Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



FIDGI Software intègre Upv@lue d’ASP One.fr dans sa plateforme de services EDI

partager cet article
envoyer l'article par mail envoyer par mail

FIDGI Software intègre Upv@lue d’ASP One.fr dans sa plateforme de services EDI

JPEG - 9.9 ko

Paris le 22 septembre 2011 - FIDGI Software, éditeur de progiciels de gestion fiscale pour les entreprises et groupes de sociétés, annonce la signature d’un partenariat technologique avec ASPOne.fr, premier portail indépendant de télédéclarations fiscales et sociales.

En intégrant à sa plateforme de gestion fiscale et de tax management la fonction « Upv@lue » d’ASPOne.fr, FIDGI Software offre à ses clients l’intégration de services de télédéclarations fiscales et met ainsi à leur disposition une solution complète et globale pour répondre à toutes leurs obligations.

Une offre intégrée à haute valeur ajoutée pour faire face aux formalités fiscales et à l’extension des téléprocédures :

Seul acteur pur player « Cloud » sur son marché, FIDGI Software propose aux entreprises et groupes de société un véritable « ERP fiscal » disposant d’une couverture fonctionnelle quasi exhaustive des formalités « tous impôts et taxes » : liasse fiscale et annexe, gestion de l’IS, TVA, CVAE-CET-CFE, TVS, TS, etc.

Ces dernières années, la DGFIP (Ministère du Budget) a étendu le champ d’application des téléprocédures, d’une part en abaissant à plusieurs reprises les seuils d’obligation (à compter du 1er octobre 2011, ils baisseront de 500 000 € à 230 000 € de CA pour les entreprises soumises à la TVA, l’IS et la Taxe sur les salaires), et d’autre part, en créant de nouvelles téléprocédures dont l’EDI Paiement.

Les chiffres confirment également cette forte augmentation du recours aux téléprocédures. En 2010, leur taux d’utilisation a franchi la barre des 2 millions d’adhérents pour l’EDI-TDFC et dépasse un million d’utilisateurs pour l’EDI-TVA toutes filières confondues.

Si chaque entreprise soumise aux obligations de téléprocédures a le libre choix de son Partenaire EDI, FIDGI Software, avec « Upv@lue » d’ASPOne.fr conforte sa plateforme fiscale d’une brique technique complémentaire pour fournir à ses clients un service complet. L’objectif étant de simplifier et de fluidifier au maximum le travail des utilisateurs, afin qu’ils puissent s’acquitter aisément et en toute sécurité de leurs nombreuses formalités.

« L’avènement de l’EDI Paiement et son application dès cet automne 2011 à trois paiements de taxes, impôts ou contributions majeures (dont CVAE, Impôt sur les Sociétés) consacre l’EDI comme vecteur privilégié des téléprocédures. Cette orientation déterminante de la DGFIP conforte notre stratégie d’éditeur innovant en gestion fiscale ; l’adoption des web-services Upv@lue va permettre à nos clients de structurer résolument leurs formalités autour d’une plateforme unifiée et de bénéficier pleinement de la couverture fonctionnelle exhaustive de notre gamme spécialisée. Choisir Upv@lue d’ASPOne.fr, c’est aussi faire le choix de la plateforme professionnelle du 1er opérateur privé et indépendant du marché » déclare Marc Pierre, Président de FIDGI Software.

« Disponible depuis mai 2011, la nouvelle version d’Upv@lue avait déjà séduit de nombreux éditeurs dans le secteur fiscal et comptable et permis une réelle démocratisation des télé-procédures » commente Dany Salmon, Directeur d’ASPOne.fr, « Je me félicite de notre partenariat avec la société FIDGI Software avec laquelle nous partageons une vision commune de ce que devrait être une offre intégrée, simple et accessible pour le meilleur bénéfice des utilisateurs. »

A propos d’ASPOne.fr
ASPOne.fr créé en 2001, filiale du Groupe Tessi depuis 2007, est le premier portail de déclarations fiscales (EDI-TDFC, EDI-TVA, PAIEMENT, CVAE) et sociales (DUCS-EDI, DADS-U, DUE, AED, DSIJ) indépendant en France.

Les équipes dédiées au portail déclaratif, pionnières dans ce domaine, disposent, d’une solide expérience, reconnue par les acteurs du monde déclaratif : DGFIP/DGE*, OPS**, Editeurs de logiciels, OGA***, Experts Comptables, Directeurs Financiers.

www.aspone.fr

A propos de FIDGI Software
FIDGI Software est un éditeur spécialisé sur le marché de la Fiscalité et du Tax Management.

La société est alliée au pôle d’activités diversifiées dans l’informatique de Qualigroup, regroupant IBIZA Software, rRH Software et FIDGI Software, chacune dédiée à un marché : experts-comptables, entreprises et groupes de sociétés.

Elles partagent la plateforme technologique Web 2.0 d’IBIZA Software, dont l’architecture technique et fonctionnelle apporte le choix du mode SaaS ou internalisé, une administration et une maintenance facilitées (aucune installation sur le poste de travail), pour un coût de possession et d’exploitation exceptionnellement bas !

www.fidgisoftware.com

Contact presse

- FIDGI Software
- Mathilde Richard
- Responsable Marketing et Communication
- Tél : (33)1.44.83.89.08
- Mail : mathilde.richard@fidgisoftware.com

- ASPOne
- Denis Salmon
- Directeur
- Tél : 01.41.31.52.32
- Mail : dany.salmon@asp-one.fr

newsletter de Fiscalonline

Communiqué du 22 septembre 2011

Publié le jeudi 22 septembre 2011

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés : 


 



Les articles les plus lus !
Prélèvement à la source, crédits d’impôts et réductions d’impôt : en pratique ?
Scandale des « CumEx Files » et arbitrage de dividendes : les députés amendent le dispositif adopté au Sénat
Les députés de la majorité proposent de maintenir le taux actuel de la quote-part de la « niche Copé » à 12 %
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Plus-value de cession d’un fonds donné en location-gérance : conditions de l’exonération liée à la valeur du fonds
Prise en compte des parts louées dans la détermination du caractère majoritaire de la gérance d’une SARL
Plus-value et résidence principale : l’occupation de la maison à titre habituel et effectif doit être justifiée
Régime fiscal des impatriés : précision sur les salariés appelés pour occuper un emploi en France
[+ ...]







Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018