Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Le Parlement vote définitivement le second projet de loi de finances rectificative pour 2017

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le Parlement vote définitivement le second projet de loi de finances rectificative pour 2017

Le Parlement a définitivement adopté jeudi, par un ultime vote à main levée de l’Assemblée nationale, le second projet de budget rectificatif 2017, qui prévoit notamment les modalités d’introduction du prélèvement à la source en 2019.

Le Sénat, adoptant la question préalable, a rejeté le 20 décembre dernier, en nouvelle lecture, le projet de loi de finances rectificative pour 2017.

La commission mixte paritaire, réunie le 18 décembre 2017, n’ayant pu parvenir à l’adoption d’un texte commun, l’Assemblée nationale du se prononcer sur le texte qu’elle a adopté en nouvelle lecture.

La commission des finances, qui s’est réunie le 21 décembre 2017 matin, a proposé d’adopter définitivement le texte adopté par l’Assemblée nationale, en nouvelle lecture, le 19 décembre 2017.

Le texte, qui clôt le premier marathon budgétaire du quinquennat, a obtenu l’aval des députés LREM et MoDem, les élus UDI-Agir jugeant qu’il a le « mérite d’avancer des solutions », mais attirant l’attention du gouvernement sur la nécessité de réduire encore le déficit public.

Comme les trois groupes de gauche - Nouvelle Gauche, Insoumis et communistes -, les élus LR ont voté contre, fustigeant notamment « la dangerosité » du prélèvement à la source.

La mesure la plus discutée concerne les nouvelles modalités de l’introduction du prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu début 2019. Mais le projet de loi prévoit également :

  • La prorogation du crédit d’impôt pour dépenses de production d’œuvres phonographiques (Art. 13 ter)
  • La transparence des aides d’État à caractère fiscal (Art. 14)
  • Le renforcement de la clause de sauvegarde applicable hors de l’Union européenne prévue à l’article 123 bis du code général des impôts (Art. 15)
  • La prorogation du dispositif « DEFI-Forêt » d’encouragement fiscal à l’investissement forestier (Art. 16)
  • Les mesures fiscales en faveur de la libération du foncier (Abattement exceptionnel sur les plus-values immobilières...) (Art. 16 ter)
  • L’institution d’un régime fiscal applicable aux clubs de jeux (Art. 18)
  • La généralisation de la collecte de la taxe de séjour « au réel » par les plateformes en ligne (Art. 23 ter)
  • La réduction du taux de l’intérêt de retard et de l’intérêt moratoire (Art.24)
  • L’application du taux réduit de TVA aux opérations d’accession sociale à la propriété dans les quartiers du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU) (Art. 28 bis)
  • L’extension du taux réduit de TVA pour les parcs zoologiques (Art. 28 octies)
  • L’adaptation de la redevance d’archéologie préventive en milieu maritime (Art. 32)

Essayant de convaincre une dernière fois ses collègues « de la dangerosité de votre réforme du prélèvement à la source » le député LR Thibault Bazin a estimé que la mise en place du prélèvement à la source était une « aberration » : « Ne nous embarquons pas dans une réforme inutile, dangereuse et insoluble, dont les effets pervers sont pour l’instant différés mais dont les contribuables finiront inévitablement par payer le prix ! Ne nous lançons pas, la fleur au fusil, dans une telle réforme, prétendument technique, sous la seule injonction de Bercy ! C’est une fausse bonne idée, qui aura des conséquences funestes pour les entreprises et pour les Français ».

« Nous avons en effet la conviction que notre ligne guidera la France sur le chemin de la réussite. Nous avons la conscience d’un travail bien fait, dans la continuité de ce en quoi nous croyons depuis le début et de ce pourquoi nous avons été candidats aux élections législatives : le changement tant attendu par les Françaises et les Français en vue d’une transformation profonde de notre pays et de nos territoires » a pour sa part souligné la députée LREM Mme Marie-Christine Verdier-Jouclas.

Si le groupe MODEM soutient la majorité sur la réforme du prélèvement à la source qui « rendra l’impôt plus lisible pour nos concitoyens » le député Jean-Paul Mattei a indiqué que les députés demeuraient « vigilants quant à sa mise en œuvre ».


Texte du projet de loi de finances rectificative pour 2017, adopté en Lecture définitive par l’Assemblée nationale le 21 décembre 2017

Si vous avez raté le début : DOSSIER PLFR2017-II

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 21 décembre 2017

Publié le jeudi 21 décembre 2017

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  alaune | BCRSS15 | Fiscalité des entreprises | Fiscalité des particuliers | mafiscalite


 



Les articles les plus lus !
Mise en ligne du projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE)
BEPS : La Commission des Finances de l’Assemblée Nationale a adopté le projet de loi autorisant la ratification de la convention multilatérale
Les mesures du projet de loi relatif à la croissance et la transformation des entreprises (PACTE)
Plus-value de revente de lots dans un immeuble acquis en bloc : utilisation de la méthode des millièmes de copropriété
Plafond des prélèvements réalisés au titre d’une même souscription ouvrait droit à la réduction d’impôt IR-PME
Succession : champ d’application de la déductibilité des indemnités versées au défunt en réparation de dommages corporels
Le Conseil d’Etat affine les critères permettant de qualifier la Holding animatrice de groupe
L’OCDE et l’ATAF continuent de renforcer leur coopération fiscale en Afrique
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018