Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Le calendrier des grandes foires et ventes de prestige à New-york en mai

partager cet article

artprice



Le calendrier des grandes foires et ventes de prestige à New-york en mai


Le calendrier des grandes foires se calque à celui des grandes ventes aux enchères. Ainsi, la Frieze (10-13 mai, Randall’s Island, Manhattan, 180 galeries), qui a drainé dans son sillage plusieurs autres foires d’art contemporain, dont Pulse (9-12 mai, The Metropolitan Pavilion, 60 galeries) et Cutlog (10-13 mai, Suffolk St, Lower East side, 40 galeries), organise ses previews à l’heure des ventes impressionnistes et modernes de Sotheby’s et Christie’s (les 7 et 8 mai 2013), avant l’ouverture des grandes ventes d’après-guerre et contemporain (les 14 et 15 mai).

Christie’s et Sotheby’s calquent leurs ambitions sur l’excellence du cru 2012

En mai 2012, les ventes d’après guerre et contemporain de Christie’s et Sotheby’s New York dégageaient 578,3 m$ de produit de ventes (hors frais), un record dans l’histoire de leurs ventes d’art contemporain. Le cru 2013 s’annonce sous de bons auspices : l’indice de confiance du marché de l’art qui se trouve au même niveau qu’en 2012 (AMCI d’Artprice à 27,5 points), témoigne d’une forte volonté d’achat et surtout, plusieurs pièces proposées s’avèrent être très haut de gamme, plus haut de gamme d’ailleurs que pour les ventes de prestige d’art impressionniste et moderne. On peut en effet s’attendre à dix enchères supérieures à 10 m$ lors des ventes modernes Christie’s et Sotheby’s (cinq pour Christie’s et cinq pour Sotheby’s, 7 et 8 mai 2013) ainsi qu’à 19 promesses de ventes au-delà de ce seuil pour les sessions d’après-guerre et contemporain.

Parmi les lots phares, Christie’s peut prétendre à un nouveau record avec Le Petit pâtissier de Chaïm SOUTINE. Pour cette œuvre de 1927 estimée entre 16 m$ et 22 m$, la maison de ventes s’est engagée sur un prix garanti. La garantie des prix, dont bénéficient plusieurs lots offerts en mai, témoigne de la grande confiance des maisons de ventes en la bonne tenue du marché haut de gamme, car les sociétés prennent un risque économique en se portant garantes d’un prix de vente minimum (lequel reste confidentiel). Sotheby’s espère engranger plus de 60 m$ en deux coups de marteau : l’un pour Les Pommes de Paul CÉZANNE (1889, 38,5 cm x 46 cm, est. 25 m$ - 35 m$), l’autre pour L’Amazone d’Amedeo MODIGLIANI (est. 20 m$ - 30 m$). Le lendemain, trois études au fusain pour L’Amazone seront proposées entre 70 000 $ et 100 000 $ (estimations basses, Sotheby’s, le 8 mai 2013).

La semaine suivante, Yves KLEIN, Francis BACON, Gerhard RICHTER, Jean-Michel BASQUIAT, Barnett NEWMAN, Jackson POLLOCK, Clyfford E. STILL, Mark ROTHKO, Cy TWOMBLY, Jeff KOONS et Roy LICHTENSTEIN prétendent tous à des résultats à huit chiffres.

Là encore, il est question de prix garantis, notamment sur une œuvre majeure de Roy Lichtenstein, Woman with flowered hat. Le prix de cette œuvre demeure bien mystérieux, son estimation elle-même n’est pas divulguée par la maison de ventes (vente Christie’s du 5 mai 2013). Christie’s espère certainement signer un nouveau record pour l’artiste, une adjudication plus belle encore que celle frappée l’année dernière par sa concurrente. Sotheby’s adjugeait en effet Sleeping girl, une toile de 1964, à son estimation haute de 40 m$ le 9 mai 2012. Le lot offert cette année par Christie’s est une œuvre « picassienne » de 1963, issue d’une suite de quatre toiles peintes par Lichtenstein d’après des portraits de femmes de Picasso, dont trois sont déjà bien en mains : Femme au chapeau (1962) dans une collection privée, Femme d’Alger (1963) dans la collection Eli et Edyth Broad, Femme dans un fauteuil (1963) à la Nationalgalerie de Berlin.

L’indice des prix de Lichtenstein affiche une progression de 300 % sur la décennie et l’artiste a encore une marge de progression, n’ayant pas encore atteint les sommets d’Andy Warhol. Outre le Pop Art, Christie’s et Sotheby’s prennent position sur les signatures phares de l’expressionnisme abstrait américain. Une niche dont la gamme de prix est de plus en plus importante, comme en témoignaient les résultats spectaculaires atteints en 2012.

Les promesses de l’expressionnisme abstrait américain

Parmi les pièces maîtresses de ces sessions new-yorkaises, Ornement VI, toile monumentale de Barnett NEWMAN est attendue entre 30 m$ et 40 m$ le 14 mai chez Sotheby’s.

Les atouts de cette pièce de Newman sont multiples : l’œuvre, majestueuse et très bien datée (1953), fut offerte par l’artiste à son épouse Annalée, puis gagna la collection Weisman en 1961. Il s’agit par ailleurs d’une denrée rare, car les cinq autres toiles de la série ne sont plus sur le marché : quatre sont en place au sein de collections muséales (Museum of Modern art de New York, Wadsworth Atheneum à Hatford, Allen Memorial Art Museum dans l’Ohio) et la dernière soumise à enchère signait l’actuel record de l’artiste à hauteur de 20 m$ (Ornement V, 1952, 152,4 cm x 96,5 cm, passait son estimation haute de 5 m$ le 8 mai 2012 chez Christie’s).

Cette œuvre de Newman se disputera la vedette avec une œuvre de Jackson POLLOCK offerte entre 25 m$ et 35 m$ le lendemain chez Christie’s (le 15 mai, Number 19, 1948).

La société de ventes Christie’s met en avant une prestigieuse sélection d’expressionnistes abstraits avec Jackson POLLOCK, Clyfford E. STILL, Willem DE KOONING, Mark ROTHKO, Franz KLINE, Philip GUSTON et Joan MITCHELL. Elle mise sur « Le » mouvement historique de l’art contemporain américain et sur l’un des segments les plus rentables du marché, celui-là même qui lui permettait, en mai 2012, de dégager 118 m$ en trois coups de marteau (Mark ROTHKO, Jackson POLLOCK et Barnett NEWMAN). Christie’s doit à l’expressionnisme abstrait américain le plus beau coup de marteau jamais enregistré en Occident pour une œuvre d’après-guerre. Celui-ci résonnait le 8 mai 2012 au Rockefeller Center pour Orange, Red, Yellow de Mark Rothko, à 77,5 m$.

Certes, aucune estimation ne laisse présager un tel score pour l’édition 2013. Cependant, nous ne sommes jamais à l’abri de surprises lors de ces ventes de prestige : l’an dernier, la fameuse Orange, Red, Yellow de Rothko surpassait son estimation haute de… 32,5 m$ !


Source © Artprice.com

www.artprice.com

Communiqué d’Artprice du 9 mai 2013

Publié le vendredi 10 mai 2013

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source de l’impôt : les mesures transitoires
Retenue à la source sur les dividendes de source française perçus par une société européenne : l’avocat général de la CJUE rend ses conclusions
TVA : précisions relatives aux prestations de services se rattachant à un immeuble
Précision sur l’abattement sur les plus-values réalisées par les dirigeants de PME partant à la retraite
Bercy commente la diminution du taux de l’impôt sur les sociétés et les mesures de coordination y attachées
Plus-value : les travaux de remplacement complet de l’installation électrique peuvent venir en majoration du prix d’acquisition
La CJUE retoque partiellement la CSPE et autorise « sous condition » son remboursement
Les apports du décret du 29 Juin 2018 en matière de documentation de prix de transfert
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018