Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Les trois piliers du marché de l’art en 2010 : Picasso, Warhol et Zhang

partager cet article

Le podium 2010

En prélude au Tendances du marché de l’art, Artprice vous dévoile le podium 2010, celui des meilleures performances aux enchères, toutes techniques et périodes de création confondues.

Le début du classement est sans surprise par rapport à l’an dernier avec deux piliers du marché de l’art : Pablo PICASSO et Andy WARHOL. La troisième place est plus surprenante, l’artiste chinois Daqian ZHANG ayant détrôné Baishi QI.


1 - PICASSO Pablo (1881-1973) : 361,5 m$

Au palmarès annuel de Pablo Picasso : la plus forte adjudication de tous les temps, soit 95m$. Ce sommet récompense une Marie-Thérèse Walter lascive intitulée Nude, Green Leaves and Bust, dont l’adjudication est supérieure de 2 m$ à celle du Garçon à la pipe, précédent record de Picasso depuis 2004. L’œuvre provenant de la collection Frances Lasker Brody était dispersée chez Christie’s le 4 mai et dégageait près du tiers des recettes de la vacation (296,5 m$, 56 lots vendus). Ce score spectaculaire double largement la meilleure enchère 2009 obtenue par RAPHAEL avec le dessin Head of a muse qui fut adjugé 42,9 m$ (Christie’s, Londres le 8 décembre). Outre ce coup de marteau historique, les enchères millionnaires ont plu : on en compte 42 pour Picasso en 2010 contre 15 en 2009 (année de forte contraction du marché de l’art global) et 39 en 2008 (le marché était très spéculatif jusqu’en octobre 2008).

Le mythe Picasso ne faiblit pas mais saura-t-il résister longtemps à la montée en puissance des artistes chinois ?


2 - WARHOL Andy (1928-1987) : 313,4 m$

Les monstres sacrés de l’art sont les premiers sur lesquels les investisseurs jettent à nouveau leur dévolu lorsqu’ils retrouvent des liquidités. Warhol, valeur étalon du marché à l’instar de Picasso, triple cette année la médiocre performance de 2009 en salles des ventes. Le roi Pop art (dont le volume d’affaires fut réduit de moitié entre 2008 et 2009) signe 40 adjudications millionnaires dont cinq dépassant le seuil des 10 millions de dollars ! S’il séduit les collectionneurs du monde entier, le cœur de son marché haut de gamme reste américain (70% du chiffre d’affaires) et anglais (25% du chiffre d’affaires) et abordable puisque 40% des oeuvres sont adjugées à moins de 7 000 €.

Men in her life, une œuvre majeure issue de la collection Jose Mugrabi est son enchère de l’année. Elle s’est vendue 56,5 millions de dollars au marteau de Phillips de Pury & Company. Ce seul coup de marteau dégageait prêt de la moitié du produit des ventes Phillips de ce 8 novembre 2010. De plus, grâce à Warhol, Phillips signait son meilleur produit de ventes jamais enregistré, battant de 7 m$ son ancien record (7 mai 2001 pour une vacation d’art impressionniste et moderne new-yorkaise.


3- ZHANG Daqian (1899-1983) : 249,1 m$

Zhang Daqian signait deux enchères millionnaires lors de la vente Christie’s Fine Chinese and modern paintings du 30 novembre 2010 (Hong Kong). Le résultat de cette journée de ventes fut d’ailleurs spectaculaire en générant 60,58 m$ et un taux d’invendus extraordinairement bas (4,6% des 239 lots offerts).

Trois rouleaux de Zhang Daqian étaient présentés : Temple at the Mountain Peak (6,95 m$), Dwelling in the Qinbian Mountains (3,6 m$) et Flying Deity (3,35 m$) font désormais partie des cinq meilleures enchères de l’artiste. Les collectionneurs se sont d’autant plus battus sur ses délicates encres sur soie qu’un record équivalent à 13,2 m$ était frappé le 17 mai 2010 chez China Guardian (Aachensee 76,2x264,2 cm, 1968).

Ce maître de l’époque moderne s’arrache à Hong Kong (57% du chiffre d’affaires) et en Chine (40% du chiffre d’affaires). A New York, Sotheby’s fut la première maison de ventes à l’inclure à ses catalogues et vendait ses dessins entre 2 000 et 10 000 $ en moyenne au début des années 90. En 2010, l’auctioneer a dispersé ses oeuvres dans une fourchette de prix allant de 20 000 à 750 000 $.

Source © Artprice.com

www.artprice.com

Communiqué d’Artprice du 9 mars 2011

Publié le dimanche 13 mars 2011

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Objet d’art | Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
PLF2019 : nouveaux assouplissements apportés au Dutreil-transmission en Commission des Finances
Plus-value immobilière et travaux réalisés après l’achèvement : exclusion des dépenses de matériaux
PLF2019 : Le Gouvernement propose un régime d’exonération « résidence principale » pour les non-résidents
Revenus de source française : vers un rapprochement du régime de taxation des résidents et non-résidents
PLF2019 : La réduction d’impôt Pinel sera désormais appliquée aux Français de l’étranger
Création un crédit d’impôt solidarité pour les contribuables hébergeant gratuitement un réfugié
La réduction d’impôt au titre des dons aux associations est étendue au prêt à usage d’un immeuble
Prélèvement à la source : le TESE ne peut pas être LA réponse aux maux des entreprises
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018