Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Les responsables des Fusac, nouveaux acteurs stratégiques au sein des entreprises

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Les responsables des Fusac, nouveaux acteurs stratégiques au sein des entreprises

  • La croissance externe redevient une priorité stratégique pour les entreprises
  • Les directeurs M&A voient leur rôle renforcé par de nouvelles tendances affectant la gouvernance d’entreprise
  • Au premier trimestre 2015, la valeur mondiale des opérations de fusions-acquisitions (M&A) a augmenté de 21% (comparé au 1er trimestre 2014) (1)



Dans un contexte de reprise du marché M&A qui semble s’inscrire dans la durée, les dirigeants en charge de ces projets voient la dimension stratégique de leur fonction s’accroître au sein des entreprises, selon l’étude « Global Corporate Development Study » d’EY, réalisée auprès de 300 directeurs M&A et stratégie dans 39 pays.

Après des années d’incertitude et de contraction du marché M&A, la forte augmentation de la valeur des opérations réalisées dans le monde (+ 30% sur l’année 2014 et plus 21% au T1 2015) indique clairement que la croissance externe est à nouveau au cœur de la stratégie des entreprises. Ainsi, les fonctions en charge de ces projets se voient désormais confier de plus grandes responsabilités. Pour 44% des directeurs M&A interrogés, le changement le plus significatif de leur rôle au cours des cinq dernières années est l’alignement plus marqué de la fonction M&A avec les objectifs stratégiques de l’entreprise.

A nouvelles exigences, nouvelles compétences pour garantir le succès des transactions M&A

Les ressources en charges de piloter le M&A doivent aujourd’hui faire preuve d’une meilleure évaluation commerciale des cibles potentielles via une compréhension plus fine de leurs marchés, de la concurrence et des « business models ».

En effet, les trois premiers facteurs d’échec des transactions cités par les dirigeants interrogés sont le processus d’évaluation commerciale (73%), une déficience d’analyse stratégique (72%) ainsi qu’un processus d’intégration défaillant (71%).

Gouvernance d’entreprise : « directeurs de la croissance » et comités M&A

Dans un contexte macroéconomique toujours incertain, les entreprises doivent se montrer de plus en plus innovantes afin de générer de la croissance - organique et inorganique. Cet impératif a récemment mené certaines d’entre elles à créer une nouvelle fonction, celle de « directeur de la croissance ». Jusqu’à présent, seules quelques entreprises pionnières ont d’ores et déjà nommé un directeur sur cette fonction, tandis que d’autres envisagent désormais de le faire.

Pour Hervé Jauffret : « Avec l’accent actuel mis sur les acquisitions comme moteur de croissance, la fonction de « directeur de la croissance » pourrait devenir une nouvelle étape pour les directions M&A, étant donné la proximité de plus en plus marquée avec le département stratégie ».

Autre nouvelle tendance en termes de gouvernance d’entreprise, de nombreuses entreprises ont désormais mis en place des « comités M&A », structures à géométrie variable, chargés de conseiller la direction générale sur la stratégie de croissance externe. Cette tendance est particulièrement marquée en Europe, où 45% des entreprises interrogées ont mis en place un comité dédié au suivi et à la validation des opérations de M&A.

Hervé Jauffret ajoute : « Les entreprises qui optimisent leurs opérations de croissance externes sont les plus susceptibles de devenir leader en termes d’innovation. Dans cette optique, les décisionnaires M&A doivent se préparer à occuper un rôle clé dans la stratégie de l’entreprise, à exploiter pleinement les nouvelles opportunités technologiques et à renforcer les compétences de leur fonction. »

(1) Source : Dealogic

L’impact du « Big Data » et des nouveaux outils analytiques


L’étude met également en exergue le rôle central que de nouveaux outils analytiques et le « Big Data » seront appelés à jouer dans les processus transactionnel.
  • La lecture quantitative et qualitative d’un plus grand volume d’informations, permet ainsi d’analyser et d’anticiper les risques potentiels lors d’une transaction, mais aussi d’obtenir une meilleure compréhension d’un portefeuille d’actifs ou de produits.
  • Au cours du processus de due diligence, il est désormais par exemple possible d’analyser des centaines de milliers de données recueillies sur le web et les réseaux sociaux afin d’obtenir un éclairage différent sur les forces et faiblesses d’un produit ou d’une entreprise tels que perçus par ses clients ou consommateurs.
  • Les outils analytiques utilisés par les directions M&A et financières devront se fonder dans le futur sur l’analyse de masses de données ou « Big data » toujours plus grandes afin d’en extraire toute la valeur, comme par exemple sur l’analyse des cycles de fonds de roulement.

Aujourd’hui, si 83% des dirigeants interrogés utilisent des outils analytiques complexes au stade de la valorisation d’une cible, seules 21% des directions M&A interrogées ont des compétences dédiées au « Big data » au sein de leur département.

EY | Audit | Conseil | Fiscalité & Droit | Transactions


EY est un des leaders mondiaux de l’audit, du conseil, de la fiscalité et du droit, des transactions. Partout dans le monde, notre expertise et la qualité de nos services contribuent à créer les conditions de la confiance dans l’économie et les marchés financiers. Nous faisons grandir les talents afin qu’ensemble, ils accompagnent les organisations vers une croissance pérenne. C’est ainsi que nous jouons un rôle actif dans la construction d’un monde plus juste et plus équilibré pour nos équipes, nos clients et la société dans son ensemble.

EY désigne l’organisation mondiale et peut faire référence à l’un ou plusieurs des membres d’Ernst & Young Global Limited, dont chacun est une entité juridique distincte. Ernst & Young Global Limited, société britannique à responsabilité limitée par garantie, ne fournit pas de prestations aux clients.

www.ey.com

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 2 avril 2015

Publié le jeudi 2 avril 2015

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
La règle du rappel fiscal des donations antérieures est conforme à la Constitution
Immixtion d’une holding dans la gestion de ses filiales et modalités de déduction de la TVA : Bercy met à jour sa doctrine
Etat comparatif des impôts prélevés sur la commune de Paris et le 16ème arrondissement
PLFSS 2017 : les spécificités des gîtes ruraux relatives aux cotisations sociales mieux prises en compte
Les députés instituent une nouvelle dépense de recherche externalisée ouvrant droit au CIR
Remboursement du précompte mobilier et affaire ACCOR : Bruxelles saisit la CJUE contre la France
Le Gouvernement propose de légaliser en droit fiscal le caractère commercial de l’activité de location meublée
Un nouveau dispositif fiscal incitatif viendra se substituer aux régimes « Besson ancien » et « Borloo ancien »
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016