fiscales ?
Plus-value immobilière : l’indemnité d’éviction qui vient en diminution du prix de cession s’interprète strictement
Grand débat national : le sujet des impôts
Les véhicules « dérivés VP » à l’épreuve de l’exclusion du droit à déduction de la TVA
Monaco dépose son instrument de ratification de la Convention Multilatérale BEPS
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>