Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Le crédit d’impôt collection, un dispositif fiscal qui ne tient plus qu’à un fil

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le crédit d’impôt collection, un dispositif fiscal qui ne tient plus qu’à un fil

L’inspection générale des Finances propose de supprimer le crédit d’impôt collection (CIC) ou de l’intégrer au sein du crédit d’impôt création.


Pour mémoire, « créé en 1992 afin de soutenir l’élaboration de nouvelles collections et, embarqué au sein du crédit d’impôt recherche » (Art. 244 quater B-II-h et i du CGI) le crédit d’impôt collection (CIC) consiste en un crédit d’impôt de 30% (Pour les entreprises nouvellement engagées dans le dispositif ou qui n’en ont pas bénéficié depuis cinq ans, le taux est porté à 40% la première année, puis à 35% la deuxième année) assis sur les dépenses liées à l’élaboration de nouvelles collections par les entreprises du secteur textile-habillement-cuir et les dépenses liées à l’élaboration de nouvelles collections confiées à des stylistes ou à des cabinets de style agréés, extérieurs à l’entreprise.

Ce crédit d’impôt, à la différence du crédit d’impôt recherche , est soumis à la règle « de minimis » qui établit un plafond au-dessous duquel une aide de l’Etat n’est pas soumise à la procédure de notification de l’article 108-§3, du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE).

Initialement fixé à 100.000 € par période de trois ans, ce « plafonds de minimis » a été porté à 200.000 € par période de trois exercices fiscaux, en application du règlement CE n°1998/2006 puis à 500.000 € entre le 1er janvier 2009 et le 31 décembre 2010.

Il y a un an, nous vous indiquions que l’année 2011 marquait la fin de l’euphorie fiscale pour la filière textile-habillement-cuir, le gouvernement ayant précisé que pour les aides « de minimis » octroyées depuis le 1er janvier 2011, le plafond communautaire à respecter était, à nouveau, fixé à de 200 000 €.


Aujourd’hui, c’est l’avenir même de ce dispositif qui semble compromis eu égard aux propositions qui émanent de deux rapports rendus à deux ans d’intervale :

- le rapport de la mission d’évaluation du Crédit d’Impôt Recherche extrait du rapport du comité d’évaluation des dépenses fiscales et des niches sociales publié par l’inspection général des finances en juin 2010

- le rapport « Berson », fait au nom de la Commission des Finances du sénat sur le Crédit d’Impôt Recherche publié en juillet 2012.

Le rapport de l’IGS fait notamment valoir :

- que l’application aux dépenses de stylisme d’un taux de crédit d’impôt identique à celui appliqué à la R&D n’est pas justifiée économiquement ;

- que le caractère incitatif du CIC est limité par le plafonds « de minimis » ;

C’est pour cette raison que l’IGS propose, soit de supprimer le dispositif soit de l’intégrer au crédit d’impôt métiers d’art .

Ce crédit d’impôt institué au profit des entreprises relevant des métiers d’art est égal à 10% des dépenses exposées pour la conception de nouveaux produits (Art. 244 quater O du CGI). Ce taux est porté à 15% pour les entreprises portant le label « Entreprises du patrimoine vivant ».


Le Sénateur « Michel Berson » dans son rapport précise par ailleurs :

- que le fait de ramener de 30 % à 10 % le taux de l’actuel crédit d’impôt collection ne supprime que les deux tiers du problème, dès lors que l’on considère que cette dépense fiscale est inefficace ;

- que le « rapport Guillaume » donne au crédit d’impôt création la note minimale de (Zéro-0)

La disparition de ce dispositif permettrait de réaliser une économie de 34 M€, l’intégration des dépenses éligibles au CIC dans l’assiette du crédit d’impôt collection réduirait de 13 M€ la dépense fiscale !


Il conviendra d’attendre la fin des arbitrages relatifs au PLF 2013 afin de connaitre le sort définitif qui sera fait à ce dispositif fiscal.

newsletter de Fiscalonline

Article de la rédaction du 29 août 2012

Publié le jeudi 30 août 2012

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  CIR


 



Les articles les plus lus !
Assujettissement à la taxe d’habitation des personnes accueillies en EHPAD
Pas d’abaissement du taux réduit de TVA sur les droits d’entrée appliquées aux musées privés
Prélèvement à la source de l’impôt : les mesures transitoires
Retenue à la source sur les dividendes de source française perçus par une société européenne : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
Plus-value : les travaux de remplacement complet de l’installation électrique peuvent venir en majoration du prix d’acquisition
Bercy commente la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés et les mesures de coordination y attachées
TVA : précisions relatives aux prestations de services se rattachant à un immeuble
Les apports du décret du 29 Juin 2018 en matière de documentation de prix de transfert
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018