Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Les 14 tranches du barème de l’impôt sur le revenu du candidat Mélanchon

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Les 14 tranches du barème de l’impôt sur le revenu du candidat Mélanchon

JPEG - 25.6 ko

En meeting hier a Rouen le candidat du Front de gauche, crédité de 10% d’intentions de vote au premier tour des élections présidentielles a de nouveau défendu les mesures fiscales de son projet.

Après avoir félicité le candidat socialiste relativement à sa proposition de surtaxer à 75% les revenus supérieurs au million d’euros annuels a enfoncé le clou précisant qu’un « impôt, ça doit être progressif, c’est pour ça que nous proposons 14 tranches. »

Rappelons qu’aujourd’hui, la barème applicable à chaque part de revenu imposable prévoit quatre tranche : 5,5%, 14%, 30%, 41%.

La proposition du front de gauche n’a toutefois rien de révolutionnaire puisque le barème à 14 tranches s’est appliqué entre 1983 et 1987.

Exemple de barème applicable en 1986

Taux Fraction du revenu imposable
0 % à la fraction du revenu qui n’excède pas 31.300 F
5 % à la fraction du revenu comprise entre 31.300 F et 32.720 F
10 % à la fraction du revenu comprise entre 32.720 F et 38.800 F
15 % à la fraction du revenu comprise entre 38.800 F et 61.360 F
20 % à la fraction du revenu comprise entre 61.360 F et 78.880 F
25 % à la fraction du revenu comprise entre 78.880 F et 99.100 F
30 % à la fraction du revenu comprise entre 99.100 F et 119.900 F
35 % à la fraction du revenu comprise entre 119.900 F et 138.340 F
40 % à la fraction du revenu comprise entre 138.340 F et 230.500 F
45 % à la fraction du revenu comprise entre 230.500 F et 317.020 F
50 % à la fraction du revenu comprise entre 317.020 F et 374.980 F
55 % à la fraction du revenu comprise entre 374.980 F et 426.560 F
60 % à la fraction du revenu comprise entre 426.560 F et 483.480 F
65 % à la fraction du revenu supérieure à 483.480 F

Il est également revenu sur l’une des propositions phare de son programme, celle consistant à fixer un salaire maximum dans les entreprises : « pas de salaire supérieur à 20 fois le salaire le plus bas. Ce plafonnement permettrait de contraindre les patrons à augmenter les plus bas salaires avant de s’augmenter : cela permettrait d’enclencher un cercle vertueux en faveur de l’augmentation prioritaire des bas salaires ».

Le candidat du front de gauche propose également d’instituer la « taxation différentielle » ( sur le modèle américain) pour lutter contre les émigrés fiscaux.


Sur le même sujet

- Le programme fiscal comparé des candidats « déclarés » à la présidentielle 2012


Consultez notre dossier « Présidentielles 2012 »




JPEG - 18.6 ko

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 6 mars 2012

Publié le mercredi 7 mars 2012

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Bruno Le Maire expose sa feuille de route fiscale concernant les entreprises et les particuliers
Opérations non visées par le gel de 6 mois des retraits des contrats d’assurance-vie
Précisions sur l’impact du report du prélèvement à la source en 2019
Nouvelles modalités d’imposition à la taxe sur les véhicules de sociétés
Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : Bercy commente les derniers aménagements
Entrée en vigueur de la hausse du crédit d’impôt jeux vidéo
Fracture numérique : des députés proposent la création d’une contribution de solidarité numérique payée par les usagers
Liste des conventions fiscales conclues par la France en vigueur au 1er janvier 2017
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016