Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Boutique Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Le français DomRaider annonce l’ouverture de la phase de prévente de son ICO (levée de fonds en crypto-monnaie)

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le français DomRaider annonce l’ouverture de la phase de prévente de son ICO (levée de fonds en crypto-monnaie)

DomRaider ambitionne de développer une solution open source dédiée au pilotage en temps réel des ventes aux enchères reposant sur la technologie blockchain.

Tristan Colombet, CEO de DomRaider, détaille l’opération dans cette vidéo

DomRaider, entreprise française en hypercroissance, devenue en moins de quatre ans leader européen sur le marché de la vente aux enchères de noms de domaine expirés, annonce le lancement de son ICO via un site dédié à l’opération.

Des enchères en temps réel dans la blockchain

Grâce aux fonds récoltés à travers cette ICO, DomRaider sera en mesure de donner un coup d’accélérateur à son développement à l’international, déjà marqué par sa présence en Italie et en Suède et dès le mois d’octobre prochain au Canada et au Royaume-Uni.

C’est au cœur de la blockchain, une structure de données chaînées au sein d’un réseau décentralisé, que va se concentrer toute l’innovation du projet. En effet, DomRaider ambitionne de révolutionner l’écosystème jusqu’ici assez limité des ventes aux enchères en utilisant la technologie blockchain. L’objectif fixé est de développer le tout premier réseau décentralisé dédié à la gestion en temps réel de n’importe quelle vente aux enchères dans le monde, en ligne ou en salle.

Cette solution aura pour vocation d’être :

  • Évolutive, fiable et transparente (enchères publiquement vérifiables et virtuellement impossibles à falsifier)  ;
  • Communautaire et interopérable (des enchères mondiales accessibles à travers des interfaces génériques)  ;
  • Rapide (validation des enchères en moins de 1 seconde)  ;
  • Avantageuse financièrement (faible coût par transaction).

« Nous sommes très enthousiastes à l’idée de lancer la première ICO conduite par une entreprise française qui a fait ses preuves et qui comptabilise 4 années d’existence. Cette étape, qui constitue un tremplin important pour le développement de DomRaider, illustre pleinement l’émergence de la blockchain au sein de l’économie réelle. À travers cette ICO, nous souhaitons tirer parti de cette révolution technologique pour transformer le secteur des enchères », explique Tristan Colombet, CEO et fondateur de DomRaider.

Ouverture de la vente des «  DomRaider tokens  » le 12 septembre 2017

L’ICO débutera le 12 septembre 2017 et prendra fin le 11 octobre 2017. L’entreprise émettra à ce titre près de 1 milliard de jetons «  DomRaider tokens  ». La réservation (pré-vente) est d’ores et déjà ouverte à tous via le site dédié : www.domraider.io. Moins d’une semaine après le début de l’opération, 130 millions de tokens (sur les 262,5 millions d’euros maximums prévus pour la pré-vente) ont été vendus.

À propos de DomRaider


C’est après une belle aventure de 12 ans à la tête de Prizee (une des premières start-up Web à succès en France) que Tristan Colombet créé DomRaider durant l’été 2013. DomRaider est un service de récupération de noms de domaine expirés ou «  drop catching  ». C’est grâce à une technologie pointue qui vient détecter la disponibilité des noms de domaine à la seconde où ils se libèrent et avec des indicateurs précis, que l’entreprise identifie ceux dont le potentiel est réellement profitable pour ses clients. Les noms de domaine expirés peuvent ainsi être utilisés dans le cadre d’une stratégie de référencement (SEO), de spéculation sur les noms rares ou encore de gestion de la propriété intellectuelle.

Avec plus de 20 000 transactions à son actif depuis sa création, DomRaider est aujourd’hui leader en Europe et propose à ce jour 27 extensions dont le .com qui lui ouvre les portes du marché mondial. DomRaider a d’ores et déjà levé 3,5 millions d’euros depuis octobre 2016, avec un premier tour de table à hauteur de 2 millions d’euros auprès du fonds d’investissement Eefficiency, suivi par un second tour de 1,5 million d’euros en mai 2017 auprès du Crédit Agricole, du CIC, de la Banque Populaire et de BPI France.

La forte croissance enregistrée par DomRaider permet à la société d’employer plus de 33 collaborateurs répartis au sein de trois pays (France, Suède et Italie), auxquels s’ajouteront le Canada et l’Angleterre en octobre.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 30 août 2017

Publié le jeudi 31 août 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Réforme du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) : les mesures adoptées
Le Gouvernement maintient les obligations déclaratives en matière de Pacte Dutreil
Dispositif IR-PME renforcé : réduction d’impôt à portée à 25 % et plafonnée à 10 000 €
Logiciel obligatoire au 1er janvier 2018 : Le vrai et le faux !
Plus-value immobilière : un immeuble occupé 113 jours est éligible à l’exonération résidence principale
Les mesures fiscales du second projet de loi de finances rectificative pour 2017 : PLFR2017-II
Le PTZ neuf maintenu pendant deux ans dans les zones non tendues
La réduction d’impôt sur le revenu SOFICA est prorogée jusqu’au 31 décembre 2020
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2016