Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 




Montant de l’allocation de rentrée scolaire pour 2014

Montant de l’allocation de rentrée scolaire pour 2014

JPEG - 22.5 ko

De manière à alléger le poids financier de la rentrée pour les familles, dont beaucoup connaissent aujourd’hui des situations de grande difficulté une allocation de rentrée scolaire (ARS) est versée, sous conditions de ressources, aux familles ayant au moins un enfant scolarisé et âgé de 6 à 18 ans. Son montant dépend de l’âge de l’enfant.


Après une revalorisation exceptionnelle en 2012 de 25%, puis de 1,2% à la rentrée 2013, l’Allocation de rentrée scolaire, versée sous condition de ressources à environ 3 millions de familles, augmente cette année de 0,7 %. Une revalorisation supérieure au montant de l’inflation.

Le montant versé par enfant et par an passe à 363 euros pour les 6-10 ans, 383 euros pour les 11-14 ans et 396 euros pour les 15-18 ans.

Age de l’enfant Rentrée 2014 Rentrée 2013 Rentrée 2012 Rentrée 2011
Enfant de 6 à 10 ans 362,63 € 360,47 € 356,20 € 284,97 €
Enfant de 11 à 14 ans 382,64 € 380,36 € 375,85 € 300,06 €
Enfant de 15 à 18 ans 395,90 € 393,54 € 388,87 € 311,11 €

Nouveauté cette année : le dispositif est simplifié pour les parents d’élèves de 16 à 18 ans. En effet, il n’est plus nécessaire de fournir un justificatif de scolarité. Une attestation sur l’honneur assurant que l’enfant est scolarisé est désormais suffisante. La déclaration peut également être réalisée en ligne. Cette mesure permet de réduire les délais de déclaration et améliore ainsi la couverture des familles. Résultat : le versement de l’Ars peut intervenir dès le mardi 19 août pour tous les parents d’enfants scolarisés et âgés de 6 à 18 ans. L’Ars peut aussi être versée aux parents d’apprentis de moins de 18 ans si la rémunération n’excède pas un certain plafond.

Pour bénéficier de l’ARS, l’enfant doit être inscrit dans un établissement ou un organisme d’enseignement public ou privé.

L’enfant inscrit auprès d’un organisme d’enseignement à distance, comme le Centre national d’enseignement à distance (Cned), ouvre également droit à l’ARS.

En revanche, les enfants instruits au sein de leur famille n’y ouvrent pas droit.

Le versement de cette allocation est par ailleurs subordonné à une condition de ressources. Ne peuvent en bénéficier que les ménages dont les ressources ne dépassent pas un certain plafond qui dépend du nombre d’enfants.

Pour la rentrée scolaire 2014, le revenu net catégoriel de l’année 2012 sert de référence.

Nombre d’enfants à charge Plafond de ressources 2012
Pour 1 enfant 24 137 €
Pour 2 enfants 29 707 €
Pour 3 enfants 35 277 €
Par enfant supplémentaire ajouter 5 570 €
L’ARS sera versée :


  • à partir du 19 août 2014 pour les enfants scolarisés âgés de 6 à 18 ans (prévoir toutefois un délai interbancaire),
  • ou, pour les jeunes apprentis de 16 à 18 ans, dès la réception du justificatif d’apprentissage.



Source : www.gouvernement.fr


Consulter le communiqué du Conseil des ministres

Article de la rédaction du 20 août 2014

Publié le mercredi 20 août 2014

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Articles associés aux mots clés :  Allocations familiales | BCRSS15 | Chiffrut


 



Les articles les plus lus !
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Plus-value et résidence principale : l’occupation de la maison à titre habituel et effectif doit être justifiée
Régime fiscal des impatriés : précision sur les salariés appelés pour occuper un emploi en France
La procédure d’adoption de la loi de finances rectificative pour 2018 est conforme à la Constitution
Vente en bloc d’un immeuble acquis par fractions successives : condition d’imputation de la moins-value
Plan d’action TVA : le Conseil adopte quatre ajustements à court terme
Les solutions du Gouvernement face à la fraude à la TVA sur les plateformes en ligne
Articulation entre crédit d’impôt recherche et jeune entreprise innovante
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]


 




version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018