Fiscal On.Line

Index des mots clés Fiscal On.Line

  RSS

Accueil Newsletter Fil d'actu Application mobile Archives Publicité
En général
Doctrine administrative
Veille législative
Veille réglementaire
Jurisprudence
En particulier
E-Fiscalité
Fiscalité de l’innovation
Fiscalité culture & média
Fiscalité immobilière
Fiscalité et environnement
Fiscalité associative
Fiscalité financière
Fiscalité sociale
Fiscalité de l’expatriation
Fiscalité et assurance
Fiscalité communautaire
Fiscalité internationale
En pratique
LFSS pour 2013
Paquet compétitivité
PLFSS 2016
Agenda fiscal
Chiffres utiles
Fiches techniques
Téléservices
Textes officiels
Cellule de régularisation fiscale
Réponse d’experts
Loi de Finances pour 2011
Réforme de la fiscalité du patrimoine
Réforme de la TVA immobilière
Loi de Finances pour 2012
Loi de Finances rectificative pour 2011
Le dispositif Scellier
Loi de finances rectificative pour 2011-IV
Présidentielle 2012
Loi de finances rectificative pour 2012-I
Déclaration de revenus 2011
La réforme fiscale de François Hollande
Loi de Finances rectificative pour 2012-II
Loi de Finances pour 2013
Loi de Finances rectificative pour 2012-III
Loi de Finances rectificative pour 2013-I
Déclaration des revenus "2012"
ISF 2013
Fraude fiscale
Réforme du logement
Economie sociale et solidaire
Loi de Finances 2016
Loi de Finances 2014
Dossier Crowdfunding
Loi Duflot
LFSS pour 2014
ISF 2014
Les Assises de la fiscalité
Déclaration des revenus 2014
Loi Pinel : artisanat, commerce et TPE
Projet de loi de Finances rectificative pour 2014
PLFRSS 2014
Loi de finances 2015
Application mobile
Transition énergétique
LFSS 2015
Projet de loi pour l’activité
PLFR 2014-II
Déclaration d’impôts 2015
ISF 2015
Loi de finances rectificative pour 2015
Plan d’urgence pour l’emploi
Impôt sur le revenu 2016
Projet de loi Sapin II
Loi de Finances pour 2017
Prélèvement à la source
LFSS pour 2017
Loi de finances rectificative pour 2016
Impôt sur le revenu 2017
Election présidentielle 2017
Droit des sociétés
Loi de Finances pour 2018
Loi Travail
LFSS pour 2018
Projet de loi « ELAN »
Loi PACTE
Loi de Finances rectificative pour 2017
Loi de Finances rectificative pour 2017-II
Le « droit à l’erreur »
Impôt sur le revenu 2018
PL : Transmission d’entreprise
Loi de Finances pour 2019
Réforme de la fiscalité locale
LFSS pour 2019
PLFR 2018
Pour approfondir
Chroniques
Entretiens
Etudes & rapports
Corporate
Bien préparer sa retraite
Tribune
Comptes-rendus et Synthèses
La bibliothèque du fiscaliste
Dossiers fiscaux
 
 



Extraordinaire réussite de l’art contemporain à Londres

partager cet article

Extraordinaire réussite de l’art contemporain à Londres

Les œuvres d’après-guerre et contemporaines se sont particulièrement bien vendues à Londres le 28 et 29 juin 2011. Si bien que Sotheby’s réalise le meilleur score de son histoire pour ce type de cession londonienne tandis que Christie’s frappe une œuvre de Francis Bacon à 16 m£ !

La vacation contemporaine de Sotheby’s a rapporté quelques 94,65 m£ (151,2 m$) à la maison de ventes. Certes, les acheteurs furent galvanisés par l’extraordinaire qualité de 34 œuvres d’art issues de la collection Duerckheim, Sotheby’s n’en réalise pas moins 25,8 m£ de plus que sa rivale Christie’s qui affiche pourtant 19 enchères supérieures au million de livres et, surtout, le deuxième produit de ventes de son histoire pour des cessions londoniennes de cet acabit.

- Le succès de Sotheby’s est celui d’une collection

L’estampille « collection privée » est un label particulièrement rassurant et stimulant pour les acheteurs qui tiennent aussi à investir sur un morceau d’histoire. La collection Duerckheim dispersée par Sotheby’s présentait la particularité d’être spécialisée sur la création contemporaine germanique. Les 34 œuvres présentées ont permis à l’auctioneer de générer quelques 52,8 m£ (84,4 m$), largement au-dessus d’une estimation haute de 45,9 m£. Plusieurs toiles signées Sigmar POLKE, Gerhard RICHTER ou Baselitz drainaient les envieux. La toile Dschungel (Jungle) de Polke culminait à 5,1 m£, le chef-d’œuvre Eisläuferin (Ice Skater) de Gerhard Richter s’arrachait 2,1 m£ tandis que, parmi les onze toiles offertes de Georg BASELITZ, Spekulatius atteignait 2,85 m£.

Le cours de l’action Sotheby’s fut dopé de 15% en 15 jours de vacations londoniennes et clôturait au lendemain de la vente d’art contemporain et d‘après-guerre à 43,5 $, atteignant à nouveau son cours moyen atteint avant les sessions en demi teintes de mai à New York.

- Le cas Francis Bacon

Sept millions de plus que l’estimation annoncée, c’est l’exploit frappé pour Étude pour un portrait de Francis Bacon, vendue 16 millions de livres mardi 28 juin lors de la vente d’œuvres d’après-guerre et d’art contemporain de Christie’s Londres. Cette œuvre très sombre, au sens propre comme au figuré, achevée en 1953, est désormais huitième dans le classement mondiale des enchères de Francis Bacon (en livres. Elle est dixième en dollars).

Lors des ventes des prestige de février 2011, Francis BACON défrayait déjà la chronique avec le triptyque Three studies for portrait of Lucian Freud cédé 20,5 m£ contre une estimation attractive de 7 à 9 m£ (10 février 2011, Sotheby’s Londres). Cette œuvre s’imposait alors comme la quatrième enchère mondiale de l’artiste, loin derrière un record équivalent à 39,4 m£ signé en mai 2008, au plus haut de la bulle des prix.

Depuis le début de l’année 2011, les œuvres de Bacon ont déjà rapporté plus de 68,4 m£ aux majors des enchères (Christie’s et Sotheby’s, entre Londres, New York et Paris).

L’année précédente, sur la même période de ventes, seule une toile de l’artiste se vendait (Study for Portrait, 740 000 £), tandis qu’une toile plus importante, dans la même veine que l’Étude pour un portrait adjugée 16 m£ le 28 juin 2011, était ravalée dans sa fourchette d’estimation de 4-6 m£ (Man in Blue VI, 152,7x116,8 cm, Christie’s Londres le 11 février 2009). Certes, la toile présentée en 2009 ne présente pas autant de subtilités que l’étude de 2011 et quarante centimètres les séparent, mais les 10 millions de livres qui séparent les deux toiles en deux petites années sont avant tout un signe extrêmement fort d’un retour des investissements lourds sur les valeurs sûres de l’art contemporain, face aux incertitudes de l’économie ou des placements immobiliers.

L’art est à nouveau une solution de repli particulièrement prisée.

Source © Artprice.com

www.artprice.com

Communiqué d’Artprice du 7 juillet 2011

Publié le vendredi 8 juillet 2011

newsletter de Fiscalonline


Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d'indiquer ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

Autres articles associés aux mots clés :  Oeuvre d’art





Outil pratique

Toute l'information sur le marché de l’art au meilleur prix

artprice

Artprice.com donne accès à des banques de données qui vous permettent de connaître le prix des oeuvres d'art dans le cadre de vos achats, ventes, déclarations d'assurance d'oeuvres d'art et investissements dans l'art.

Artprice.com est également une place de marché qui permet aux acteurs du marché de l'art de se mettre en relation, pour acheter et vendre des oeuvres d'art. En outre, Artprice.com propose des services complémentaires qui visent à rendre le marché de l'art toujours plus transparent et accessible à tous.



 



Les articles les plus lus !
Les députés refusent d’inscrire dans la loi une définition de la « holding animatrice »
Report d’imposition de la plus-value d’apport de titres : nouveaux aménagements proposés par le Gouvernement
Réduction d’impôt « Pinel » en zones B2 et C : maintien de l’extension du délai de réalisation de l’acquisition au 15 mars 2019
Prélèvement à la source, crédits d’impôts et réductions d’impôt : en pratique ?
PLF 2019 : le Sénat a adopté avec modifications le projet de loi en première lecture
Scandale des « CumEx Files » et arbitrage de dividendes : les députés amendent le dispositif adopté au Sénat
Métaux précieux : les députés suppriment la contribution aux poinçonnages
Les députés de la majorité proposent de maintenir le taux actuel de la quote-part de la « niche Copé » à 12 %
[+ ...]





Les dossiers d'actualité
Fiscalité de crise
Loi de finances 2010
[+ ...]






version imprimable de l'article Impression

Réagir à l'article

envoyer l'article par mail envoyer par mail

Une difficulté sur le site ?





Les Codes
C.G.I
L.P.F



Inscrivez-vous à notre NEWSLETTER [ ici ]








Tout pour la gestion de mes impôts et de ma fiscalité en un clic
A propos... Plan du site Nos partenaires Conditions générales Tous droits réservés ® 2000/2018