Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Loi de Finances rectificative 2020
Impôt sur le revenu 2020
Loi de Finances rectificative 2020-II
Loi de Finances rectificative 2020-III
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Les dix meilleures enchères frappées en 2012 pour les artistes du XIXème siècle

partager cet article

artprice <input type=hidden name=idr value= MDU3ODg4NDA5OTc0Nzk=>

Les dix meilleures enchères frappées en 2012 pour les artistes du XIXème siècle

Les artistes ayant marqué le XIXème siècle en Occident sont disputés par les musées les plus prestigieux et les collectionneurs les plus puissants du monde.

Aux enchères, le XIXème siècle représente 10,5 % du produit des ventes occidentales (avec 120 m$ d’oeuvres vendues en 2012) et se dresse comme la 3ème période de création la plus rentable pour les maisons de ventes, derrière l’art d’après-guerre (24 % du marché occidental) et l’art moderne (47,8 % du marché). Sur cette période, les artistes français ont imposé leur marque, notamment les impressionnistes et les post-impressionnistes, dont les oeuvres sont aussi rares que chères en salles.

L’impressionnisme est le mouvement le plus prisé du XIXème siècle et son père, Claude MONET est l’artiste le plus coté du groupe. Cette récompense par le marché est légitime tant son impulsion fut essentielle dans le mouvement. Le nom même d’ « impressionnisme » naquit de l’un de ses tableaux, intitulé Impression soleil levant, qui fut tourné en dérision par le critique Louis Leroy, lors d’une exposition de groupe chez Nadar en 1874. Parmi les anonymes de l’époque : Boudin, Cézanne, Degas, Guillaumin, Pissarro, Renoir ou encore Sisley, exposaient au côté de Monet, en marge des expositions officielles.

++++

Rang Artiste AdjudicationŒuvre Vente
1 Claude MONET 39000000$ Nymphéas (1905) 07/11/2012 (Christie’s NEW YORK NY)
2 John CONSTABLE 31356000$ The Lock () 03/07/2012 (Christie’s LONDON)
3 Paul CÉZANNE 17000000$ Joueur de cartes (1892/96) 01/05/2012 (Christie’s NEW YORK NY)
4 Vincent VAN GOGH 14210100$ Vue de l’asile et de la Chapelle de Saint Rémy (1889) 07/02/2012 (Christie’s LONDON)
5 Claude MONET 14210100$ L’Entrée de Giverny en Hiver (1885) 08/02/2012 (Sotheby’s LONDON)
6 Claude MONET 11557360$ Champ de Blé (1881) 08/11/2012 (Sotheby’s NEW YORK NY)
7 Claude MONET 8500000$ Les demoiselles de Giverny (1894) 01/05/2012 (Christie’s NEW YORK NY)
8 Claude MONET 8012000$ Voilier sur le petit bras de la Seine, Argenteuil (1872) 26/04/2012 (FAAM-Fine Art Auctions Miami MIAMI FL)
9 Claude MONET 7622500$ Les bords de la Seine au pont d’Argenteuil (1874) 06/12/2012 (FAAM-Fine Art Auctions Miami MIAMI FL)
10 Paul GAUGUIN 7500000$ Cabane sous les arbres (1892) 02/05/2012 (Sotheby’s NEW YORK NY)

Claude Monet

Dixième artiste occidental le plus rentable aux enchères en 2012 (derrière Andy Warhol, Pablo Picasso, Gerhard Richter, Mark Rothko, Francis Bacon, Jean-Michel Basquiat, Joan Miro, Alexander Calder, Edvard Munch), Claude Monet s’impose très fermement comme l’artiste du XIXème le plus prisé et le plus cher du monde. En établissant un Top des meilleures adjudications 2012 sur la période du XIXème siècle, force est de constater que le chef de file de l’impressionnisme tient non seulement la première place du podium mais que son nom revient à sept reprises dans le tableau.

Au cours de l’année 2012, il s’est vendu pour 120,6 m$ d’oeuvres signées Monet aux enchères... Un produit de ventes impressionnant, proche du résultat annuel d’un pays comme la Suisse (129,6 m$ d’oeuvres vendues en 2012, 6ème place de marché mondiale) et loin devant l’Italie (105,7 m$ d’oeuvres vendues en 2012). Avec cette signature si prestigieuse, un résultat annuel supérieur à 100 m$ repose sur une poignée d’oeuvres. En l’occurrence, le tiers de ses recettes annuelles repose sur une seule toile, intitulée Nymphéas (1905), et adjugée 39 m$ le 7 novembre 2012 chez Christie’s New York. Cette œuvre tient le record 2012 d’un artiste du XIXème siècle. Tardive, elle est charnière entre l’impressionnisme et l’art abstrait, qui sera théorisé dans les années suivantes. Peints en 1905, ces nymphéas quittaient leur ancien propriétaire après une relation fidèle de 33 ans. Les critères de rareté et de confidentialité ont donc joué en sa faveur même si l’adjudication finale est loin des 50 m$ espérés par Christie’s. Par ailleurs, les fleurs aquatiques se trouvent être le sujet phare de Monet et le plus coté aux enchères. En effet, le record absolu de l’artiste en salles récompense Le Bassin aux nymphéas à hauteur de 71,84 m$ (24 juin 2008, Christie’s Londres).

Les collectionneurs vouent une passion particulière aux œuvres aux nymphéas que l’artiste a peint sans relâche jusqu’à la fin de sa vie, au bord du bassin d’eau qu’il fit creuser dans sa propriété de Giverny. Claude Monet y vécut de 1883 jusqu’à sa mort en 1926 et réalisa de nombreuses oeuvres sur ce thème, à l’instar de L’Entrée de Giverny en Hiver (1885) vendue 11,5 m$ (7,3 m£) chez Sotheby’s le 8 février 2012. Cette oeuvre doublait alors son prix d’acquisition de 2009 (adjudication à 3,4 m£ le 24 juin 2009 chez Sotheby’s). Les trois autres toiles de Monet de ce Top datent toutes de la fin du XIXème siècle : Champ de Blé, 1881, 10,7 m$ ; Les demoiselles de Giverny, 1894, 8,5 m$, Voilier sur le petit bras de la Seine, Argenteuil, 1872, 8 m$ ; Les Bords de la seine au pont d’Argenteuil, 1874, 7,6 m$.

++++

John Constable : nouveau record mondial

L’année 2012 fut celle d’un record impressionnant frappé pour le britannique John CONSTABLE : un record équivalent à 31,35 m$ qui vaut à l’artiste la seconde adjudication de ce Top et, surtout, une révision de 12,2 m$ du prix de The Lock (c.1824). Cette toile de belles dimensions (142 cm x 120 cm), dépeint une scène rurale et fait partie d’une série de six peintures (série Stour exposée à la Royal Academy de Londres entre 1819 et 1825). Avant sa mise en vente chez Christie’s Londres le 3 juillet 2012,

The Lock trônait sur les cimaises du musée Thyssen-Bornemisza tout en faisant partie de la collection privée du baron et de la baronne Thyssen-Bornemisza, qui en firent l’acquisition pour l’équivalent de 19,1 m$ en 1990 (le 14 novembre 1990, Sotheby’s Londres). A l’époque, une telle adjudication pour John Constable était déjà spectaculaire, car l’artiste n’avait encore jamais atteint le million aux enchères. Avec une ré-évaluation à 31,35 m$ douze ans plus tard, The Lock emmène John Constable aux niveaux d’enchères des peintres français les plus cotés du XIXème, comme Claude Monet, Paul Cézanne ou Vincent VAN GOGH (4ème de ce Top avec Vue de l’asile et de la Chapelle de Saint Rémy, issue de la collection E. Taylor et vendue 2 m£ de plus que prévu. Son résultat final équivaut à 14,2 m$ (9 m£, 7 février 2012, Christie’s Londres).

Paul Cézanne : l’aquarelle à 17 m$

En Occident, les dessins cotés plus de 10 m$ sont rares. Christie’s en a ajouté un de plus à la liste le 1er mai 2012 en adjugeant une aquarelle de Paul CÉZANNE (46,7 cm x 30,5 cm) pour 17 m$. Ce travail sur papier est devenu la huitième meilleure enchère de l’artiste derrière six huiles sur toile et une Nature morte au melon vert aquarellée (22,75 m$, 8 mai 2007, Sotheby’s New York). Pourquoi cette aquarelle a-t-elle atteint 17 m$ le 1er mai alors qu’un autre dessin, Baigneurs (aquarelle et gouache, c.1878) partait pour 130 000 $ le lendemain dans la même maison de ventes ? Parce que son sujet est un Joueur de cartes, soit l’un des plus connus et des plus prisés du monde de l’art.

D’ailleurs, la famille royale du Qatar aurait acheté, en 2011, l’une des cinq versions à l’huile de Joueur de cartes au cours d’une transaction privée équivalente à 250 m$. Joueur de cartes serait donc l’oeuvre d’art la plus chère connue à ce jour. Les quatre autres versions à l’huile sont bien en place au sein des collections prestigieuses du musée d’Orsay, du Metropolitan Museum of Art, de la Barnes Foundation et du Courtauld Institut of Art. La version acquise par le Qatar en 2011 pourrait se retrouver sur les cimaises du nouveau Musée national d’art moderne de Doha

Communiqué du 15 mars 2013

Publié le dimanche 24 mars 2013

newsletter de Fiscalonline

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles associés aux mots clés : 





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Prestations de para-hôtellerie et TVA : le loueur en meublé doit disposer des moyens nécessaires pour répondre aux éventuelles demandes
Aménagements envisageables de la reforme de la fiscalité des contribuables non-résidents
Plus-value immobilière et construction occasionnelle : la TLE participe du coût de la construction
Résidence principale : une faible consommation d’eau potable fait échec à l’exonération de plus-value
L’exclusion des SCCV du régime de faveur de l’article 210 F du CGI est inconstitutionnelle
Libéralités au profit de l’État et de certains établissements publics : Bercy commente les derniers aménagements législatifs
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Mise à jour de la charte des droits et obligations du contribuable vérifié
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]





Boite à outils


Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>