Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « Logement »
Plan d’action Entreprises
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Le cabinet AVOXA CPI change de nom et devient SPARLANN

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le cabinet AVOXA CPI change de nom et devient SPARLANN

SPARLANN est le nouveau nom du Cabinet de conseils en propriété industrielle AVOXA CPI fondé par Benoît Lebreton.

Inspirée du mot breton « sparlañ » signifiant « protection contre la copie », cette nouvelle dénomination du cabinet installé à Rennes et Brest traduit son activité de protection des droits de propriété intellectuelle mais aussi son lien de proximité avec sa clientèle. Le cabinet développe ses missions auprès des entreprises et institutions jusqu’à l’international pour les accompagner dans le développement de leurs activités et innovations.

Implanté à Rennes depuis 2013 et à Brest depuis janvier 2016, le Cabinet AVOXA CPI quitte le groupe AVOXA et devient SPARLANN, inspiré du mot « sparlañ » signifiant « protection contre la copie » en breton.

« Je souhaitais un nom breton car notre cabinet est fier de développer son activité en Bretagne. Marquer notre ancrage et la proximité avec notre clientèle est pour moi une évidence. SPARLANN évoque nos compétences : le conseil, la protection et la défense des intérêts des entreprises et collectivités en droit des marques, et plus largement en propriété intellectuelle. Nous développons également une compétence particulière en droit des contrats et notamment pour les contrats en lien avec l’innovation. Notre nouveau nom devait également avoir une sonorité agréable pour notre clientèle internationale. Nous travaillons au quotidien avec des correspondants étrangers pour accompagner nos clients dans la protection de leurs activités et de leurs innovations à l’export. Avec ce nom, nous restons donc accessibles à tous nos publics » explique Benoît Lebreton, fondateur du cabinet.

Une relation de proximité et de confiance

Le Cabinet SPARLANN emploie aujourd’hui quatre personnes : deux conseils en propriété industrielle, une assistante marque et une comptable. Un nouveau consultant intègrera l’équipe dans les prochains mois. Cette équipe assure une relation de conseil sur-mesure, en grande proximité avec la clientèle aujourd’hui répartie sur des champs d’activités très variés.

A l’étranger, le cabinet s’appuie sur un solide réseau de correspondants en Europe, en Asie, en Amérique centrale et latine, mais aussi en Océanie et en Afrique.

RGPD : SPARLANN renforce son accompagnement

Cette année, la nouvelle législation sur la protection des données personnelles impacte fortement les entreprises et les collectivités avec l’entrée en vigueur, en mai prochain, du Règlement Général sur la Protection des Données (ou RGPD). Alors que les entreprises – et pas seulement les grands groupes – peuvent gérer des millions de données personnelles, leur traitement et leur nécessaire protection devient un enjeu majeur. SPARLANN a pris la mesure de ces changements importants. Pour renforcer son accompagnement sur un plan plus technique et faciliter les échanges avec sa clientèle, Benoit Lebreton a développé un partenariat avec un conseil en stratégie informatique et assistance à maîtrise d’ouvrage.

L’accompagnement proposé intègre donc une approche à la fois juridique et technique qui permet de mieux comprendre l’ensemble des enjeux de cette réforme. Les missions de conseil en matière de droit des données personnelles sont ainsi plus complètes.

« Ce nouveau règlement européen vise à responsabiliser les acteurs traitant ces données, qu’il s’agisse de responsables de traitement ou de sous-traitants de données liées à des clients, des salariés, de simples données de connexions... C’est un champ d’activité qui nécessite un accompagnement sur-mesure car chaque entreprise gère des quantités de données très différentes et avec des modalités variées. Il leur appartiendra désormais de prouver qu’elles respectent la loi. » précise Benoit Lebreton.

www.sparlann.com

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 19 mars 2017

Publié le mardi 20 mars 2018

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Anoter


 



Les articles les plus lus !
Création d’entreprise : les conséquences de la réforme de l’ACCRE pour les entrepreneurs
Plus-value immobilière et seuil de 15.000 € en cas de cession de lots situés dans un même immeuble
Prélèvement à la source : la CPME réclame l’abandon de l’incrimination pénale spécifique
Taux de l’impôt sur les sociétés de 2018 à 2022
Prise d’un engagement de construire dans un acte complémentaire : quid du délai de prescription ?
SCI : dates limites pour déposer la déclaration de résultats 2072-S-SD
Conditions d’exonération de la taxe d’aménagement lors de la reconstruction d’une maison d’habitation suite à un sinistre
Primauté de l’autorité de la chose jugée au pénal sur le contentieux fiscal : application du principe à une situation singulière
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018