Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Les 10 meilleures enchères de la décennie pour des artistes vivants

partager cet article

Gerhard Richter : nouveau record pour un artiste vivant

Domplatz, Mailand [Cathedral Square, Milan] (1968) est la meilleure enchère de la décennie pour un artiste vivant. Fraîche de cette année, précisément du 14 mai 2013 lors d’une grande vente d’art contemporain chez Sotheby’s New York, l’œuvre culmine à 33 m$ (soit 37,125 m$ frais inclus). Cette toile, qui représente la place du Dôme à Milan, est le fait de Gerhard Richter (né en 1932), octogénaire allemand surnommé le « Picasso du XXIème siècle », dont l’indice des prix affiche une progression de plus de 300 % sur la décennie. Richter est l’artiste vivant le plus cher au monde avec 26 enchères enregistrées au-delà des 10 m$ depuis 2008. Il est devenu un enjeu clef pour la bonne tenue des ventes d’art contemporain de prestige, à tel point que de cette seule signature peut dépendre la moitié des recettes d’une grande vente. Ce fut notamment le cas le 12 octobre 2012, grâce à une seule Abstraktes Bild. Cette large abstraction vibrante de couleurs solaires et d’un bleu profond enterrait de 10 m£ son estimation basse, grimpant jusqu’à 19 m£, soit plus de 30,4 m$ hors frais (Sotheby’s Londres, prix de vente de 34,16 m$ frais inclus).

Jasper Johns : l’emblème américain

De la même génération que Richter, Jasper Johns (né en 1930) culmine à 25,5 m$ avec un Flag (1960-1966) vendu le 11 mai 2010 chez Christie’s New York, au double des estimations (28,6 m$ frais inclus, 44,5 cm x 67,9 cm). Cette enchère a récompensé une œuvre emblématique de Johns et, plus largement, d’un art américain qui crée sa propre histoire dans les années 1960. Le MoMA possède évidemment une déclinaison de cette œuvre, plus précoce (1954) et dans un format plus important (107,3 cm x 153,8 cm). Avec Flag, l’objet s’approprie toute la surface de la toile pour la première fois dans l’histoire de l’avant-garde américaine... Une rencontre absolue entre l’objet, le motif et l’œuvre qui bouleversa fermement les perceptions et la critique de l’époque.

Le passage d’une telle pièce en salles met en compétition les plus grands musées, marchands et collectionneurs privés tant l’occasion est rare... D’où l’envolée du prix au marteau par rapport à l’estimation fournie. La cote de ce type d’œuvres a bien évidemment explosé : pour mémoire, un Double Flag de 1962 était 24 fois moins cher au milieu des années 1980 (16 m$ le 11 novembre 1986, Sotheby’s New York).

Jeff Koons : la relève À 58 ans seulement (né en 1955), Koons détient un palmarès aux enchères qui fait déjà de lui l’un des artistes les plus spéculatifs de la décennie. Son record actuel n’est pas loin de celui de Richter, avec 30 m$ décrochés pour la sculpture monumentale Tulips (environ 203 cm x 457 cm x 520 cm) en acier inoxydable rutilant, vendue au marteau de Christie’s le 14 novembre 2012. Koons écrasait alors son précédent record de près de 7 m$ (Ballon Flower (Magenta), 30 juin 2008, Christie’s Londres). Tulips, immense bouquet de fleurs aux couleurs pop, ressemble à des gourmandises géantes. Il s’inspire des ballons colorés qui égayent les anniversaires et autres fêtes populaires et est issu de la série Celebration entreprise par Koons en 1994. L’artiste a décliné ce bouquet géant sur 5 exemplaires. Celui vendu en 2012 était le premier de la liste.Depuis son premier million de dollars décroché en salles en 1999 (Pink Panther, sculpture en céramique, 104 cm x 52 cm, 1,65 m$, 16 novembre 1999, Christie’s New York), Koons participe brillamment à la grande course aux records du marché de l’art contemporain et à l’assimilation de l’œuvre d’art à un produit de luxe... Sans qu’elle ne soit nécessairement une denrée rare.

Les records de ces trois artistes ont tous été frappés sur les trois dernières années, démontrant encore combien la course aux records est magistralement orchestrée par les maisons de ventes et les acheteurs les plus puissants, malgré les risques de forte volatilité du segment contemporain.

Communiqué d’Artprice du 26 juin 2013

Publié le vendredi 28 juin 2013

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Art contemporain | Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
L’espérance légitime de bénéficier d’un avantage fiscal devant les sages du Conseil Constitutionnel
Proposition de loi visant à exonérer la fiscalité sur le Loto du patrimoine de la Française des jeux
L’exonération de TVS des voitures affectées à la location est subordonnée à une utilisation exclusive à une telle fin
Bercy commente l’encadrement de la réduction d’impôt au titre des souscriptions en numéraire au capital d’entreprises de presse
Démembrer est-ce abuser ?
L’application de la TVA sur la marge aux ventes de terrains à bâtir est seulement conditionnée au fait que l’acquisition n’a pas ouvert droit à déduction de la TVA
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Applications des conventions fiscales internationales : La Cour des Comptes formule deux recommandations
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>