Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Financer les petites entreprises, une des clés de la reprise économique

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

Financer les petites entreprises, une des clés de la reprise économique

19/04/2013 - L’accès aux financements demeure un enjeu majeur pour les petites et moyennes entreprises (PME) et un obstacle à la reprise économique dans la plupart des pays, selon un nouveau rapport de l’OCDE.

D’après la publication, « Le financement des PME et des entrepreneurs 2013 – Tableau de bord de l’OCDE », les PMEs ayant sollicité des prêts en 2011 ont généralement dû faire face à des taux d’intérêt plus élevés que sur la période 2007-2010. Les conditions de crédit sont restées plus restrictives pour les PMEs que pour les grandes entreprises, les premières ayant été confrontées à une réduction de la durée des prêts, à des exigences croissantes de garanties. Et, dans un certain nombre de pays, les écarts de taux d’intérêt entre les PMEs et les grandes entreprises ont augmenté en 2011.

L’analyse d’indicateurs financiers concernant 25 pays entre 2007 et 2011 révèle que le crédit aux PME a enregistré une croissance modérée dans de nombreuses économies développées. Au sein des pays émergents, l’augmentation plus marquée des financements octroyés aux petites entreprises s’est accompagnée d’une expansion rapide du crédit au secteur économique dans son ensemble.

En outre le rapport indique que la crise de la dette souveraine européenne a très certainement accentué la dégradation des activités de financement des banques en 2012-2013, aggravant ainsi les contraintes subies par les petites entreprises dans les pays les plus durement touchés.

Les apports en capital-risque et en capital de croissance ont montré des signes de reprise en 2011, mais n’ont généralement pas retrouvé leurs niveaux d’avant la crise de 2007.

L’environnement des entreprises demeure donc difficile pour les PMEs. Les statistiques sur les faillites sont restées à un niveau élevé dans la plupart des pays, et ce en dépit de modestes mouvements de baisse.

Selon l’OCDE, les PMEs et les entrepreneurs contribuent de manière cruciale à ouvrir de nouvelles perspectives vers une croissance plus durable et inclusive, notamment grâce au rôle qu’ils jouent en matière de développement et de diffusion d’ innovations, et de création d’emplois. Néanmoins, ils ne peuvent remplir ce rôle que s’ils obtiennent les financements nécessaires pour lancer et développer leurs activités.

Le rapport de l’OCDE comble dès lors une lacune existant de longue date dans les données nécessaires au suivi des conditions de financement des PME sur la base d’indicateurs de comparaison. Publié chaque année, il vise à permettre de mieux comprendre les besoins de financement des PME, contribue à l’élaboration et à l’évaluation des politiques publiques et offre une analyse des conséquences des réformes du secteur financier sur l’accès aux financements des petites entreprises. Ce rapport contient des profils par pays détaillés présentant les conditions de financement des PME dans les 25 économies couvertes, ainsi qu’un chapitre thématique sur la contribution des mécanismes de garantie de crédit à l’amélioration de l’accès aux financements des PME.

Les pays couverts dans ce rapport sont le Canada, le Chili, la Corée, le Danemark, l’Espagne, les États-Unis, la Finlande, la France, la Hongrie, l’Irlande, l’Italie, la Norvège, la Nouvelle‑Zélande, les Pays-Bas, le Portugal, la République slovaque, la République tchèque, le Royaume-Uni, la Russie, la Serbie, la Slovénie, la Suède, la Suisse, la Thaïlande et la Turquie.

Source : OCDE

newsletter de Fiscalonline

Communiqué de l’OCDE du 19 avril 2013

Publié le lundi 22 avril 2013

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Capital risque | PME


 



Les articles les plus lus !
Les députés refusent d’inscrire dans la loi une définition de la « holding animatrice »
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Réduction d’impôt « Pinel » en zones B2 et C : maintien de l’extension du délai de réalisation de l’acquisition au 15 mars 2019
Prélèvement à la source, crédits d’impôts et réductions d’impôt : en pratique ?
Scandale des « CumEx Files » et arbitrage de dividendes : les députés amendent le dispositif adopté au Sénat
Les députés de la majorité proposent de maintenir le taux actuel de la quote-part de la « niche Copé » à 12 %
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Plus-value et résidence principale : l’occupation de la maison à titre habituel et effectif doit être justifiée
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018