Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Loi Macron : les députés alignent la fiscalité des actions gratuites sur le régime des plus-values mobilières

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Loi Macron : allégement de la fiscalité sur la distribution d’actions gratuites

L’Assemblée nationale a adopté dans la nuit de vendredi à samedi une disposition de la loi Macron allégeant la fiscalité sur la distribution d’actions gratuites aux salariés.

Fiscalité des actions gratuites en France : Elles sont soumises à l’impôt sur le revenu selon les règles de droit commun applicable aux traitements et salaires, en application de la réforme opérée par l’article 11 de la loi de finances pour 2013.

Pour aller plus loin : Bercy précise le régime fiscal stock-options et des actions gratuites

L’article 34 propose de modifier le traitement fiscal des actions gratuites pour qu’elles soient désormais imposées selon les principales modalités applicables aux plus-values mobilières.

JPEG

Comme l’a rappelé le député Nicolas Sansu cela va se traduire, pour les détenteurs d’actions gratuites, par un nouvel abattement de 50 % pour celui qui les détient pendant une période supérieure à deux ans. « La réforme que vous nous proposez apparaît donc clairement comme un cadeau fiscal adressé aux grandes entreprises cotées, ce qui, compte tenu des efforts que vous exigez aujourd’hui des Français, n’apparaît tout simplement pas acceptable » a précisé le député du Cher.

Les députés ont, à l’issue d’un scrutin public, rejeté (Par 30 voix contre 7) un amendement 2788 de Mme Rabault et de Mme Berger ( qui faisaient valoir que « l’alignement de la fiscalité des actions gratuites sur le mécanisme de plus-value mobilière ne sont pas acceptables ».

Que retenir de l’article 34 :


Les gains réalisés lors de la cession d’actions gratuites par les salariés bénéficiaires seront imposés comme les plus values mobilières, alors qu’actuellement ils sont actuellement imposés selon les règles de droit commun applicables aux traitements et salaires.

En application des dispositions des articles 150-0 D et s du CGI la plus-value imposable sera réduite de 50% lorsque la cession interviendra après deux ans de détention et de 65% après huit ans.

En outre, la contribution patronale sur ces distributions d’actions sera réduite à 20% de la valeur de l’action, contre 30% actuellement, et la contribution salariale (de 10%) supprimée.

A la demande du gouvernement, l’article 34 du projet tel qu’adopté par les députés, propose de revenir à une entrée en vigueur du nouveau régime social et fiscal des attributions gratuites d’actions à compter des plans autorisés par les assemblées générales extraordinaires tenues après la publication loi, comme le prévoyait le projet initial.

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 7 février 2015

Publié le samedi 7 février 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Actions | BCRSS15 | Fiscalité des particuliers | Plus-value | Plus-values | PVMOB


 



Les articles les plus lus !
La règle du rappel fiscal des donations antérieures est conforme à la Constitution
Immixtion d’une holding dans la gestion de ses filiales et modalités de déduction de la TVA : Bercy met à jour sa doctrine
Etat comparatif des impôts prélevés sur la commune de Paris et le 16ème arrondissement
PLFSS 2017 : les spécificités des gîtes ruraux relatives aux cotisations sociales mieux prises en compte
Les députés instituent une nouvelle dépense de recherche externalisée ouvrant droit au CIR
Remboursement du précompte mobilier et affaire ACCOR : Bruxelles saisit la CJUE contre la France
Le Gouvernement propose de légaliser en droit fiscal le caractère commercial de l’activité de location meublée
La taxe additionnelle sur les cessions ne s’applique en présence d’un engagement de revendre
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016