Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



L’art contemporain indien

partager cet article

artprice



L’art contemporain indien

Longtemps analysé parallèlement aux autres mouvements émergeants des BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine), l’art contemporain Indien tend de plus en plus à trouver son identité propre et indépendante. Cette identité est cependant très dépendante des places de marchés étrangères.

En effet, les 100 artistes indiens les plus cotés se sont vendus à 97% aux Etats-Unis et en Angleterre au premier semestre 2011.

Si les artistes chinois bénéficient d’une très forte demande locale, les artistes contemporains Indiens doivent compter sur la demande internationale. Alors que l’artiste chinois le plus coté ces douze derniers mois, Fanzhi ZENG, réalise 93% de son produit des ventes entre Hong Kong et la Chine, Anish KAPOOR, l’artiste contemporain Indien le plus coté, réalisait sur la même période 99% de son produit des ventes entre les Etats-Unis et l’Angleterre.

Malgré le développement récent des maisons de ventes en Inde, on est encore loin de la puissance de frappe des intermédiaires Chinois (treize des vingt plus grandes maisons de vente d’art contemporain sont aujourd’hui en Chine).

L’Inde se rapproche donc des modèles Brésiliens ou Russes, avec une demande locale émergente et une représentation internationale très forte.

L’art Indien explose entre 2006 et fin 2008 : les prix de l’art contemporain indien s’envolent alors de 223%, et le volume des ventes des 100 artistes indiens contemporains les plus cotés progresse de 283% sur la même période. L’envolée des marchés contemporains en 2007/2008 a entraîné des records sur le marché de l’art contemporain Indien (sept des dix plus belles enchères depuis 2005 furent adjugées durant cette période).

La crise de 2009 ne s’avéra que plus rude pour ces artistes devenus en quelques mois des stars de l’art contemporain (en 2007/2008 Anish Kapoor, Subodh GUPTA et Raqib SHAW occupent respectivement la 18ème, 24ème et 34ème place du classement des 500 artistes contemporains les plus cotés). Le chiffre d’affaires des 100 artistes contemporains indiens est amputé de trois quart et en 2009/2010, Subodh Gupta et Raqib Shaw n’occupent plus les premiers rangs mais sont relégués à la 60ème et 77ème place respectivement.

Les artistes Indiens n’occupent que quatre places seulement dans le Top 200, soit moins que les artistes Indonésiens (qui sont au nombre de cinq).

Il faut attendre 2010 et la reconnaissance de nouveaux artistes (Bharti KHER obtient une enchère record à plus d’un million de dollars, Jitish KALLAT dépasse pour la première fois les 300 000 $…) afin de relancer le marché de l’art contemporain Indien.

Dopé par une croissance de 15% de son Produit Intérieur Brut en 2010, ainsi que par l’extraordinaire croissance de plus de 20% de son nombre de millionnaires (soit plus de 150 000 millionnaires en Inde en 2010), l’art Indien bénéficie enfin d’une demande locale important qui soutient ainsi la scène locale émergente.

Le premier semestre 2011 signe le retour des records. Une adjudication à 2.1m$ pour une œuvre de Anish Kapoor devient la quatrième plus belle adjudication pour une œuvre d’art contemporain indien de tous les temps, et se place entre les résultats de 2007 et 2008.

Avec un indice des prix en hausse de 10% sur les neuf premiers mois de l’année ainsi qu’un produit des ventes pour les 100 artistes contemporains indiens les plus cotés déjà équivalent en six mois au deux tiers du produit des ventes 2010, l’art contemporain indien croît à nouveau aux niveaux de prix de 2007.

Source © Artprice.com

www.artprice.com

Et toujours disponible au téléchargement : le rapport du marché de l’art contemporain 2010/2011

Communiqué d’Artprice du 23 novembre 2011

Publié le vendredi 25 novembre 2011

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Plongée en eaux troubles du contrôle des comptabilités informatisées
L’épargne-retraite vue par le projet de loi PACTE : on change tout !
Petite pause estivale...on revient de 30 juillet
Cession des titres reçus dans le cadre d’un partage : les modalités de la calcul de la plus-value sont constitutionnelles
Délivrance irrégulière de documents permettant de bénéficier d’un avantage fiscal : de la constitutionnalité de l’amende de 25%
Pinel : Prorogation du délai légal d’achèvement des logements acquis en l’état futur d’achèvement en cas de force majeur
BEPS : publication de la loi autorisant la ratification de « l’instrument multilatéral »
Le Gouvernement ne prévoit pas d’alléger l’imposition sur les successions
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018