Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



L’art africain à la peine

partager cet article

L’art contemporain africain peine à se vendre

La thématique africaine est à l’honneur en 2010 avec de nombreuses ventes consacrées à ce genre. Malgré les nouveaux records enregistrés pour certains artistes africains, le nombre de lots ravalés montre la réussite partielle de ces ventes.

Inauguré par la maison de vente Sotheby’s le 24 juin 1999 à Londres (dispersion de la collection Jean Pigozzi), l’art contemporain africain ne trouvait alors que peu d’amateurs et les enchères avaient du mal à s’envoler au delà des 10 000£. Aujourd’hui, nombreuses sont les maisons qui présentent des ventes autour de l’art contemporain africain : Bonhams et Africa now (10 mars 2010), Phillips de Pury avec sa vente thématique Africa (15 mai 2010), Gaïa et Afriques (31 mai 2010), Artcurial et Africa scenes 1 (24 octobre 2010), Graham’s Fine Art Auctioneers …

Entre janvier 2002 et janvier 2007, les prix de l’art contemporain africain se sont envolés (+370% en cinq ans) portés par le boom des marchés émergents et la bulle spéculative, avant de légèrement chuter (-25% entre janvier 2007 et janvier 2010). La multiplication du nombre de ventes autour de ce thème n’est pas une garantie de succès : malgré une hausse de 19,6% de l’indice des prix de l’art africain depuis janvier 2010, les maisons de ventes essuient en effet de forts taux d’invendus. Pour les cessions spécialisées de 2010 Bonhams affichait 60,4% d’invendus, 38,7% pour Phillips de Pury, 82,9% pour Gaïa et 74,2% pour Artcurial.

Des tops et des flops...

Parmi les artistes les mieux cotés, comme Chéri SAMBA, Marlene DUMAS, William KENTRIDGE ou encore Wangechi MUTU, de belles enchères étaient attendues lors de ces ventes. Chéri Samba signe un nouveau record en salle chez Phillips de Pury avec J’aime la couleur (une série particulièrement appréciée) partie pour 80 000$. En revanche, sa peinture au sujet plus délicat The used Condoms n’a pas trouvé preneur dans son estimation de 25 000 – 35 000$. Chez Gaïa, Samba a réalisé un bon résultat avec Dans la tempête du désert, la prudence s’impose partout vendue 26 000€ contre une estimation de 18 000 – 22 000€. Cependant, sa toile sombre, au propre comme au figuré, Woman at the heart of man a été ravalée chez Artcurial contre une estimation de 18 000 – 20 000€.

Depuis janvier 2010, la moitié de ses œuvres de l’artiste sont restées sur le carreau. Le zaïrois reste très apprécié en France où près de 66% de ses lots sont vendus.

Les sud africains Marlène Dumas et William Kentridge ont reçu des accueils mitigés. Le dessin et collage World Cup SA 2010 de Marlène Dumas est resté invendu (contre une estimation basse de 35 000$). Malgré les 56 lots vendus depuis janvier 2010 aux enchères, Marlène Dumas n’a pas dépassé les 900 000$ (Stella (2000), Christie’s , New-York, le 11 mai 2010), on est loin des 2 820 000£ atteints en 2008 avec The visitor (Sotheby’s, Londres).

L’année 2010 est aussi un bon cru pour William Kentridge dont le nouveau record est tombé le 5 octobre 2010 chez Stephan Weltz & Co, en Afrique du Sud, soit l’équivalent de 209 400€ pour Drawing for the Film Stereoscope. Chez Phillips de Pury, le sud africain n’a pas obtenu les résultats espérés, en effet le dessin Bicycle Kick est parti à 45 000$ alors que la maison en attendait 50 000$. Chez Artcurial, l’estampe Summer Graffiti (série de huit gravures) ne s’est pas vendue, Artcurial était bien trop optimiste en fournissant une estimation de 23 000 – 28 000€, sachant que ce type de feuille s’échange à l’unité entre 1 500€ et 2 500€ en moyenne.

Contrairement à sa consœur, 64% des transactions de William Kentridge sont réalisées dans son pays d’origine face à New-York et Londres (6% pour Marlène Dumas).

Autre tête d’affiche cette année chez Phillips de Pury : le kényan Wangechi Mutu dont l’œuvre Untitled (2005) est partie à 68 000£ en juin à Londres (son record annuel). De plus son estampe Howl changeait de mains en dessous de son estimation basse à 5 500$, lors de la vente Africa.

Lien entre ces artistes ? Tous sont présents quasi systématiquement dans les ventes d’art contemporain : Sotheby’s, Christie’s, Phillips de Pury… aux côtés de Peter DOIG, Damien HIRST, Anish KAPOOR... et tous ont été représentés cette année à la FIAC.

Les collectionneurs pourront retrouver les artistes africains l’an prochain hors des salles de ventes, à l’occasion de la prochaine foire Paris Photo (17 – 20 novembre 2011, De Bamako à Cape Town, la photographie africaine à l’honneur).

Source © Artprice.com

www.artprice.com

Communiqué d’Artprice du 22 novembre 2010

Publié le mardi 23 novembre 2010

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Enchères | Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Les députés refusent d’inscrire dans la loi une définition de la « holding animatrice »
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Réduction d’impôt « Pinel » en zones B2 et C : maintien de l’extension du délai de réalisation de l’acquisition au 15 mars 2019
Prélèvement à la source, crédits d’impôts et réductions d’impôt : en pratique ?
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Liste des sociétés concernées par la taxe sur les transactions financières au 1er décembre 2018
Scandale des « CumEx Files » et arbitrage de dividendes : les députés amendent le dispositif adopté au Sénat
Les intérêts de l’avance consentie sur un contrat d’assurance-vie peut être déduite des revenus fonciers
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018