Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Le PLF2015 déçoit sur les mesures dédiées à l’immobilier et à la gestion privée

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Le PLF2015 déçoit sur les mesures dédiées à l’immobilier et à la gestion privée


Malgré les projets d’exonération pour donation sur les logements et les terrains à bâtir, le PLF 2015 déçoit sur les mesures dédiées à l’immobilier et à la gestion privée




Le Projet de Loi de Finances 2015 déçoit par ses mesures prévues pour l’immobilier !

La mesure phare, la Loi Pinel, n’est finalement qu’un assouplissement de la Loi Duflot.

Le dispositif pour le logement intermédiaire est assoupli tant au niveau de la durée (engagement initial de six ou neuf ans au lieu de neuf ans actuellement, avec prorogation jusqu’à douze ans, par périodes de trois ans) que pour le taux de réduction d’impôt sur le revenu (IR) (12 % pour un engagement de six ans, 18 % pour un engagement de neuf ans et 21 % pour un engagement de douze ans).

Cependant, cette réduction d’impôt reste dans l’assiette des niches fiscales, contrairement à ce que pouvions espérer.

Nous aurions préféré voir apparaître un allégement de la fiscalité sur les plus-values sur l’ensemble des transactions immobilières et non pas que sur la vente de terrain comme c’est le cas depuis le 1er septembre dernier. Un tel allègement aurait eu un important impact sur la libération du foncier et aurait pu engendrer une augmentation des transactions, avec ce que l’on connait comme corollaire sur les prix de l’immobilier. Actuellement, les propriétaires de résidence secondaire, surtout quand la valeur de celle-ci est importante, ne souhaitent pas, ou peu, la vendre s’ils n’entrent pas dans le cadre des exonérations… Un abaissement de l’imposition sur les plus-values aurait clairement permis d’écumer certains des nombreux logements vacants en France.

Au niveau de la gestion privée, les seules mesures intéressantes de ce PLF 2015 concernent les incitations à la transmission.

Deux dispositifs sont envisagés, avec un plafond de 100.000 € applicable aux donations consenties par un même donateur, pour chacun des deux dispositifs.

Le premier est l’exonération temporaire des droits de mutation à titre gratuit sur la donation d’un logement neuf, en pleine propriété. Cette exonération temporaire s’appliquerait à des donations signées à compter du 1er janvier 2015. La mesure porte sur des immeubles dont le permis de construire a été obtenu entre le 1er septembre 2014 et le 31 décembre 2016 (et intervenant dans les 3 ans après l’obtention du permis de construire). Remarquons qu’il ne s’agit pas de donner une somme d’argent dédiée à l’acquisition d’un logement neuf, mais d’un véritable don de bien immeuble en VEFA (vente en état futur d’achèvement). Le montant maximum de l’exonération serait de 100.000 € pour une donation en ligne directe, au conjoint ou au partenaire lié par un PACS, 45.000 € pour une donation à un frère ou une sœur, 35.000 € en faveur de toute autre personne.

Le second est l’abattement de 100.000 € maximum pour la donation d’un terrain en vue d’y construire un logement neuf. Avec l’engagement du donataire de construire sur le terrain, sous un délai de 4 ans, un logement destiné à l’habitation.

Ce sont des montages assez peu pratiqués actuellement, les donateurs préfèrent souvent bénéficier de l’abattement fiscal plus traditionnel de 100.000 euros par enfants et 31.865 euros par petits-enfants. …

La mise en place de ces nouvelles mesures pourra profiter aux personnes, notamment les parents et grands-parents, qui ont déjà donné une somme d’argent à leurs enfants ou petits-enfants à hauteur de l’abattement fiscal. Soit une population visée, somme toute, assez restreinte. »

A propos d’Equance :


Equance est une société de Conseil en Gestion Privée Internationale proposant des prestations allant du conseil en gestion de patrimoine, au suivi fiscal et à la mise en œuvre de solutions pour le compte de résidents et non-résidents français. La société s’appuie sur un réseau indépendant de consultants en gestion de patrimoine répartis sur le territoire français et dans plus de 45 pays. Forte des 20 ans d’expérience de ses associés, la société s’est imposée parmi les leaders dans les prestations de Conseil en Gestion Privée des Français de l’étranger et comme un acteur alternatif significatif sur le marché national. Société par Actions Simplifiée au capital de 100 000 Euros, indépendante, Equance est dirigée par Olivier Grenon-Andrieu, Président, et Didier Bujon, Directeur Général.

www.equance.com




newsletter de Fiscalonline

Par Marion Chapel-Massot, Responsable Gestion Privée chez Equance

Publié le jeudi 2 octobre 2014

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Lois de Finances


 



Les articles les plus lus !
Assurance vie : Fin de non recevoir pour la transférabilité des contrats
Emmanuel Macron exclut toute refonte de la fiscalité sur les succession
Vers un allègement des obligations déclaratives des plateformes collaboratives
Extension de l’application de l’article 209 B du CGI à tous les ETNC : le Gouvernement met son véto
Pas d’élargissement de l’assiette de la redevance TV aux tablettes selon Gérald Darmanin
Le Gouvernement propose de pérenniser le principe d’indemnisation des « indics » fiscaux
« Salariés impatriés » : précisions sur la future dispense temporaire d’affiliation régime d’assurance vieillesse
Bruxelles envisagerait de passer au vote à la majorité qualifiée dans le domaine de la fiscalité
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018