Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
PLF 2020
PLFR 2019
Loi de Finances rectificative 2020
Impôt sur le revenu 2020
Loi de Finances rectificative 2020-II
Loi de Finances rectificative 2020-III
Loi de Finances pour 2021
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



La gestion du risque pour les actifs financiers du chef d’entreprise

partager cet article
Deuxième niveau de réflexion, au plan privé comme au plan des réserves de trésorerie

Quel est le risque encouru suite à la non-diversification du placement ?

EXEMPLE : Pour illustrer ce propos, prenons l’exemple d’un placement de trésorerie d’entreprise à effectuer sur 3 ans. Prenons également l’hypothèse que notre chef d’entreprise ne tolère qu’un risque de fluctuation faible.

Compte-tenu des éléments mentionnés dans la première partie, les investissements adaptés seront :

- un CAT bancaire 3 ans, sans risque de fluctuation
- un OPCVM à risque de fluctuation faible et de durée recommandée 3 ans

  • Le placement en CAT est non diversifié.

L’investisseur est en risque très important en cas de défaut de son débiteur (la banque) : tant en ce qui concerne les intérêts du CAT que son remboursement au terme de 3 ans. Les difficultés connues par les banques au cours des deux dernières crises (2008-2009 et 2011) ont bien mis ce risque en relief.

  • Le placement en OPCVM est diversifié.

Le gestionnaire répartit les actifs confiés à l’OPCVM en une multitude d’investissements, adaptés au niveau de risque et à la durée recommandée. L’investisseur se trouve donc non pas en face d’un seul débiteur, mais d’une multitude de divers débiteurs :
- Les éventuelles difficultés de l’établissement gestionnaire sont sans effet sur la valeur de l’OPCVM
- Les éventuelles difficultés de l’un des débiteurs seront d’une conséquence très minime sur la valorisation de l’OPCVM. Le risque de défaut est complètement dilué et donc le risque global considérablement diminué.

A propos de l’Union Financière de France
Créée en 1968, l’Union Financière de France est une banque spécialisée dans le conseil en gestion de patrimoine, qui offre des produits et services adaptés aux clients particuliers et aux entreprises. Sa gamme de produits comprend l’immobilier, les valeurs mobilières et l’assurance vie ainsi qu’un large éventail de produits destinés aux entreprises (plan d’épargne retraite, plan d’épargne salariale, gestion de liquidités à moyen terme, etc.).

L’Union Financière de France dispose d’un réseau dense présent partout en France et est composée de 1100 salariés, dont 800 dédiés au conseil.
Au 31 mars 2011, l’Union Financière de France compte 140 000 clients, dont 120 000 particuliers et 20.000 entreprises.

Contacts presse

- Union Financière de France
- Hélène Sada-Sulim
- Directrice de la Communication
- Tél : 01 40 69 64 77

- Golin Harris
- Coralie Ménard
- Relations Presse
- Tél : 01 40 41 56 09

newsletter de Fiscalonline

Chronique de Vincent Dupin, Ingénieur Patrimonial chez UFF

Publié le mardi 25 octobre 2011
Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Deux propositions de loi visant à exonérer de TVA les travaux de rénovation énergétique et le transport de voyageurs
Transformation du CITE en prime : quid de l’acquisition d’un système de charge pour véhicule électrique
Taux de TVA applicable aux systèmes de fixation permettant d’accrocher un fauteuil roulant à une trottinette électrique
Uniformisation de l’application des taux réduits de la TVA aux droits d’entrée perçus pour les activités culturelles, ludiques, éducatives ou professionnelles
Divorce amiable : quid du droit de partage en cas de vente du domicile conjugal avant le divorce
Impôt sur le revenu : les travaux qui affectent le gros oeuvre d’un bâtiment ne sont pas déductibles
Quand le caractère fictif de la procédure de licenciement conduit à l’imposition de l’indemnité
TVA : le Gouvernement autorise l’abaissement à 100 € du seuil des achats en détaxe
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>