Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Loi MUES
Grand débat national
Impôt sur le revenu 2019
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



L’allemagne : mauvais élève de la semaine

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Au cours de cette semaine la Commission européenne a décidé de traduire l’Allemagne devant la CJCE en raison de ses législations sur les dividendes sortant et sur ses règles discriminatoires d’amortissement fiscal de biens immeubles situés à l’étranger.



1. La Commission européenne a décidé de traduire l’Allemagne devant .la Cour de justice pour ses dispositions fiscales relatives aux paiements de dividendes sortants aux entreprises.

Les dividendes sortants sont des dividendes versés par une entreprise allemande à un actionnaire étranger (par différence aux dividendes domestiques qui sont versés par une entreprise allemande à un actionnaire allemand)

La situation en Allemagne est la suivante : Alors que les dividendes domestiques bénéficient d’une exonération, les dividendes sortants font l’objet de retenues à la source s’élevant à plus de 25 % (auxquelles s’ajoute l’impôt de solidarité). Cette législation est contraire au principe selon lequel les dividendes sortants ne peuvent faire l’objet dans l’État source (État à partir duquel sont versés les dividendes) d’une imposition plus élevée que les dividendes domestiques (Arrêt CJCE Denkavit, 14 déc. 2006, aff. C-170/05).

L’Allemagne n’ayant pas modifié ses dispositions fiscales de manière à se conformer à l’avis motivé transmis en juin 2007 (IP/07/1152), la Commission a décidé de saisir la Cour de justice.




2. La Commission européenne a décidé d’assigner l’Allemagne devant la Cour européenne de justice en raison des règles discriminatoires d’amortissement fiscal qu’elle applique en ce qui concerne les biens immeubles situés hors de ses frontières

En vertu de la législation allemande, la dépréciation des biens immeubles par usure est généralement calculée en utilisant la méthode de l’amortissement linéaire.

La section 7, paragraphe 5, de la loi relative à l’impôt sur le revenu (EStG) prévoit, à titre dérogatoire, un amortissement dégressif dans le cas de la construction en Allemagne de logements à usage locatif ; en d’autres termes, il est appliqué dans la ou les premières années un pourcentage supérieur à celui des années suivantes.

Or, cet avantage (report d’impôt) n’est pas consenti pour les biens immeubles situés hors d’Allemagne.

La Commission estime que cette différence de traitement est incompatible avec le principe de la libre circulation des capitaux.

newsletter de Fiscalonline

Communiqué de la Commission européenne du 19 mars 2009

IP/09/435

IP/09/433


Publié le jeudi 19 mars 2009

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Allemagne | Dividendes | Immeuble


 



Les articles les plus lus !
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
L’application de la TVA sur la marge aux ventes de terrains à bâtir est seulement conditionnée au fait que l’acquisition n’a pas ouvert droit à déduction de la TVA
Démembrer est-ce abuser ?
Condamnation de la législation française qui limite l’application du taux réduit de TVA aux seules photographies présentant un caractère artistique
Rescrit fiscal : déductibilité des intérêts versés à une société belge bénéficiant du régime des intérêts notionnels
UE : le manque à gagner en recettes de TVA non perçues s’élève à 137Md€ en 2017
Applications des conventions fiscales internationales : La Cour des Comptes formule deux recommandations
Bercy commente au BOFIP le régime fiscal des plus-values réalisées sur les actifs numériques
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2019/a>